AccueilAccueil  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
INSCRIPTIONFIRST EVENT.
venez vite vous inscrire à la
première mini-intrigue
aahhh
LES ZALAS1ER TOUR.
premiers awards de l'île
votez pour vos favoris
I love you
LES CLUBSTEAM UP.
créez ou rejoignez des clubs
ça va flooder en #teams
Skiip
ANIMATIONSAT.
envie d'une soirée à thème ?
viens jouer un héros
youhou

Partagez | 
 

 I remember and I'll regret it forever. (Aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TΣRRΛ
avatar
Syxtine A. Blackmore
chronokinésie
Messages : 76 L'objet qui ne me quitte jamais : Un couteau suisse, un collier avec un pendentif spécial. Je suis nostalgique de : Certaines personnes, ma passion pour le tatouage et le dessin.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: I remember and I'll regret it forever. (Aaron)    Sam 13 Mai - 0:09

▬ Aaron & Syxtine ▬
▬ I remember and I'll regret it forever. ▬
Syxtine avait du mal à trouver ses nouveaux repères. En réalité, les avait-elle déjà trouvés ? Elle avait toujours eu l’impression de ne pas appartenir au bon univers, comme si elle n’était pas née sur la bonne planète, ou au bon moment. Le seul endroit où elle s’était sentie chez elle, totalement en cohésion avec son environnement, c’était avec Aaron. En fait, la jeune femme n’avait jamais pu le remplacer, et encore moins remplacer leur relation. Sa chair demandait sa personne tous les jours. D’ailleurs, le pendentif qu’elle avait gardé de lui, et qu’il lui avait offert la suivait partout, même sur cet île. C’était un petit as de pique, symbole que Syxtine adorait particulièrement, et dont la symbolique la représentait totalement. Elle lui avait aussi offert un collier en retour, signe que leur relation ne se déchirerait jamais. Si seulement à cette époque elle avait su… Elle regrettait chaque jour amèrement cette nouvelle solitude avec laquelle elle cohabitait et sur cette île, c’était encore pire.

La faim tiraillait ses entrailles dans un bruit sourd bourdonnant de toute part dans son système digestif. Il fallait qu’elle ingère quelque chose, n’importe quoi pour faire cesser ces crampes d’estomac insupportables. Son regard s’arrêta sur des champignons de petites tailles et allongés. En temps normal, la jeune femme aurait évidemment su que c’était des champignons hallucinogènes. Sauf que là, c’était son ventre qui parlait. Elle les arracha rapidement, et les avala presque sans mâcher.

Elle se sentait un peu mieux sur le coup. Son estomac se remplissait petit à petit et la faim s’apaisait. Un sentiment bizarre commença à la parcourir. La jeune femme voyait le paysage défilé autour d’elle, comme si les arbres se mettaient à danser. Elle se sentait flottée, et ne sentait plus réellement son corps, comme l’impression de le quitter. Elle titubait et en voyant des ombres apparaîtrent autour d’elle, la jeune femme prit peur. Elle essaya de courir, même si la trajectoire était loin d’être droite. Elle fonça dans quelqu’un et tomba sur cette personne. Syxtine cru reconnaître les traits d’Aaron. C’était en cet instant qu’elle comprit qu’elle était complètement désinhibée. Aaron ne pouvait pas être là, c’était impossible. Cela faisait 10 ans qu’elle n’avait plus entendu parler de lui, d’ailleurs, elle lui en voulait tellement qu’elle préférait se redresser, et partir, en faisant comme si rien ne s’était passé.

« - Je te déteste… tu m’as laissé… essaya-t-elle de dire en se retournant. »

Puis, son corps tomba au sol, et ce fût le trou noir.




© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message (#) Sujet: Re: I remember and I'll regret it forever. (Aaron)    Sam 13 Mai - 16:43

Un minimum déstabilisé, un sentiment amère de dégoût ainsi qu'une envie de tout dévaster sur son passage, voilà ce qui se passe actuellement à l'intérieur d'Aaron. Jeune homme âgé de 26 ans qui n'apprécie pas montrer tant d'émotions et essaie donc toujours d'agir de façon à cacher ce qu'il peut ressentir. 

Cela faisait désormais plus d'une vingtaine de minutes qu'il avait entamé une marche sans avoir de lieu précis où se rendre. La seule idée qu'il gardait en tête était de trouver un moyen afin de pouvoir laisser échapper sa rage sous les coups et non sur quelqu'un, cette fois. 

Il mit plus d'une heure avant de trouver un endroit assez sûr et isolé, au loin, et s'approcha de plus en plus, d'un pas lent. Or plus il s'avançait vers celui-ci, plus il avait l'impression que le passé le rattraperait. Chaque fois, des pensées toutes aussi sombres les unes que les autres, lui revenaient en tête. Et ce, même lorsqu'il semblait aller bien. 

Pourtant cette fois ça ne fut pas un mauvais pressentiment mais bel et bien une vision de déjà vu qui lui procura une sensation inhabituelle. Essayant de se raisonner petit à petit, Aaron posa son regard ailleurs puis se retint de crier lorsque la jeune femme le bouscula alors qu'elle courait sans la moindre attention.

Cette impression d'être proche d'une personne qui lui avait été fortement importante dans le passé lui valut une certaine incompréhension. Il prit beaucoup de temps avant de réaliser que ça n'était autre que Syxtine, la seule jeune femme a avoir touché son coeur sans trop forcer, celle pour qui il avait éprouvé de nombreux sentiments qui n'avaient apparemment jamais cessé malgré les années passées.  

Il ne sut pas comment réagir. Il demeurait comme s'il était bloqué, tel quelqu'un qui subissait un sort. Mais lorsqu'il entendit sa voix, il ne réfléchit pas et se mit à effectuer des pas, cette fois, très rapidement. Et dès qu'il l'eut enfin rejoins de très près, celle-ci eut des tremblements et tomba. 

L'ancien ami de la belle se mit à genoux, tentant de la réanimer. Il n'avait aucune envie d'utiliser la chronokinésie mais si son état continuerait à s'aggraver, il agirait. Pris par une profonde tristesse, autrefois, il aurait sûrement versé des larmes. Mais il se devait d'être fort en sachant que pleurer ne résoudrait rien. Optant pour la raison et non pas préférant se laisser manipuler par la douleur, Aaron chercha comment faire pour que celle-ci puisse, au moins, ouvrir les yeux et répondre à sa question.

- Syx..Syxtine, quoi que tu ais, ouvres les yeux ou réponds-moi au moins, je t'en supplie... Te souviens-tu réellement de moi ?

Il observa un objet particulier qu'elle avait en sa possession, un objet qui lui rappela de nombreux souvenirs et il lui prit alors la main avec douceur, ne désirant surtout pas la quitter des yeux ni même lui faire de mal.
Revenir en haut Aller en bas
TΣRRΛ
avatar
Syxtine A. Blackmore
chronokinésie
Messages : 76 L'objet qui ne me quitte jamais : Un couteau suisse, un collier avec un pendentif spécial. Je suis nostalgique de : Certaines personnes, ma passion pour le tatouage et le dessin.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: I remember and I'll regret it forever. (Aaron)    Dim 14 Mai - 0:07

▬ Aaron & Syxtine ▬
▬ I remember and I'll regret it forever. ▬
La jeune femme avait eu un sacré passif dans les drogues. Elle avait carburé à la cocaïne pendant un certain temps, et s’était retrouvée du jour au lendemain dans un sérieux syndrome de sevrage, amené par l’arrêt violent de cette drogue. L’argent manquait, donc, le manque avait souvent été présent. Syxtine avait pourtant essayé de se faire de l’argent rapide, sale, en sortant avec des mecs comme ça, sans sentiment, simplement pour recourir à leur porte-monnaie, puis ce petit jeu l’avait lassé au bout d’un moment. C’était une bataille qui lui avait coûté son estime, sa confiance, et son identité entant que personne. Elle ne se reconnaissait plus dans le miroir, ne savait plus qui elle était, et où cette personne sensée et cohérente se cachait.

Syxtine était tombée à plusieurs reprises dans un trou béant, sombre et d’où sa douleur n’avait fait que croitre, avant de trouver une vraie raison de vivre après Aaron. Cela avait été fastidieux, long, et cela n’avait jamais remplacé le creux qu’elle avait dans le cœur. Les battements de celui-ci n’avait plus jamais résonné de la même manière suite à leur séparation.

Lorsqu’elle entra en collision avec lui, tout son corps vibra, comme si elle avait instinctivement reconnu celui-ci qui manquait à sa vie depuis tant d’années. Sa fierté la rattrapa. Elle se battrait corps et âme pour ne pas lui succomber. Après tout, il l’avait abandonné. Il avait choisi de rester, de la laisser partir, sans revenir sur sa décision, elle qui l’avait attendu le jour d’après pourtant. La douleur de ce souvenir ouvrit les blessures du passé, et celles-ci se remettaient à saigner. Puis, elle tomba dans le néant.

C’était comme un sommeil sans rêve, un voile noire avait envahi sa vision. Elle avait perdu connaissance, son rythme cardiaque avait battu la chamade avant de réduire d’intensité. Les souvenirs avec Aaron défilaient dans son esprit comme un film, et toujours les yeux fermés, elle réussit à entendre la voix du jeune homme. Elle avait toujours l’impression qu’il lui parlait dans sa tête, et que tout ceci n’était pas réel. Syxtine sentait sa main chaude dans la sienne, et se perdait dans la réalité. Elle ouvrit tout doucement les yeux, son esprit était comme embué, et le paysage tournait autour d’elle encore et toujours.

« - Tu n’es pas là. C’est pas possible. C’est juste encore une manière pour mon cerveau de remuer le couteau dans la plaie, mais c’est juste pas possible.

Elle toucha son visage délicatement du bout de ses doigts.

- Pourquoi, tu serais là après tout ? chuchota-t-elle, perdue.

Comme elle était persuadée que ce n’était pas vrai, et qu’elle était entrain de délirer, la jeune femme se redressa difficilement, tint sa tête lourde qui faisait danser la verdure environnante, et ajouta :

- Je sais pas qui tu es, mais t’es pas celui que je connais. Le Aaron que je connais aurait jamais mis les pieds dans un avion, et encore moins sur île déserte ! »

Disons qu’à l’époque, le jeune homme avait aussi peu d’argent qu’elle, et elle n’avait pas le souvenir qu’il était passionné de voyage bien qu’il avait souvent parlé de partir.





© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message (#) Sujet: Re: I remember and I'll regret it forever. (Aaron)    Jeu 25 Mai - 22:28

Un lieu froid et lugubre, infréquentable et surtout délabré beaucoup plus imposant que l'extérieur où la fraîcheur, les couleurs et la bonne odeur règnent. Un endroit abandonné qui pourtant semble parfois habité. Habité par quelqu'un manquant de sérieux et semblant avoir besoin d'être accompagné.

Aaron s'en souviendra toujours de cette soirée où il demeurait seul, assoiffé de vengeance et emporté par la tristesse causé par la perte de l'une des rares personnes qui valait chère à ses yeux.

Syxtine lui avait manqué durant des années. Et s'il y avait bien une chose qu'il n'aurait jamais réussi à croire même si on lui avait répété de nombreuses fois que ça finirait par arriver c'est qu'un jour il la retrouverait.

Finalement ce qu'il avait vécu dans le passé lui avait donné une force insurmontable ainsi qu'une confiance inégalable, raison pour laquelle, malgré son désespoir, il avait fait en sorte de toujours tenir quoi qu'il puisse arriver.

Il n'était pas si âgé que ça et agissait pourtant intelligemment de temps en temps et ce, surtout dans les cas où il était mis en danger. Malgré ce fait, la vengeance lui fit commettre une malheureuse erreur qu'il finirait peut-être par regretter.

Aaron tenta de faire le vide dans sa tête, se concentrant sur la jeune femme pour qui il éprouvait quelque chose d'infini et qu'il avait également du mal à comprendre et fit en sorte de garder son calme jusqu'à ce que celle-ci sembla reprendre connaissance.

Les paroles que Syxtine venait de prononcer lui occasionnèrent une profonde douleur mais il ne lui en voulait pas. Même si ça n'était pas dans son habitude il était déterminé et avait pris la décision de ne plus jamais l'abandonner ni même de la laisser s'en aller.

- Ne parles plus, Syxtine. Je suis là maintenant, tout va s'arranger. Plus jamais je ne te laisserai t'en aller, je te le promets.

Ses mots étaient sortis de sa bouche d'une façon à ce que son inquiétude soit dévoilée au jour mais il gardait encore le contrôle de lui-même, ne désirant surtout pas empirer ce qui était en train de se produire à l'heure actuelle. De plus, plus les minutes défilaient, plus il se demandait s'il devait utiliser la chronokinésie.

- Si tu as besoin de quoi que ce soit, dis-le moi. Surtout, évites de faire des mouvements trop brusques et ne profites pas que j'ai le dos tourné pour fuir.

Il prit quelques secondes pour réfléchir mais lorsqu'il vit à quel stade elle se trouvait, il ne put plus se retenir et la leva doucement, la portant contre lui telle une princesse et lui demanda où elle désirait aller tout en répétant certains mots tels que "ne t'inquiètes pas, tout va s'arranger désormais". Ce moment était terriblement insupportable. S'il avait pu choisir de quelle façon la retrouver, il aurait opté pour tout le contraire de cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
TΣRRΛ
avatar
Syxtine A. Blackmore
chronokinésie
Messages : 76 L'objet qui ne me quitte jamais : Un couteau suisse, un collier avec un pendentif spécial. Je suis nostalgique de : Certaines personnes, ma passion pour le tatouage et le dessin.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: I remember and I'll regret it forever. (Aaron)    Mar 30 Mai - 9:18

▬ Aaron & Syxtine ▬
▬ I remember and I'll regret it forever. ▬
Cette situation aurait pu sembler idyllique en tout point. Elle avait tout de même retrouvé celui qu’on appellerait presque son âme-sœur, sur une île déserte qui plus est. Son corps essayait de se débarrasser de ce poison, il lui faudrait donc du temps. Pendant ce temps son esprit était embrouillé, comme si de la fumée ou du brouillard envahissait son cerveau. Syxtine avait du mal à parler, à réfléchir et surtout avoir une réaction adéquate. Elle n’a pas vraiment pensé à le remercier ni même à lui dire des mots doux et gentils.

Peut-être était-ce son état actuel mais elle était seulement énervée contre lui. Enervée parce qu’il lui avait beaucoup trop manqué. Enervée parce qu’elle s’était sentie seule et abandonnée sans sa présence rassurante. Mais ça, elle était trop fière pour lui en parler calmement. Surtout ici, sur cette île où leur destin était plus ou moins scellé.

Il l’avait porté, changé de place, doucement, à tel point qu’elle avait l’impression de flotter dans ses bras. Le contact avec sa peau était électrique et lui provoqua quelques frissons. Ce n’était pas seulement parce qu’elle n’avait pas eu ce genre de toucher depuis qu’elle était sur l’île, mais surtout parce que c’était Aaron.

Il lui confia des paroles rassurantes alors qu’elle s’était enragée contre lui. Elle était déstabilisée en cet instant. C’était trop d’un coup. La tête dans le vague, elle hocha la tête, non convaincue par ses dires mais elle ne voulait pas encore se mettre en colère afin de ne pas se déclencher des migraines.

Elle ne savait pas si son état allait s’arranger, en tout cas, plus les minutes défilaient, plus elle avait l’impression que l’affection gagnait du terrain. Au moins, elle était avec Aaron. Il y avait pire comme situation.

« - Je… Je vais mourir tu penses ? demanda-t-elle. Remarque ça serait pas une première, je suis déjà gravement atteinte de toute manière, ça devait bien arriver un jour, ajouta-t-elle la voix vidée de toute émotion. »

Aaron ne le savait pas mais la jeune femme était malade de toute manière, et il était possible que son espérance de vie soit réduite. Il était même possible qu'il y avait un lien entre leur séparation et sa sclérose en plaque d'ailleurs. Elle était persuadée que l'esprit dominait la matière et donc qu'il était plus que probable qu'on pouvait développer des maladies psychosomatiques. C'était quand même triste de se retrouver dans de telles circonstances, mais à la fois sombrement beau. Elle l'avait enfin retrouvé, son Aaron.





© Lilie
Revenir en haut Aller en bas
 
I remember and I'll regret it forever. (Aaron)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remember the Name [PV Scott's and Aaron's Pack]
» Love me now or hate me forever!
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: