AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
INSCRIPTIONFIRST EVENT.
venez vite vous inscrire à la
première mini-intrigue
aahhh
LES ZALAS1ER TOUR.
premiers awards de l'île
votez pour vos favoris
I love you
LES CLUBSTEAM UP.
créez ou rejoignez des clubs
ça va flooder en #teams
Skiip

Partagez | 
 

 Every new friend is a new adventure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ΛQUΛ
avatar
Lethallin Vitalis
psychokinésie
Messages : 55 L'objet qui ne me quitte jamais : fusain et parchemin


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je fais une petite pause ✗
Message (#) Sujet: Every new friend is a new adventure   Dim 21 Mai - 16:36


   

   

   
Loevann & Lethallin

   
Friendship is a horizon – Which expands whenever we approach it.  

   La forêt est son élément. Menue, discrète, elle vole de branches en branches, d'arbre en arbre, protégées par ces frondaisons qui en terrifient plus d'un. Un serpent de temps en temps s'approche d'elle mais renonce bien vite, attiré par quelque vibration plus aguicheuse au loin. Les araignées ne l'effraient pas, l'une d'elle en ce moment voyage sur son épaule, elle partira bientôt sans doute. Les félins s'étirent en sa présence, l'observent légèrement du coin de l'oeil et s'en détournent, la proie ne sent pas le gibier sans doute, le vent il faut l'avouer tourne toujours dans la bonne direction pour la petite Lethallin.

Elle avance un moment jusqu'à ce que le soleil règne au dessus des arbres. La jungle impénétrable la protège de ce mortel ennemi. Elle s'assied sur une branche, sort une feuille et un fusain et levant les yeux vers le ciel vert moucheté elle commence à dessiner. Le monde se limite à cet instant pour elle, comme à chaque instant. Le temps n'existe pas, la distance non plus. Demain peut être elle sera dans sa tribu, leur parlera des bébés panthère qu'elle a aperçu, si mignons qu'elle aurait voulu les caresser. Mais la maman ne semblait pas d'accord. Hel grognera, mais son regard sourira, comme toujours. Calliope lèvera les yeux au ciel et Freïyja...Non il vaut mieux ne rien dire à Freïyja.


Les ombres s'étirent peu à peu, plus lentement encore que la panthère deux branches plus bas. L'ennemi retombe, bientôt la mer l'avalera. Je grimpe jusqu'à la cime de l'arbre qui me sert d'abri depuis quelques heures, les branches se plient légèrement pour venir à ma rencontre, faciliter mon escalade, une brise légère caresse mes cheveux, emporte mon parfum loin du félin paisible.

Arrivée en haut je me tourne vers l'ouest, observe les sables mortels qui ensevelissent des bisons en quelques minutes, vers la cascade qui alimente le lac et enfin vers la mangrove derrière laquelle le soleil sombre, inexorablement, vers son lit aquatique. Bientôt la lune s'éveillera et ma journée commencera.

Un sentiment étrange m'interpelle, je me sens...Observée. Comme si je n'étais pas seule. Je tourne la tête, observe les arbres autour de moi, remue quelques branches d'une légère brise.... Mais à part un oiseau moqueur rien ne réagit. Pourtant cette impression de n'être pas seule demeure. Je suis l'une des seules à grimper aussi haut, cela n'a aucun intérêt stratégique puisque je suis au milieu de la jungle et que cet arbre ne me permet pas de voir très loin. Alors pourquoi cette sensation envahissante ?

Je secoue la tête, ce n'est surement qu'un oiseau non loin dont le chant m'a tirée de ma rêverie, à moins qu'un esprit n'ait choisi de me hanter ou que les Dieux tentent de me parler. Dans tous les cas s'inquiéter ne changera rien, soit ce n'est pas dangereux, soit je n'y peux rien. Fermant les yeux je me concentre et commence à chanter, murmurant d'une voix douce une berceuse pour accompagner, comme chaque soir, l'ami dans sa chute. Parce que même s'il m'interdit de sortir il illumine le monde, au propre comme au figuré. L'astre solaire est donc autant mon ami que mon ennemi, nous avons une relation étrange. Contrairement au vent ou aux branches fines il ne se plie pas à mes désirs, il est bien trop fier pour cela sans doute. Je tente de l'amadouer avec mes chants, chaque soir et chaque matin, sans succès jusqu'ici, mais je suis têtue.



"Doucement, doucement
Doucement s'en va le jour.
Doucement, doucement
À pas de velours.
La rainette dit
Sa chanson de pluie
Et le lièvre fuit
Sans un bruit.
Doucement, doucement
Doucement s'en va le jour.
Doucement, doucement
À pas de velours.
Dans le creux des nids
Les oiseaux blottis
Se sont endormis
Bonne nuit.
Doucement, doucement
Doucement s'en va le jour.
Doucement, doucement
À pas de velours." 

   


(texte de la berceuse de Suzanne François, chantée par Lethallin en langue native)
Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Loevann Winterbottom
télépathie ☆ ADMIN
Messages : 355 Je suis nostalgique de : mon petit confort, le luxe et la civilisation.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Every new friend is a new adventure   Sam 3 Juin - 0:04


Friendship is a horizon – Which expands whenever we approach it.

Loevann avait retrouvé son père et ce n'était pas une bonne nouvelle. Il s'était douté qu'il était vivant, il n'en avait jamais même douté, mais il avait espéré le voir mort, ne plus être dans l'ombre de son paternel ou encore de son frère aîné. Le jeune homme savait qu'il devrait se plier aux décisions de sa famille et qu'il ne pourrait pas vivre sa vie comme il l'entendait. Cette situation n'était pas nouvelle, elle date du continent ou Loevann devait être façonné selon les exigences de son père. Le jeune Winterbottom avait suivi les exigences de son père jusqu'à épouser une femme dont il n'est pas amoureux. A vrai dire, Loevann n'a jamais aimé les femmes, il l'avait toujours caché afin de ne pas être renié. Après tout, il faisait tout pour attirer positivement l'attention du patriarche, mais ce dernier n'avait des yeux que pour River son aîné. Loevann se sentait comme un enfant non désirer, la cinquième roue du carrosse. Il se serait sans doute entendu avec sa mère, mais celle-ci est décédée lorsqu'il avait quatre ans d'un cancer du pancréas. Loevann se sentait donc prisonnier des siens. Le crash lui avait fait perdre tout le luxe qu'il détenait, mais il devait avouer que l'île lui apprenait à être autonome, à ne compter que sur sa petite personne et faire ce dont il avait envie. Depuis, il devait de nouveau faire en fonction de sa famille. Cependant, peu avant la tombée de la nuit, Loevann souhaitait trouver du réconfort auprès d'Aimery. Cet homme était l'avocat de la famille, il les avait accompagné pour conclure un contrat permettant de sauver leur entreprise qui était en faillite. L'avocat était hétérosexuel, il avait une femme et une fille, mais avec le crash il avait perdu la mémoire. Le fils de riche avait pris un malin et vicieux plaisir à lui cacher la vérité afin de profiter de lui égoïstement. Loevann ne regrettait rien et il aimait finir dans ses bras pour se changer les idées. Les deux hommes s'étaient donnés rendez-vous à l'abri des regards. Ils étaient en train de s'embrasser lorsque Winterbottom eut une sensation de vertige, il avait l'impression de prendre de la hauteur, comme s'il était sur un arbre. Jamais il n'avait eu la faculté de grimper aux arbres, il faut dire qu'il avait été suffisamment bien éduqué dans les plus riches écoles. Loevann interrompit ce qu'il était en train de faire ce qui interpella Aimery qui le trouvait bizarre et encore plus lorsqu'il lui demanda s'il entendait une jeune femme chanter non loin d'eux. L'avocat préféra écourter leur entrevue pour que Loevann se repose. Il n'avait pas voulu, mais il n'avait pas le choix. C'est alors qu'il commença à rentrer bredouille les mains dans les poches à travers la forêt tropicale. Loevann entendait toujours ce chant, il était toujours pris de vertige, il manqua même de tomber en s'accrocher à un arbre :

« Hey ! Il y a quelqu'un ? Tu peux arrêter de chanter et sortir de ta cachette une bonne fois pour toute ? A cause de toi j'ai loupé mon rencard ! »

Grogna-t-il avant de se laisser tomber contre un arbre car il ne tenait plus. Il avait l'impression d'être seul et pourtant c'était comme s'il ne l'était pas. Soudain, le jeune homme fut pris d'un vent de panique, Aimery avait peut-être raison il devait être dans un sale état car il se sentait perdu dans la jungle.


EXORDIUM.

hj : je suis sincèrement désolée du retard han
Revenir en haut Aller en bas
ΛQUΛ
avatar
Lethallin Vitalis
psychokinésie
Messages : 55 L'objet qui ne me quitte jamais : fusain et parchemin


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je fais une petite pause ✗
Message (#) Sujet: Re: Every new friend is a new adventure   Jeu 8 Juin - 23:29


   

   

   
Loevann & Lethallin

   
Friendship is a horizon – Which expands whenever we approach it.  

   Le vent emporte son chant au loin, elle ignore alors à quel point, inconsciente encore du lien que l'Ile a créé. Elle chante, appréciant l'air crépusculaire chargé de parfums envoûtants, sentant sur ses lèvres le baiser du vent... Mais est-ce bien le vent qui soudain prend possession de ses sens ? L'enlace, l'embrasse, l'enivre et, soudain, la relâche ? Elle passe une main hésitante sur ses lèvres, intriguée, incapable de comprendre ce qu'elle vient de ressentir. Son premier baiser n'aura été qu'un rêve, mais un rêve si vivace qu'elle aurait juré être éveillée, un rêve lucide qui restera, pour toujours, dans sa mémoire, son premier baiser.

Perchée en haut de son arbre elle s'interroge, que vient-il de se passer ? Est-ce le vent ? l'Ile ? L'arbre ? Ce baiser semblait pourtant bien humain, pour autant qu'elle puisse en juger, bien sur. Et puis al voix s'impose à elle.



Je l'entends, sans le voir, le comprends alors qu'il ne parle pas ma langue, j'en ai conscience. C'est assez étrange, est-ce que ce ressentent les eloquentïa ? Je n'aurais pas du comprendre, la langue m'est étrangère, les sonorités incohérentes et pourtant l'ensemble avait du sens. Enfin...Non, ça ne fait pas sens, je ne suis pas cachée, déjà et, surtout, je ne vois pas l'homme qui parle. Mais malgré tout je comprends le sens général de ses propos.

Sautant de branches en branches, les laissant m'accueillir et me déposer de plus en plus bas je rejoins le sol où il devrait censément se trouver pour ne voir qu'une obscurité profonde où aucun humain ne saurait résider. Je finis par répondre, m'adressant au vide en face de moi comme s'il allait s'ouvrir vers un autre monde et cet homme inconnu :



"chon yu bilaik ? Where laik yu ? ai'm nou stelt. sorry abou your "rencard" " Qui es-tu ? Où es-tu ? Je ne suis pas cachée. Désolée pour ton "rencard"



En attendant une réponse illusoire je caresse à nouveau mes lèvres, intriguée par cette expérience nouvelle, une aventure à n'en pas douter, merveilleuse, magique, comme tout ce que l'ile a à offrir. A quoi peut bien ressembler cet inconnu qui parle dans ma tête ? Et cette voix inconnue, est-ce ce qu'expérimentent les facëtiae ? C'est tellement....Grisant !

Je ferme les yeux et l'imagine, les yeux couleurs d'écorce et en amande, les cheveux noirs, une barbe de quelques jours et un visage tout en angles, adossé à un arbre l'air paniqué. Et soudain je ne suis plus dans ma jungle...Ou peut être que si, mais je suis, aussi, ailleurs.

Je rouvre les yeux, retrouve la jungle rassurante, réalise que j'avais cessé de respirer et prends une grande inspiration, un sourire illuminant mon visage, cette expérience était....Je n'ai pas de mots c'était tellement....Et puis aussi....Et surtout....Et.... Les mots se pressent aux portes de mon esprit sans réussir à sortir, je respire profondément à nouveau et referme les yeux, cherchant à retrouver l'inconnu sans y parvenir.

Je suis, à nouveau, seule dans la jungle, mais pour combien de temps ?




   



Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Loevann Winterbottom
télépathie ☆ ADMIN
Messages : 355 Je suis nostalgique de : mon petit confort, le luxe et la civilisation.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Every new friend is a new adventure   Dim 11 Juin - 23:31


Friendship is a horizon – Which expands whenever we approach it.

Et si Aimery avait raison ? S'il avait véritablement besoin de repos ? Les nuits étaient courtes, il avait le sommeil léger et craignait de mourir à tout instant. Depuis peu, il avait même l'impression d'entendre des voix comme si ces voix venaient à l'intérieur de sa tête. Il avait l'impression de devenir fou, d'avoir une quelconque maladie. Ce phénomène s'était déjà produit trois fois et là il avait l'impression de revivre ce cauchemar une quatrième fois. Une jeune fille chantait et lui donnait la sensation de vertige, il ne se sentait pas dans son élément. Loevann arrêta sa marche pour se laisser tomber contre un arbre. Il regarda autour de lui paniqué et ordonna à la demoiselle de se montrer et surtout d'arrêter de chanter. Winterbottom observa autour de lui, il n'y avait toujours personne, pourtant, une voix lui répondit. Cette voix correspondait à la même personne qui chantonnait, elle était encore incompréhensible, si mystérieuse et elfique à la fois. Loevann en compris la signification. Il était incapable d'expliquer ce qui se produisait. Le fils de riche n'avait jamais parlé cette langue de toute sa vie et ignorait de quel pays elle provenait. Le jeune homme ne répondit pas tout de suite, il en avait le souffle coupé. Il était toujours persuadé qu'il s'agissait d'une horrible crise d'angoisse qui n'arrivait pas à passer.

« Je ne te vois toujours pas...ce n'est pas drôle... » Loevann ne comprenait pas, il était dans l'incompréhension la plus totale. Cette personne s'excusa même pour son rencard et lui demanda des informations sur lui : « Qu'est-ce que ça peut bien te faire de savoir comment je m'appelle hein ? » Winterbottom était toujours détestable aux premiers abords, il n'ouvrait pas aussi facilement sa carapace et encore moins avec une personne qu'il ne connaissait pas et ne voyait pas. Quant à la question de sa localisation, Loevann l'a trouvait évidente, il était sur cette stupide île avec elle et les autres rescapés...enfin elle avait tellement l'air d'autre chose d'une rescapée. Le ténébreux ferma un instant les yeux pour se calmer, retrouver ses esprits. C'est alors qu'il l'aperçu devant lui. Winterbottom sursauta une nouvelle fois. Il trouvait Lethallin terrifiante. Son teint pâle comme de la neige, ses cheveux blancs et son caractère albinos lui donnait l'impression d'être en présence d'un esprit maléfique, les mêmes que l'on retrouve dans les films d'horreurs comme la dame blanche par exemple. Loevann n'était pas du genre à croire ce genre de choses, mais il devait reconnaître qu'il était tétanisé devant elle. Et si la dame blanche existait vraiment ? Si l'île aussi avait le droit à la sienne ? Doucement, le jeune homme se munit d'une pierre la plus proche. Il n'osait pas ouvrir les yeux de peur que ce cauchemar soit une réalité.

« Qu'est-ce que tu me veux ?...Tu attends quoi de moi ? Tu es morte dans le crash c'est ça ou tu es morte sur cette île ? On t'a dérangé ? »

Loevann commençait vraiment à penser qu'il était en présence d'un esprit. Il rouvrit les yeux et se retrouva seul. Il serra encore la pierre jusqu'à s'en faire mal à la main. Il regarda autour de lui, il se demandait où elle était passée. Généralement dans les films, l'esprit n'était jamais loin et il était prêt à tuer sa proie. Winterbottom décida de se lever vite et de courir pour fuir.


EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
ΛQUΛ
avatar
Lethallin Vitalis
psychokinésie
Messages : 55 L'objet qui ne me quitte jamais : fusain et parchemin


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je fais une petite pause ✗
Message (#) Sujet: Re: Every new friend is a new adventure   Lun 12 Juin - 10:18


   

   

   
Loevann & Lethallin

   
Friendship is a horizon – Which expands whenever we approach it.  

   L'inconnu lui répond, à travers la jungle et la distance, comme s'ils étaient dans une même pièce. Lethallin arbore toujours un sourire radieux et des sourcils étonnés, intrigués, émerveillés.


Ce qu'il dit fait sens sans faire sens. Il me faut un moment pour comprendre qu'i n'est pas aussi attiré que moi par cette étrange expérience, j'ai parfois du mal à comprendre comment les gens fonctionnent, Freyïa dit souvent des choses qui lui paraissent évidentes et qui pour moi relèvent de l'incohérence la plus totale. Donc l'inconnu est plus comme Feyïa que comme moi.Ce n'est pas un esprit de l'Ile, forcément, sans cela il saurait qu'il me parle et pourquoi et comment. Ce n'est pas un messager des Dieux, pour la même raison. Ce n'est pas l'un des membres de la tribu, il parle une langue étrange.... Il ne reste donc qu'un de ces rescapés dont on devrait se méfier.


L'idée que l'homme puisse ne pas être sur l'ile ne traverse pas l’esprit de Lethallin, il lui serait plus facile de croire à un alien qu'à une vie humaine en dehors de l'ile, qu'à quoi que ce soit, d'ailleurs, en dehors de l'ile. Une civilisation, une planète, l'idée ne lui est pas familière. Pour nous la Terre ou la Voie Lactée sont les limites de notre monde, pour elle c'est l'ile. On pourrait trouver cela un peu petit, mais son imagination la grandit, et puis l'ile est extraordinaire, jungle et marais s'y côtoient entre falaises et plages de sable fin, cascades et vergers. Le terme rescapé en lui-même n'a pas vraiment de sens pour elle, ils sont envoyés par l'ile, plus âgés que ceux qu'elle envoie habituellement, ce qui est étonnant et tombés du ciel au lieu d'être sortis de la terre, mais l'avion, le monde autour de l'ile, cela la dépasse totalement.

J'ai demandé qui il était et il ne semble pas vouloir répondre, il a l'air terrifié, et un peu énervé. Enervé ça ne m'étonne pas, je fais parfois cet effet là aux gens,
demandez à Hel, elle vous racontera que je suis un véritable petit monstre qui refuse d'écouter et d'être prudente..... Mais terrifié c'est une première, même les lézards ne fuient pas à mon approche, ils s'éloignent d'un pas lent et dédaigneux si je les dérange trop. Je n'avais encore jamais terrifié personne, c'est un sentiment désagréable. Je reprends la parole, espérant qu'il m'entende puisque je ne sais toujours pas où il est et que quand je l'ai vu il n'était pas dans la jungle, ce qui reste un mystère à éclaircir, d'ailleurs, comment peut-on se parler s'il n'est pas près de moi ? Même les facëtiae ont besoin de proximité, physique ou émotionnelle, nous n'avons ni l'une ni l'autre.....



"Ai name ste Lethallin. " (Je m'appelle Lethallin,



Je m'interromps, il n'a pas entendu, il parle de mort, de crash de déranger. Les images d'un esprit vengeur me parviennent, ma main se crispe sur un caillou comme une arme de fortune. Je sens tout mon corps tendu prêt à attaquer, à se défendre...Non...Tout SON corps. Je relâche ma main, aucune pierre n'en tombe, regarde autour de moi, je suis dans la jungle à nouveau. Je jette un oeil autour de moi, vérifiant qu'aucun prédateur ne m'a prise pour cible, fais taire le vent qui emporterait mon odeur et l'oblige à tourbillonner légèrement autour de moi, comme un camouflage et ferme les yeux, bras ouverts en signe de paix. Je rejoins l'inconnu, debout, pierre en main.


"Ai name ste Lethallin. Ai wont hurt yu. Ai laik no stedaunon. Ai live ona the ailon. Laik yu won gon the survivors
(Je m'appelle Lethallin. Je ne te veux pas de mal. Je ne suis pas morte. J'habite sur l'Ile. Es-tu l'un des rescapés ?


Je voudrais lui poser dix mille questions mais il ne semble pas apte à y répondre pour l'instant, et puis sentir sa terreur me déconcerte, c'est un sentiment qui m'était inconnu, comme le baiser. Décidément cette aventure est stupéfiante ! Tant de nouvelles choses à comprendre, dessiner, imaginer, chanter !




   

Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Loevann Winterbottom
télépathie ☆ ADMIN
Messages : 355 Je suis nostalgique de : mon petit confort, le luxe et la civilisation.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Every new friend is a new adventure   Mer 14 Juin - 0:36


Friendship is a horizon – Which expands whenever we approach it.

Loevann était paniqué, il avait l'impression de perdre les pédales, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait depuis qu'il se trouvait sur l'île. C'était comme si le crash avait chamboulé quelque chose dans son esprit, il entendait par moment des voix à s'en donner mal à la tête. Cette situation recommençait à l'exception du fait que la jeune femme était la seule à pénétrer son esprit. Winterbottom paniqua davantage en fermant les yeux, il voyait enfin son interlocutrice. Cette dernière lui rappelait la légende de la dame blanche par son teint blafard et ses cheveux blancs, il croyait à un esprit, un fantôme, en tout cas une figure qui sort de tout rationalisme. Loevann rouvrit les yeux, il ne quitta pas la pierre qu'il avait dans les mains, prêt à se défendre en cas d'attaque. Le jeune homme avait compris que cette île était hostile et que pour survivre il devait être prêt à tous les péchés. Ne la voyant plus, il profita de ce laps de temps pour fuir avant qu'elle ne le rattrape par n'importe quel moyen fantomatique. La seule solution était de rejoindre la plage et ne plus se retrouver dans cette jungle hostile. Néanmoins, lorsqu'il couru, Loevann entendit à deux reprises le prénom du fameux esprit toujours dans cette langue étrangère qu'il comprenait parfaitement. Lethallin reprit la parole, elle affirma ne pas être un esprit, elle était belle et bien sur cette fichue île comme elle. Face à cette révélation, le fils de riche se sentit rassuré, comme apaisé. Il arrêta de courir pour se stopper net dans la forêt tropicale. Lethallin se montra sincère, il le ressentait en lui, il ne pouvait pas expliquer cette sensation. C'était comme s'il était elle.

« ça recommence ! »

Winterbottom se mit à pouffer de rire. Un rire jaune ou plutôt de folie. Il avait l'impression de perdre la tête, il se remettait à entendre ses fichues voix. Loevann en venait même à penser qu'il devenait schizophrène comme si le crash avait réveillé en plus cette maladie insoupçonnée. Le jeune homme ignorait s'il devait répondre à cette voix présente sur l'île. Il essaya de se calmer et de répondre à sa question :

« Tu...tu es vraiment sur l'île ?....Tu es qui ?...Je veux dire...pas ton prénom, mais ce que tu es si tu n'es pas morte... » Il ravala sa salive : « ...J'en suis un en effet...il n'y a que nous sur cette île... » Il se répéta une seconde fois cette phrase mais il s'adressa à lui-même : « ...il n'y a que nous sur cette île... » il passa sa main dans ses cheveux : « Purée, bordel je suis en train de devenir fou.. »


EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
ΛQUΛ
avatar
Lethallin Vitalis
psychokinésie
Messages : 55 L'objet qui ne me quitte jamais : fusain et parchemin


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je fais une petite pause ✗
Message (#) Sujet: Re: Every new friend is a new adventure   Mer 14 Juin - 9:53


   

   

   
Loevann & Lethallin

   
Friendship is a horizon – Which expands whenever we approach it.  

   L'inconnu semble s'apaiser un peu, probablement parce qu'il ressent l’honnêteté de Lethallin. Elle parvient à garder son attention focalisée sur lui, elle est à coté de lui désormais, et pourtant une part d'elle reste consciente de la jungle autour d'elle.

Cette terreur m'empêche de penser, c'est un sentiment terrible, ça vous prend tout le corps, vous fige en une statue inutile, plus rien ne répond à mes ordres, mon corps que je maîtrise si bien, le vent autour de moi, rien ne réagit comme je le voudrais parce que les ordres n'arrivent pas, ils se perdent en route dans ce brouillard glacé. Je n'aime pas ça, ça me donne la nausée. Heureusement qu'il s'apaise, petit à petit, me rendant le contrôle de ma vie.

La terreur s'atténue, la peur s'estompe, je respire à nouveau, ou est-ce lui ? Comment je peux être lui ? Je ne comprend pas ce que l'ile attend de moi. Dois-je faire le lien entre les miens et les siens ? Mais comment ? Ou est-ce juste un hasard ?

Son discours se fait plus cohérent, haché encore mais cohérent. Il demande ce que je suis comme je l'ai fait auparavant, ma question ne s'adressait pas à lui mais j'ai étudié toutes les possibilités malgré tout.


"Ai laik like yu, ai lived hir longer. Ai laik nou alone yu laik nou alone ona the ailon
(Je suis comme toi, j'habite ici depuis plus longtemps. Je ne suis pas la seule, vous n'êtes pas seuls sur l'ile.


Je tends la main vers lui, doucement, une invitation à me rejoindre, à venir dans la jungle. Il ne semble pas en danger là où il est, je veux lui montrer la beauté de l'Ile. Lui faire découvrir tout ce qu'il ne connait pas encore, qu'il sache qu'il n'est pas fou...Parce que s'il est fou ne le suis-je pas aussi ? Peut être que cette étrange conversation s'explique si c'est un facetiae particulièrement puissant ? Et qui ne saurait pas qu'il l'est ? Mais comment peut-on ne pas savoir ?

Sur l'ile tout le monde a des capacités, c'est donc une évidence pour chacun quand elles se manifestent, pour eux c'est la norme, LeEthallin est incapable de penser que certains peuples vivant au dehors de l'ile, cet au dehors qu'elle n'a jamais imaginé, peuvent ne pas avoir ces compétences. Un télépathe qui s'ignore n'a donc pas de sens pour elle, les natifs savent que si une pensée vous semble étrangère c'est probablement qu'elle l'est, c'est probablement notre don. Ils savent que tout enfant offert par l'Ile a un don déjà exprimé. Sauf les rescapés, qui ne sont pas des enfants, et qui viennent du ciel, étrangement.

"The ailon ste huge, come kom me ai will show yu. Em's easy, close your eyes en think gon me" 
(L'ile est immense, viens avec moi, je peux te montrer. C'est facile, ferme les yeux et pense à moi.


Sans attendre sa réponse je rouvre les yeux et de retour dans la jungle remonte dans les arbres, jusqu'à dépasser les frondaisons. De là on ne voit pas le sol, surtout de nuit,
mais on devine toute l'ile, ou presque. Au nord on aperçoit une plage, je connais mal la région, elle est belle mais inhospitalière et même moi j'évite d'y aller à l'improviste. A l'est on aperçoit la mer par delà les falaises, et le volcan qui gronde parfois un peu. Au sud on ne voit pas les habitations de la tribu mais on devine les geysers sous l'astre lunaire. Efin à l'ouest le lac reflète le ciel étoilé, les marécages ne semblent pas dangereux sous l'obscure clarté des étoiles. L'ile est immense, et belle. Viendra-t-il la découvrir avec moi ?
   

Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Loevann Winterbottom
télépathie ☆ ADMIN
Messages : 355 Je suis nostalgique de : mon petit confort, le luxe et la civilisation.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Every new friend is a new adventure   Dim 18 Juin - 16:48


Friendship is a horizon – Which expands whenever we approach it.

Loevann se sentit d'un seul coup apaisé comme confiant. Il ressentait le bien-être de Lethallin, elle n'avait rien de méchant. Le jeune homme se rendait compte qu'il s'était fié à elle comme l'on se fie à la couverture d'un livre au lieu de le lire, de s'intéresser à la personne, non à l'aspect physique. Il ne valait pas mieux que toutes les personnes qui l'ont jugé sur son physique avantageux ou à sa carapace d'indestructible. L'inconnue avait un physique particulier il devait l'admettre, mais la sensation de bien être éprouvé arrivé à lui trouver un petit quelque chose d'inexplicable. Lethallin était belle et bien vivante, il le ressentait enfin, il pouvait même sentir son cœur battre à l'intérieur de sa poitrine. La jeune femme répondit à ses questions. Lethallin lui appris quelque chose qu'il ignorait depuis le début du crash : ils n'étaient pas seuls sur cette île. Loevann sentit un frisson lui parcourir dans le dos, un sentiment de peur parce qu'ils ne connaissaient pas ces inconnus et un autre concernant le temps sur l'île. La peur de vivre toute sa vie ici accentua ses battements de cœur, il paniquait. Il essaya de se calmer afin de ne pas affliger ce genre de sensations à cette inconnue blanche.

« Ok...je vois....vous aussi votre avion s'est écrasé ici ? Depuis combien de temps vis-tu sur cette île ? »

Loevann était curieux, mais au fond il avait peur d'entendre la vérité, il ne souhaitait pas finir comme elle, son petit luxe, le continent lui manquaient énormément. Lethallin lui tendit la main pour qu'il la suive. La jeune femme souhaitait lui faire découvrir l'île. Winterbottom hésita. Et si c'était un piège ? Il prit une grande inspiration avant de se décider de lui faire confiance. Doucement, Loevann lui prit la main et la lui serra. Il se retrouva à ses côtés sans pouvoir expliquer ce phénomène. Winterbottom ferma les yeux de là où il était pour se laisser guider par la native. Il allait découvrir l'île sur laquelle il vit à présent. Le fils de riche se retrouva peu de temps après en haut d'un arbre, il ne se sentait pas serein parce qu'il n'était jamais monté aussi haut d'un arbre, mais elle était toujours là, il était avec elle. Il pouvait encore même sentir sa main dans la sienne, elle était chaude, vivante. Loevann se concentra ensuite sur la vue qu'elle lui offrait. L'île était immense, il n'imaginait pas sa superficie. Pour lui, l'île se résumait au nord hostile. Le jeune homme aperçu les autres endroits de l'île qui lui paraissaient encore inconnus à ses yeux. Le sud avait l'air d'être du luxe comparé au nord. C'était là-bas que son camp devait se déplacer, il en était sure. Il garda cette information dans un coin de sa tête.

« Tu habites où ? »

Vivait-elle au sud ? Qui était-elle ? Lethallin était une énigme. Étant mis en confiance et partageant un moment intime puisqu'ils étaient connectés, Loevann finit par lui avouer son prénom.

« Je m'appelle Loevann. »


EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
 
Every new friend is a new adventure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Every new friend is a new adventure
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» [M] CAM GIGANDET - ex boyfriend & best friend.
» The Absolutely Awesome Aquatic Adventure!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: