AccueilAccueil  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
INSCRIPTIONFIRST EVENT.
venez vite vous inscrire à la
première mini-intrigue
aahhh
LES ZALAS1ER TOUR.
premiers awards de l'île
votez pour vos favoris
I love you
LES CLUBSTEAM UP.
créez ou rejoignez des clubs
ça va flooder en #teams
Skiip
ANIMATIONSAT.
envie d'une soirée à thème ?
viens jouer un héros
youhou

Partagez | 
 

 La pierre, l'oiseau et les fleurs ont une vie, ont un esprit et un coeur. ▬ LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TΣRRΛ
avatar
Evangeline Brown
chronokinésie
Messages : 205 L'objet qui ne me quitte jamais : un médaillon avec la photo de mon père et moi quand j'étais petite. Je suis nostalgique de : de mes projets, de mon petit job et de mon père


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: La pierre, l'oiseau et les fleurs ont une vie, ont un esprit et un coeur. ▬ LIBRE   Mar 23 Mai - 13:40

De tous les coins de l'île qu'elle avait visiter jusqu'ici, le verger sauvage était celui qu'Evangeline connaissait le mieux. Elle avait été plutôt du genre touche à tout les premiers jours suivant le crash de leur avion, dans l'espoir d'être tout sauf inutile aux autres et à elle-même, mais s'était finalement vite tournée vers les tâches de ravitaillement quand un système d'organisation au sein du camp avait été évoqué puis mit en place quelques jours plus tard. Elle n'avait certes pas choisi la tâche la plus gratifiante ni la plus passionnante de tous mais c'était avant tout un choix en accord avec ses compétences, stratégiques pour ne pas pénaliser l'ensemble des rescapés. La jeune femme s'occupait surtout du ramassage de fruits au verger et de temps en temps, du bois à quelques mètres seulement de leur campement. Ce n'était peut-être pas la responsabilité que tout le monde se disputait, plutôt celle qu'on relègue par défaut à ceux qui ne savent pas faire grand chose mais elle n'en était pas moins importante, primordiale même. Si une part d'Evangeline aspirait à autre chose, une autre tâche qui convienne plus à son tempérament, pour l'instant elle était satisfaite. Presque autant que l'on peut l'être dans leur situation. Quand ils avaient fait les groupes, la priorité n'avait pas été celle de se faire passer pour une autre personne, il avait fallût faire des choix justes mais à l'avenir ça pourrait changer. Pas les choix justes, mais son rôle au sein du camp. Tant qu'à se trouver coincer sur une île pour un bon bout de temps, autant faire en sorte de le vivre au mieux. La jeune femme travaillait très sérieusement sur la question, s'intéressait un peu à tout. Elle enviait les ingénieux agiles de leurs mains pour construire les meilleurs abris possibles avec les éléments à leur disposition et les courageux qui partaient explorer, cartographier l'île avec les moyens du bord. C'était excitant et à la fois, Evangeline n'avait pas le cran de se lancer dans l'exploration. Ayant peur de presque toutes les bestioles, elle aurait de toute façon du mal à convaincre qui que ce soit de lui faire confiance pour échanger avec cette nouvelle position. Peut-être que son don – si ça en était réellement un – lui filerait un coup de pouce pour devenir une survivante digne de ce nom. Prendre confiance et ne plus avoir peur. Peut-être que ça finirait par arriver mais pour l'instant, le seul truc qu'il arrivait à lui faire faire, c'est de s'aventurer hors du camp toute seule. Pas très loin, certes mais quand même. Depuis les enlèvements, Evangeline prenait très à cœur de ne pas partir seule. C'était la première fois depuis longtemps. Heureusement que ça n'était que le verger. Elle n'avait pas réfléchi à cause de son mal de crâne, voulant juste s'éloigner avec l'espoir que le silence le ferait passer. L'espoir fait vivre. Elle avait recommencé, involontairement mais elle l'avait fait quand même, revenir en arrière de quelques minutes. Rembobiner le temps... C'était sûrement ce qu'il lui valait ce mal de crâne. Elle était légèrement désespérée, effrayée même. Et si les autres rescapés finissaient par le découvrir ? Ils la trouveraient bizarre ou même dangereuse et la chasserait ? Elle serait condamnée à survivre seule ? Était-elle la seule, au moins ? Son cœur balançait, difficile de se construire une opinion solide quand tout nous échappe. Elle en avait marre, ressentait le besoin d'évacuer mais au moment où son papier aller s'écraser contre le tronc d'un arbre fruitier, on l'en avait empêché. Une voix à l'intérieur de sa tête avait stoppé son élan et son corps n'avait plus semblé lui appartenir l'espace de quelques instants. Sans même avoir son mot à dire, elle s'était retrouvée assise dans l'herbe, Et les voix dans sa tête, elle était aussi la seule à les attendre ? Est-ce que ça avait un lien avec les sortes de rêve qui la réveillait presque toutes les nuits ? « Je ne suis pas folle, c'est l'île. Mais je suis forte, je résisterais à sa folie. » déclara t-elle à elle même. Quand ça n'allait pas, parfois elle se répétait des phrases pour se donner du courage, c'était tout ce dont elle avait besoin à présent. Elle répéta ses mots d'une manière avec plus de conviction, ignorant l'impression la partie d'elle même qui la regardait de travers. Ses mains attrapèrent instinctivement des cailloux qu'elle serra très fort dans ses mains, comme pour se canaliser. Communier avec la nature. Ses mots s'étaient imposés dans son esprit avec une telle force qu'elle avait eu l'impression que quelque chose ou quelqu'un forçait le passage de son esprit. C'était flippant et si désagréable qu'elle en perdit sa concentration et lâcha un petit cri. L'île n'était pas nette. Il y eut ensuite un rire, sûrement intérieur mais elle ne put s'empêcher de fouiller les arbustes et de regarder dans les arbres dans l'espoir d'y trouver quelqu'un. On devait lui jouer un tour et la jeune femme voulait des explications.
Revenir en haut Aller en bas
 
La pierre, l'oiseau et les fleurs ont une vie, ont un esprit et un coeur. ▬ LIBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est un oiseau dans les fleurs ? (Feat Mimosas) [TERMINER]
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Un oiseau qui chante....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: