AccueilAccueil  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
INSCRIPTIONFIRST EVENT.
venez vite vous inscrire à la
première mini-intrigue
aahhh
LES ZALAS1ER TOUR.
premiers awards de l'île
votez pour vos favoris
I love you
LES CLUBSTEAM UP.
créez ou rejoignez des clubs
ça va flooder en #teams
Skiip
ANIMATIONSAT.
envie d'une soirée à thème ?
viens jouer un héros
youhou

Partagez | 
 

 la sécheresse et la détresse ne font pas bon ménage (haxiolline)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ΛΣTHΣR
avatar
Apolline Lodge
sans aptitude
Messages : 844 L'objet qui ne me quitte jamais : un bracelet en argent, offert par sa famille Je suis nostalgique de : la technologie


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: la sécheresse et la détresse ne font pas bon ménage (haxiolline)   Sam 3 Juin - 18:18


Haxiom&Apolline
La sécheresse et la détresse ne font pas bon ménage


Les jours passaient et se ressemblaient. Cette routine était pesante. Elle empêchait Apolline d’avoir de vrai repère temporel. Elle ne savait pas le jour de la semaine, elle ne savait pas non plus depuis combien de temps elle était là et encore moins l’heure qu’il était. Apolline était en décalage total avec le rythme de la vie. Elle dormait dès qu’elle y arrivait. Il n’y avait pas besoin d’attendre le coucher de soleil. Son trou n’était pas très éclairé. L’obscurité rendait plus facile le repos. Du moins, c’était sur le papier. En effet, en réalité ce n’était absolument pas le cas. Apolline dormait très peu ou par intermittence. Soit parce qu’elle se réveillait brusquement pour diverse raison, soit parce qu’on la réveillait pour l’interroger. Ces derniers temps, les interrogatoires se faisaient de plus en plus rares. Peut-être avaient-ils compris qu’elle ne leur dirait pas grand-chose de plus. Puis à quoi ces informations leur serviraient-ils sur cette île ? En tout cas, la jeune femme était ravie de ce répit. Elle ne savait pas combien de temps cela allait durer mais ça lui faisait un peu de bien dans cette souffrance quotidienne.

Cependant, tout ceci était à nuancer. En effet, Apolline commençait à ressentir de la peur pour quelque chose de différent. Elle n’avait plus peur des natifs en eux-mêmes mais plutôt du sort qu’ils réservaient à Apolline. Peut-être qu’ils ne viendraient plus la voir du tout. Peut-être qu’ils la laisseraient moisir ici justement puisqu’elle n’était plus utile. Cela expliquerait pourquoi ils soignaient les blessures causés par les interrogatoires : pour mieux les réinterroger. Mais tout ceci semblait être fini. Cela faisait plusieurs couchers de soleil qu’elle n’avait pas reçu de visite. C’était à peine si on lui donnait de la nourriture pour survivre. La brunette le ressentait parfaitement, ce manque de nourriture, cette déshydratation. Cela la suivait jusque dans ces rêves. Il n’était pas rare qu’Apolline en fasse. C’était un peu ce qui l’aidait à rester conscience, à garder espoir d’un retour à une meilleure vie. C’était d’ailleurs ce qu’elle venait de faire, rêver. Cette fois-ci, Apolline avait rêvé d’une sensation particulière, l’émotion ressentie lors d’un baiser volé. Elle se souvenait parfaitement de la douceur des lèvres du jeune homme, ainsi que du léger goût sucré. Et pourtant cela n’avait duré que quelques secondes. Mais c’était comme si sa condition de captive décuplait ses sens, décuplait ses émotions, ses ressentis. Malheureusement elle fut sortie rapidement de son rêve.

Bouffée de chaleur, suffocation. Apolline se réveilla en sueur. Elle avait la gorge sèche. Elle avait besoin d’eau, rapidement ! La jeune femme se redressa légèrement, se soutenant à la force de ses bras. Elle leva la tête, afin d’observer le ciel. Impossible de déterminer l’heure. Ce n’était pas la nuit mais la journée semblait bien avancée. Mais cela l’importait peu. Du regard, ce qu’elle cherchait, c’était quelqu’un. Il y avait forcément quelqu’un qui la surveillait, qui était chargé de l’observer afin de veiller à ce qu’elle soit toujours dans son petit trou. Il n’y avait plus qu’un moyen pour obtenir ce qu’elle voulait : crier. « De l’eau ! » Ces quelques mots étaient tellement douloureux dans la gorge d’Apolline. Crier ne faisait qu’accentuer l’irritation de sa gorge déjà bien sèche. « S’il vous plait, j’ai besoin d’eau ! » Cette fois-ci, sa voix était plus posée. Le ton un peu plus faible. Elle espérait qu’un natif l’avait tout de même entendu. Il le fallait !


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
 
la sécheresse et la détresse ne font pas bon ménage (haxiolline)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» Loria [Grande Prêtresse]
» 2 petits vieux en détresse-sauvés
» Xalith Vyk'zlade [Haute-Prêtresse] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: