AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
INSCRIPTIONFIRST EVENT.
venez vite vous inscrire à la
première mini-intrigue
aahhh
LES ZALAS1ER TOUR.
premiers awards de l'île
votez pour vos favoris
I love you
LES CLUBSTEAM UP.
créez ou rejoignez des clubs
ça va flooder en #teams
Skiip

Partagez | 
 

 Lost in the smoke. ▬ Rescapés sud.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TΣRRΛ
avatar
Evangeline Brown
chronokinésie
Messages : 205 L'objet qui ne me quitte jamais : un médaillon avec la photo de mon père et moi quand j'étais petite. Je suis nostalgique de : de mes projets, de mon petit job et de mon père


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Lost in the smoke. ▬ Rescapés sud.    Mar 30 Mai - 10:16

Quelques jours à peu près que le vol 819 s'était crashé sur une île aussi belle que dangereuse, semblant être régit par une force étrange que la jeune femme n'était pas sûre de vouloir apprendre à connaître. Ce qu'elle souhaitait surtout, c'était de se barrer au plus vite. Parce que bien sûr, si les rescapés avaient eu la chance de survivre au crash de leur avion, les effets de leur bonne étoile avait comme tout, ses limites. Ils n'avaient pas eu la merveilleuse surprise de faire irruption sur une île connue, réservée par exemple à une riche clientèle, avec tout un tas d'hôtels et de services de luxe à tout va. En tout cas, personne n'avait rien trouvé de tel pour l'instant et c'était bien dommage. Ça n'aurait pas pour autant sauvés leurs morts mais peut-être quelques uns. Il y aurait eu plus de matériel pour les soigner. Plus de matériel pour appeler à l'aide et survivre en attendant, aussi. Quitte à avoir de la chance, ils auraient pu l'avoir jusqu'au bout. Evangeline s'efforça de chasser les souvenirs macabres de son esprit. La vie réservait bien des surprises, mauvaises parfois et ce crash en était un parfait exemple. Une surprise tout droit sortie d'un scénario de film, sauf qu'il n'y avait pas de caméras ni d'équipe de tournage, juste eux. Et des indigènes. Ou sauvages. Elle ne savait pas trop comment appeler ceux qui enlevaient certains de leurs compagnons de temps en temps ni les raisons qui les motivaient. Il faudrait en attraper un ou deux au vol la prochaine fois, mais ce n'était certainement pas Evangeline qui réussirait cette prouesse. Ils avaient tout l'air de savoir mieux se battre en plus de connaître la forêt sur le bout des doigts. Est-ce qu'ils allaient disparaître les uns après les autres jusqu'à ce qu'il n'en reste plus aucun ? Cette pensée la fit frémir, sa vie ne pouvait quand même pas se finir ainsi n'est-ce pas ? Effrayée par cette interrogation soudaine, Evangeline pressa le pas jusqu'au camp. Si ils n'étaient pas encore tout à fait capable de se défendre contre les sauvages de l'île, les rescapés étaient quand même plus en sécurité en groupe. Ils pouvaient leur donner plus de fil à retordre et peut-être apprendre des trucs sur eux. Que d'espoir... Elle arrêta de divaguer seulement quand elle aperçu les premiers visages nouvellement familiers de ses compagnons mais ne s'arrêta pas à leur niveau, fonçant plutôt jusqu'au feu qu'elle retrouva quasiment éteint. Il allait déjà mal tout à l'heure et rien n'avait changé depuis. Personne ne s'en était chargé ? Elle, ne savait pas faire. Elle avait juste ramener des bûches. Est-ce qu'il fallait tout balancer dans l'espoir que le feu reprenne ? « Quelqu'un sait comment le relancer ? » se retourna t-elle pour demander aux rescapés les plus proches. « Il est pas foutu j'espère ? » Elle espérait que non car on ne pouvait pas compter sur son briquet pour en allumer un autre.
Revenir en haut Aller en bas
ΛΣTHΣR
avatar
Cassyopée Blue
télépathie
Messages : 125 L'objet qui ne me quitte jamais : un pendentif qui avait appartenu à ma mère, gravé avec la constellation de cassiopée Je suis nostalgique de : lune le chaton sauvage qu'on avait adopté à l'orphelinat et les soirées playstation dans la salle commune


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Lost in the smoke. ▬ Rescapés sud.    Dim 4 Juin - 18:35

EXORDIUM.
Assise en tailleurs sur le sable Cassyopée planchait depuis plusieurs heures sur une carte du monde. Le papier bleu était en mauvais état, plié, déchiré et taché par endroit mais ça n'empêchait pas une lecture correcte. La gamine était entourée de tout un tas de bricoles, ce que contenait son sac à dos qu'elle avait gardé dans l'avion, des feutres, des carnets, pour l'essentiel de quoi écrire, son opinel et des barres énergétiques. La fameuse carte, ainsi qu'une photo, la seule qui lui reste de sa famille biologique. tout était éparpillé autour de son maigre corps penché sur la carte et les carnets remplis de croquis. Après avoir passé plusieurs jours à aider les blessés, et oeuvrer pour le plus urgent, elle avait sacrifié les trois dernières après-midis à parcourir les environs pour réussir à se repérer. Elle avait vaguement tracé les lignes des côtes autour d'elle, ils étaient en sud de l'île, la gamine l'avait facilement deviné en voyant le soleil. Alors elle avait grossièrement tracé le contour déjà exploré, laissant tout l'est, l'ouest, et le nord pour plus tard. Ce qu'elle voulait, c'était savoir où se trouvait cette île déserte, pour savoir combien de temps il faudrait au secours pour les trouver. Ce qu'elle savait avec certitude, c'est qu'ils se trouvaient dans l'emisphère nord, elle n'avait eu qu'à lever les yeux pour s'en apercevoir, une fois la nuit tombée elle avait repéré trois constellations propres à cet hémisphère: la grande ours, cassiopée et orion. Son engouement pour le monde céleste qu'elle tenait de son père avant qu'il ne décède lui aura au moins servit à quelque chose. Puis, avec un prénom comme le sien ç'aurait été dommage de ne jamais s'y intéresser. L'adolescente retira un lacet de ses baskets, auquel elle noua un feutre. Après avoir effectué quelques calculs rapides pour déterminer combien de kilomètres ils avaient approximativement effectué avant de se crasher et le nombre de kilomètres qui leur restait à parcourir. Se référant à l'échelle de la carte, elle traça deux cercles à l'aide de son lacet, l'un ayant pour centre New-York et pour rayon grosso-modo la distance parcouru par l'avion et l'autre ayant pour centre Sydney et pour rayon grosso modo la distance qu'ils devaient encore parcourir pour arriver à l'aéroport. Avec la marge d'erreur qu'elle s'était laissée dans ses calculs, et comme elle l'espérait, les deux cercles se coupaient en plein milieu de l'océan. Ce qui était curieux cependant, c'est qu'aucune île n'apparaissait dans cet intervalle. Aucune. Désespérée, elle repris ses calculs, vérifia l'échelle, vérifia ses conversions, tout était bon, elle n'avait pas fait d'erreur. Pourtant, il n'y avait rien d'autre que l'océan. Quelqu'un sait comment le relancer ? La jeune femme arracha Cassyopée à ses calculs et la fit sursauter. L'adolescente tourna la tête vers le feu qui mourrait doucement, et la jeune femme qui ne semblait pas savoir quoi faire avec ces braises encore chaudes. La gamine arracha une page de son carnet gribouillé de chiffres et de calculs, puis se leva en silence - avec toutes la difficulté du monde à cause de sa jambe blessé, mais s'arrangea pour ne pas le montrer - et s'approcha doucement de la rescapée, abandonnant ses affaires qui se trouvaient à quelques mètres seulement. Il est pas foutu j'espère ? La jeune femme n'avait pas encore remarqué l'adolescente qui fini par arriver au niveau du feu Non t'inquiète pas, il suffit de le ranimer un peu et il devrait repartir, les braises sont encore rouges. lança-t-elle simplement d'un air rassurant, en ramassant des brindilles sèches qui avaient été ramassé dans la journée. Elle s'accroupit près des braises fumantes, réprimant une grimace de douleur à cause de sa blessure à la cuisse, puis elle roula ensuite la page arrachée de son carnet, et attendit qu'elle prenne feu en soufflant légèrement sur le foyer rougeoyant. Ça fonctionna, une flamme apparu, la feuille relança le feu qui se propagea dans les brindilles. Le feu, elle gérait, elle faisait énormément de camping sauvage avec son père dans les plaines et le désert d'Arizona. Elle avait quelques souvenirs qui pouvaient se révéler précieux, et puis elle était plutôt débrouillarde comme gamine. Faut attendre que ça prenne, puis on rajoutera des bûches ensuite! Cassie avait ce ton toujours bienveillant, son attitude positive, son sourire réconfortant et son optimisme qui réchauffe le coeur. Les rescapés étaient encore particulièrement désorganisés, le crash était encore dans toutes les têtes et la situation était pour le moins traumatisantes, la peur, la faim, la fatigue et la douleur étaient de vives émotions qui feraient perdre à n'importe qui son sang froid, et la pagaille ambiante engendrait quelques dysfonctionnements, comme l'extinction du feu pourtant d'importance capital pour le camps.


Revenir en haut Aller en bas
TΣRRΛ
avatar
Dante Hamilton
habilité
Messages : 82 L'objet qui ne me quitte jamais : ma bague de fiancaille Je suis nostalgique de : mon boulot

Message (#) Sujet: Re: Lost in the smoke. ▬ Rescapés sud.    Lun 5 Juin - 12:01

EXORDIUM.
Des jours mouvementés, tristes, avec la perte de proches pour certains, l'anxiété de ce nouvel environnement pour d'autres. La panique aussi, beaucoup de panique qui avait amené un désordre complet pour les personnes qui avaient atterries sur cette île. Peu importe les termes pour définir comment s'étaient déroulés les premiers jours par ici, cela avait été compliqué à peu près pour tout le monde.

Désormais, les choses évoluaient un petit peu et après tout ce bordel, il était maintenant temps de s'adapter, de survivre et d'essayer de comprendre tout ça. Seulement quelques jours après le crash, c'était difficile. Les gens apprenaient à se connaître, certains plus impliqués que d'autres à trouver des solutions, à instaurer une vie en communauté. Dante Hamilton, la tête dans le guidon, était bien loin de toutes ses considérations. Depuis le début, ou en tout cas, peu après, une fois qu'il avait compris qu'il ne retrouverait pas sa femme, que ce soit au sein des personnes décédées ou des personnes présentes, était obsédé par cette île et le fait que, possiblement, des rescapés étaient quelque part, dans toute cette végétation.

Un carnet à la main, récupéré du crash, il s'évertuait à faire ce qu'il faisait depuis le début de son obsession, chercher, s'aventurer, dessiner les contours de l'île, en faire une carte précise, qu'il essayait de retracer le plus fidèlement possible. Dans un endroit totalement inconnu comme celui-ci, il aurait été idiot et dangereux de chercher pour chercher, tourner en rond et finalement, se perdre.

Pour aujourd'hui, c'était terminé cependant, il avait besoin de se ressourcer un peu et de prendre du recul. Retourner sur le camp et analyser de manière posée ce qu'il avait jusqu'ici était nécessaire. Les visages des autres rescapés ne portaient toujours pas de prénoms pour la quasi-majorité, il n'avait pas cherché la discussion, ce n'était pas dans ses habitudes, lui timide et réservé au possible. Puis il était tellement peu présent de toute façon qu'il devait probablement faire penser à un fantôme. Pour dire vrai, il en aurait oublié le son de sa voix s'il n'avait pas pour habitude de se parler à lui-même lorsqu'il était en réflexion. Pourtant, lorsqu'il arriva au coin du feu où il aimait bien se poser lorsqu'il n'y avait personne, il se risqua pour une première fois à s'approcher de deux personnes présentes. L'une d'entre elle, pourtant jeune, venait de rallumer le feu et alors qu'il s'installait à une distance raisonnable des deux filles, c'est-à-dire quelques mètres, il ne put que se montrer admiratif, en appuyant l'idée. “Tout est dans les braises, tant qu'il y en a, aucune inquiétude.” Alors qu'il comptait se replonger dans son carnet, il allait un petit plus loin dans sa réflexion concernant les braises, son côté scientifique "Sinon, il y a un champignon en forêt, l'amadouvier, j'en ai vu ... je crois, qui permet de conserver les braises, ça peut être utile en cas de tempête."



Revenir en haut Aller en bas
ΛΣTHΣR
avatar
Youri Dimitrov
habilité
Messages : 125 L'objet qui ne me quitte jamais : un couteau de fortune Je suis nostalgique de : l'odeur du linge propre


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Lost in the smoke. ▬ Rescapés sud.    Mer 14 Juin - 0:43




Lost in the smoke..

Le gang du sud

A peine arrivé, et déjà dans la controverse. Youri ne laissait personne indifférent. Son attitude de macho dominant, sa façon de vous faire comprendre qu’il sait mieux que vous ce qu’il faut faire. Son manque d’empathie quand il vous laisse pleurer à vous en dessécher la rétine sur le cadavre d’un proche. C’est sans doute l’un des premiers à avoir commencé à aboyer comme un loup enragé « Il faut partir d’ici ! » alors que la moitié des passagers étaient encore sous l’effet du choc. Il fallait avancer. Qu’importent les cris, qu’importe le prix. Certaines voix s'élevaient dans les rangs. Mais pour qui, il se prenait ? A dicter des ordres sans aucune réelle considération. Il se prenait pour un type qui voulait que le maximum du groupe reste en vie. Il se prenait pour celui qui allait réussir à organiser ce joyeux monde et à faire en sorte qu’il puisse vivre ici. Oui, vous avez bien compris. Youri n’était pas dans la perspective de fuir d’ici. A peine arrivé, et déjà résigné. Mais lui, il préfère dire rationaliste. Seulement, ce comportement froid l’avait finalement isolé des groupes qui se formaient. La seule personne qui daignait lui adresser la parole était un jeune homme brun, un certain Jake. Il l’avait empêché de taper sur un rescapé. Car même si le blond est originaire des terres froides, il n’en est pas moins sanguin.

Le nordique s’était levé de bonne heure pour pouvoir apprécier le calme matinal du camp. La fourmilière était encore ensommeillée, seules quelques ouvrières commençaient à s’affairer. Il prit une profonde inspiration, étira ses muscles endoloris par la nuit. La vie n’attendait pas. Il commença par vérifier les réserves de nourriture, puis il effectua une ronde autour du camp pour s’assurer que tout était en ordre. Son regard fut capté par une silhouette féminine se déplaçant à vive allure vers le camp. Un problème ? Un peu d’action ne lui ferait pas de mal. Seulement, son enthousiasme fut coupé quand cette dernière se plaça à côté du feu. « Quelqu'un sait comment le relancer ? » demanda-t-elle aux alentours. « Il est pas foutu j'espère ? » Ses mâchoires commencèrent à se crisper. « Mais il est où l’abruti qui devait s’en occuper ?! » ragea-t-il. A son tour, il pressa le pas pour s’assurer de l’état du foyer. Par chance une demoiselle venait de le raviver. « Mais bordel, il est où ?! Ce brun là… » Oui, Youri n’avait pas encore retenu les visages et encore moins les prénoms. Et des bruns, il y en avait un certain nombre. Il se tourna vers la jeune adolescente et lui lança un « Merci de ton intervention » un peu bourru, mais sincère. Il décida de se joindre au petit groupe et d’attendre l’incapable qui devait s’occuper du feu. La mine renfrogné, adossé contre en tronc non loin.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
ΛΣR
avatar
Anastasia Harper
télépathie
Messages : 922 L'objet qui ne me quitte jamais : Le même pendentif que porte ton frère jumeau, vous les aviez à la naissance. Je suis nostalgique de : ta chatte Karma, tes amis.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: Re: Lost in the smoke. ▬ Rescapés sud.    Sam 17 Juin - 23:39

Lost in the smoke.
team sud luv
Les premiers jours ont été difficiles, t'as bien failli y rester. Quand tu as pu enfin te relever, tu t'étais rendue compte du chaos ambiant. Toi-même, tu étais un peu paniquée. Aucune trace de Romy et Lucas. Tu as eu beau chercher partout, rien à faire, ils n'étaient pas là. Mais tu avais la certitude qu'ils étaient toujours en vie quelque part. Par chance, tu n'étais pas totalement seule, Cassie était là. Seul soucis, elle était blessée à la jambe et quand bien même elle essayait de le cacher, tu l'avais -bien entendu- remarqué. C'est pourquoi il fallait que tu trouves quelqu'un capable de la soigner. Pourquoi cette personne qui t'a sauvé la vie ? Quoiqu'il en soit, c'était la pagaille. Les gens étaient perdus, ne savaient pas quoi faire. Les tensions se faisaient sentir et éclataient parfois. Tu t'es sentie plus ou moins responsables d'eux, tu ne tenais pas à ce qu'il y ait d'autres morts ou de blessés, t'as essayé d'aider dans un premier temps. Youri lui, n'a aucun tact, il est brusque et paraît peu amical. Pourtant, tu as tout de suite su qu'il aboyait plus qu'il ne mordait réellement. Un vrai nounours, bourru mais dans le fond, gentil. Tu t'es opposée à lui ou tout du moins, tu le reprenais. Vous n'aviez pas besoin que quelqu'un vous hurle dessus et de toute façon, toi et l'autorité, ça avait toujours fait deux. Voilà maintenant quelques jours que vous étiez là, vous avez commencé à construire une sorte de campement un peu plus loin du lieu du crash. Vous avez enterré les morts et vous avez essayé de vous organiser. Le pari n'était pas encore gagné mais vous étiez sur la bonne voie. Après t'être éclipsée pendant une heure ou deux, histoire d'essayer de repérer le coin, tu rentres au camp avec de la nourriture que tu as trouvé en chemin. Tu les donnes à un des passagers qui s'est improvisé cuisto et tu dois dire qu'il cuisine plutôt bien. Les gens s'affairent un peu, à droite, à gauche. L'organisation est encore un peu bancale et c'est normal mais petit à petit ça prend forme. Alors que tu te diriges vers ta tente, une jeune femme attire ton attention. Le feu est en train de s'éteindre. D'autres personnes la rejoignent pour la rassurer et tu décides de suivre le mouvement. Youri intervient avant toi et tu lèves les yeux au ciel, croisant les bras. «  Le seul abruti que je vois, pour le moment, c'est toi. Les gens sont perdus, désorientés, voire même encore effrayés. C'est pas en leur hurlant dessus que ça va arranger les choses ! » Tu soupires et te poste auprès de Cassie, jetant un léger coup d'oeil à sa jambe qu'elle cache. « Et puis, il ne peut pas y avoir qu'une personne à veiller sur le feu. Quand est-ce qu'elle dormirait sinon ? Il faut un roulement, une équipe qui s'en occuperait. » Tu regardes du coin de l'oeil ta petite sœur de cœur, baissant un peu la voix « J'ai bien vu que t'étais blessée, je vais essayer de trouver quelqu'un qui pourrait t'aider à guérir. » Tu passes un bras autour de ses épaules, la serrant doucement contre toi.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Jake Evans
hypermnésie
Messages : 542 L'objet qui ne me quitte jamais : mon alliance Je suis nostalgique de : mon mari


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Lost in the smoke. ▬ Rescapés sud.    Lun 19 Juin - 5:20

Lost in the smoke

feat. les rescapés sud
Cela faisait plusieurs jours qu'ils étaient sur cette île, qu'ils vivaient un cauchemar éveillé. Certes, les choses s'étaient un peu calmées par rapport aux premières heures, mais cela ne voulait pas dire que le cauchemar n'était pas terminé. Les rescapés tentaient de s'organiser tant bien que mal, de survivre, d'aider les blessés et d'essayer de comprendre eux-mêmes la situation. Jake était totalement désespéré depuis le crash. Désespéré car Alec, son mari, ne s'était toujours pas réveillé. Et sans matériel adapté, il n'y avait aucun moyen de savoir ce qui n'allait pas chez lui ni s'il allait se réveiller un jour. Alors, Jake faisait tout pour s'occuper de lui, pour faire en sorte qu'il soit en sécurité. Il gardait espoir, bien sûr et c'était sans doute cet espoir qui l'aidait à avancer. Il était resté presque en permanence à ses côtés, refusant de quitter son chevet la plupart du temps. Néanmoins, en voyant toutes ces personnes s'affairer et d'autres personnes ayant désespérément d'aide, il n'avait pas pu s'empêcher d'intervenir plusieurs fois, n'écoutant que son bon cœur. Et ce bon cœur l'avait mené tout droit vers Youri lorsqu'il avait failli s'en prendre à un autre rescapé. Il savait que le grand blond ne voulait que ce qu'il y avait de mieux pour le camp, mais ses méthodes n'étaient pas forcément des plus diplomates et ça créait limite plus de conflits qu'autre chose. Alors, Jake essayait de tempérer un peu tout ça quand il le pouvait.

Ce matin, son attention avait été attirée justement par la grosse voix de Youri. Naturellement, le jeune homme alla voir, laissant toutefois Alec à contrecœur... Manifestement, il était question du feu qui avait failli s'éteindre. Une jeune femme était intervenue et Jake sentait que ce petit échange pourrait dégénérer si on laissait faire. Alors, il arriva à hauteur de Youri et posa doucement une main sur son avant-bras. "Calme-toi. Cette jeune femme a raison. Et puis, l'essentiel, c'est qu'on puisse encore sauver le feu, non ? Il faut apprendre de ses erreurs pour avancer et s'améliorer." Il adressa un petit sourire à Youri, puis à la jeune femme brune. "Je suppose qu'il y a eu un petit problème d'organisation. Il suffira de revoir les tours de garde et de nous assurer qu'il n'y aura plus d'erreur du genre." Il était parfaitement calme, s'énerver ne servait absolument à rien. Quoiqu'il en soit, ce petit incident avait attiré plusieurs personnes, de si bon matin. Son attention fut alors attirée par la jeune fille aux côtés de la brune. Blessée ? "Je suis d'accord. Il faut trouver quelqu'un qui pourra te soigner. Il ne faudrait pas que ça s'infecte..." Surtout pas. Jake réprima un soupir. Il aurait dû devenir médecin et non instituteur. Au moins, il aurait pu être plus utile aux gens d'ici, à commencer par Alec...


code par EXORDIUM. | gif par Tumblr |


Revenir en haut Aller en bas
ΛΣR
avatar
Mikha Harper
perception
Messages : 44 L'objet qui ne me quitte jamais : Un petit bracelet offert par ma jumelle Sara Je suis nostalgique de : des pizzas, de la joie de vivre de Sara, de mon smartphone


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Lost in the smoke. ▬ Rescapés sud.    Lun 19 Juin - 11:39

❝ Lost in the smoke ❞
- Rescapés Sud -
Les pas de Mikha le menaient toujours un peu plus loin du camp. Les premiers jours, il avait fait quelques centaines de mètres dans la forêt environnante mais les bruits inconnus et le danger suintaient de partout. On aurait dit que l'île essayait de lui dire de rester en sécurité sur la plage. C'était comme si tous ses instincts étaient exacerbés. Pourtant, il luttait contre de toute ses forces. Parce qu'il ne pouvait pas seulement aider sur le camp, à construire des cabanes et des structures sur la plage, à essayer d'abriter les rescapés et de créer un petit nid sécuritaire pour les autres. Sara n'était pas là. Sa sœur jumelle avait disparue dans le crash et désormais il n'avait qu'une raison d'être : la chercher. S'ils avaient pu survivre si nombreux à cet endroit de l'île, peut-être que d'autres avaient eu la même chance qu'eux, ailleurs. Oui, Sara avait eu la même chance que lui. Il le sentait, dans ses tripes. Puis, une autre sœur était là, près de lui. Dès qu'il sentait les larmes lui monter aux yeux, il se raccrochait à Ana', qui restait forte et qui essayait de prendre les choses en main. Il n'était jamais bien loin, à appliquer ses conseils, à tenter de se montrer utile lui-aussi, mais évitant les grognements de Youri, préférant le tact de sa sœur à l'autorité envahissante du grand blond. Mais sa blessure à la main l'avait empêché d'être efficace les premiers temps. Il avait alors eu l'idée, avec quelques autres, de rassembler toutes les trousses de secours et ce qui pouvaient être utile au soin en un seul et même endroit. Pouvait-on appeler cela une infirmerie ? Les premiers temps non, il ne s'agissait que de deux ou trois personnes qui tentaient de rassembler des fournitures pour se sentir utile. Mais depuis hier, Mikha avait terminé la structure de cet espace de secours. Des bâches faisaient office de lits de fortune et des grandes feuilles de palmiers offraient un abri en cas de pluie.

Mikha, revenant sur le camp, apprit que quelqu'un avait besoin de soin. Il entendit vaguement aussi que le feu avait bien failli s'éteindre. Il ne faisait pas parti de ceux qui s'en préoccupait, mais il était clair qu'il fallait là aussi, établir une organisation pour éviter de se retrouver dans la même situation et risquer de le perdre. La réaction d'Ana' lui fit lâcher un sourire. Elle se montrait tout à fait capable de gérer une situation de crise, quitte à se montrer un peu véhémente pour se faire entendre. Il décida de ne pas s'en mêler, suffisamment de personnes étaient déjà en pleine discussion à ce sujet. Il choisit plutôt de se soucier de la personne blessée que sa sœur serrait contre elle.« On a pu rassembler quelques trousses de secours par la-bas, j'y ai trouvé de quoi soigner ma main. On a ce qu'on pourrait appeler une infirmerie maintenant. Je ne sais pas si quelqu'un s'y trouve en ce moment, mais selon la blessure on pourrait essayer de s'en occuper nous-même. Je vous y emmène ? »

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 800 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost in the smoke. ▬ Rescapés sud.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stone, let's smoke some more weed
» Inscriptions pour la Partie 70 - Lost in Thiercelieux
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: