AccueilAccueil  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
INSCRIPTIONFIRST EVENT.
venez vite vous inscrire à la
première mini-intrigue
aahhh
LES ZALAS1ER TOUR.
premiers awards de l'île
votez pour vos favoris
I love you
LES CLUBSTEAM UP.
créez ou rejoignez des clubs
ça va flooder en #teams
Skiip
ANIMATIONSAT.
envie d'une soirée à thème ?
viens jouer un héros
youhou

Partagez | 
 

 (fb) Who the hell are you ?! [PV Oriana ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ΛΣR
avatar
Anastasia Harper
télépathie
Messages : 930 L'objet qui ne me quitte jamais : Le même pendentif que porte ton frère jumeau, vous les aviez à la naissance. Je suis nostalgique de : ta chatte Karma, tes amis.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: (fb) Who the hell are you ?! [PV Oriana ♥]   Jeu 11 Mai - 1:50

Who the hell are you ?!
Oriana ♥
Tu te souviens encore du moment où les turbulences ont commencées. Tu te dirigeais vers les toilettes. La plupart des gens dormaient, d'autres regardaient des films et d'autres encore discutaient ou écoutaient simplement de la musique. Tout était paisible, calme. Et soudain, le chaos. L'avion s'est mis à trembler, les machines se sont mises à biper et tout le monde a commencé à paniquer. L'hôtesse, tentant tant bien que mal de rassurer les gens, t'ordonna presque de t'asseoir, ce que tu fis sans broncher. L'heure était grave. Et puis soudain, c'était la chute libre. Les cris des passagers en détresse accompagnèrent l'avion qui vous entraînait dans votre perdition. Puis, un bruit sourd retentit, ne faisant que redoubler les hurlements stridents des pauvres âmes en peine. L'avion venait de se déchirer en deux et tu n'étais même pas avec tes proches. Et ce fut le noir complet. Quand tu te réveillas, la douleur t'accueillit. T'étais blessée assez salement et compte tenu des circonstances, tu savais que tu t'en sortirais pas. Que t'allais crever, ici, sur cette île. Parce que personne n'avait les moyens de te soigner. Il aurait fallu t'emmener dans un hôpital or tu doutais que vous ayez atterri sur une terre aménagée par l'Homme. Même si tu ne voyais pas grand chose autour de toi et que tu te sentais à deux doigts de perdre conscience, tu n'avais pas l'impression qu'il y ait grand monde ici. Et plus les minutes s'égrenaient et moins ça allait. On dit qu'avant de mourir, ta vie entière défile devant tes yeux. Et c'est vrai. Quelques secondes plus tard, tu n'étais plus là. Ton cœur battait toujours, avec difficulté et toi, tu revivais chaque petit moment de ton enfance à maintenant. Alors que tu commençais à lâcher prise, une voix te souffla de te battre. Cette voix, tu l'aurais reconnu parmi toutes les autres. Ton jumeau. Il était là et il te le faisait savoir. C'est alors que débuta le combat le plus dur de toute ta vie. Résister. Et ce fut payant puisque te voilà sur pied après un premier jour très difficile. Tu ignores comment ni qui mais quelqu'un a réussi à te sauver. Seulement, tu ne sais pas qui alors tu fais le tour des rescapés, vérifiant par la même occasion que tout le monde va bien. Puis, tu décides d'aller faire un tour dans les environs, histoire de repérer le coin un peu. Tu n'es pas encore au meilleur de ta forme et en plus de ça, quelque chose de bizarre t'es arrivé. Des centaines de voix dans ta tête se bousculaient, puis d'un seul coup, elles se sont juste tues. Et une migraine atroce s'est emparée de ton crâne et t'as clouée sur place. Tu ne comprends pas ce qui s'est passé mais une chose est sûre, cette île dégage quelque chose de particulier. Tu comptes bien découvrir de quoi il en retourne. Tes pas te mènent près d'un petit ruisseau. Le bruit de l'eau est apaisant et tu t'assois sur le sol, pas très loin du cours d'eau. T'es encore un peu sous le choc. Après avoir fait plusieurs fois le tour des survivants, des débris et des morts, tu t'es rendue à l'évidence que ton frangin, ta meilleure amie et Jill n'étaient pas là. Dans ton malheur, tu as quand même une touche de gaieté, Cassy est avec toi. Et elle va bien. C'est un soulagement énorme pour toi, maintenant tu dois veiller sur elle et les retrouver, au plus vite. Après une hésitation, tu décides de te rendre là où se trouve la carcasse de l'avion. Tu as déjà fait le tour plus d'une fois mais tu n'as pas cherché à récupérer quelques unes de tes affaires, tu espérais juste ne pas découvrir ton frère ou Jill ou Romy carbonisés dans les restes -encore fumant- de l'appareil volant. Bien sûr, il ne reste pas grand chose. La plupart des valises ont été détruites par le crash, seuls quelques vestiges en subsistent. Heureusement, tu n'avais rien emmené de plus que ce que tu avais besoin. Mais tu possédais quelques photos de Lucas et toi, et c'est précisément ça, que tu es venue chercher. Après de très longues minutes à vadrouiller entre les restes de l'avion, tu finis par sentir des yeux sur toi ; comme si quelqu'un t'observait. T'as l'impression d'être parano et tu essaies de rester focalisée sur ta recherche mais tu n'hallucines pas, il y a bien quelqu'un. Tu le vois, à demi caché derrière un arbre. Poings serrés, tu te diriges vers cette silhouette qui te guette. Il ne s'enfuit même pas. Et lorsque tu te retrouves face à lui, tu te rends compte qu'il fait, lui aussi, parti des rescapés. Tu l'as vu plusieurs fois et bizarrement, il te suivait beaucoup du regard pour que se soit anodin. « Qui es-tu ?! Et pourquoi tu me suis ?! » D'ordinaire, tu l'aurais vouvoyé mais dans ce cas précis, les formules de politesses ne sont plus à l'ordre du jour. Tu vas droit au but, sans détour. Tu veux des réponses et il a intérêt à te donner ce que tu veux. T'as beau être encore assez fragile, tu sais te battre. Si ton frère avait été là, il aurait pu confirmer cette affirmation. Ta patience étant limitée, tu t'approches à quelques centimètres de ce dernier, un brin menaçante. Tu n'as pas beaucoup dormi dernièrement et tes nerfs sont à fleur de peau. Et ce type commence mal. Tu espères qu'il a une bonne raison parce que tu ne seras pas très conciliante autrement. « Ma patience a des limites. » Ton ton est froid, sans appel mais plutôt calme alors qu'au fond de toi, la colère monte. Elle gronde et elle est prête à montrer les crocs.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
TΣRRΛ
avatar
Orion Watkins
psychokinésie
Messages : 33


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: (fb) Who the hell are you ?! [PV Oriana ♥]   Ven 12 Mai - 11:32

Who the hell are you ?!
Oriana ♥
Le crash, il s'en souvient encore. Il se souvient de tout. Pourquoi il était dans ce maudit avion et seul en plus? Maintenant, il avait gagné le droit d'être seul, sans plus personne. Ni sa soeur, ni ses enfants et encore moins sa femme. Mais elle était morte. Et on l'avait accusé.
Lui, son mari qui aurait tout fait pour elle et ses enfants. Aujourd'hui, c'était trop dur pour s'occuper d'eux. Il était trop malheureux et il avait du mal à reprendre le poil de la bête. L'île était jolie pourtant. Mais les circonstances l'étaient moins. Orion soupira et leva la tête. Il crut la voir. Elle était là. Bien en vie. Pourtant elle semblait effrayée de le voir.
Parfois en colère. Et Orion se sentait coupable. Peut être qu'il n'avait pas été assez présent, peut être qu'il avait trop travaillé. Orion se faisait des tonnes de reproches. IL n'avait pas vu son plus grand grandir et même le petit dernier commençait à devenir grand. Orion ne voyait rien. Orion se sentait désespéramment inutile. Voilà pourquoi il s'était crashé sur cette île déserte.

Il restait toujours loin des autres, il ne les connaissait pas et s'en méfiait. Pourtant il y avait cette fille qui ressemblait tellement à sa femme que quand il avait ses crises de démence, il la prenait pour elle. Aujourd'hui, il la prenait encore pour elle. Il la suivait,
partout. Il avait besoin de savoir pourquoi elle avait fait croire à sa propre mort. Pourquoi, elle l'avait abandonné. Orion rentrait dans une colère impossible à contrôler.
Il allait lui faire payer! Soudain, elle fit semblant de ne pas le connaître en lui demandant qui il était. Ni une ni deux, Orion s'approcha d'elle et lui attrapa les poignets avant de la plaquer contre l'arbre. Il n'était plus là Orion, il était ailleurs, absent. Mais sa colère était là et elle était bien présente. Il avait envie de lui faire autant de mal qu'elle lui en avait fait.

"Pourquoi tu as fait croire à ta propre mort et tu nous a abandonné? POURQUOI? "


Orion criait, il la coinçait avec sa jambe pour ne pas qu'elle lui échappe. Il avait envie de l'étrangler, de lui ôter lui même le souffle de vie qui vivait en elle. Ses mains tremblaient,
son regard était meurtrier et plein de larmes en même temps. Il était misérable.

"Arrête de faire semblant de ne pas me connaître ou je te jure que ta famille pourra m'accuser de ton meurtre pour de vrai cette fois-ci..."

Il avait envie de frapper, de mordre et d'hurler. La douleur était forte et le trou béant s'était rouvert en lui. Il n'était plus le même Orion. Il lança glacial:

"Je veux que tu rentres à la maison, nos enfants sont malheureux sans toi... tu as cru que je pouvais les élever sans toi? Mais t'es qui ? Un monstre qui les a abandonné!"


Il était fou de rage, il la lâcha et frappa le tronc d'arbre au lieu de son visage. Il se mit à hurler:

"A quoi tu joues, à vouloir me fuir comme ça?"
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
ΛΣR
avatar
Anastasia Harper
télépathie
Messages : 930 L'objet qui ne me quitte jamais : Le même pendentif que porte ton frère jumeau, vous les aviez à la naissance. Je suis nostalgique de : ta chatte Karma, tes amis.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: Re: (fb) Who the hell are you ?! [PV Oriana ♥]   Dim 14 Mai - 4:11

Who the hell are you ?!
Oriana ♥
Tout se passe beaucoup trop vite pour que tu aies réellement le temps de comprendre ce qui t'arrive. L'homme semble être entré dans une grande colère. Plaquée contre le tronc d'arbre, tu es complètement à sa merci. Pour autant, tu n'essaies pas de t'échapper. Il y a quelque chose que tu as dû louper. Pourquoi est-il si remonté envers toi ? Que lui as-tu fait ? Les réponses ne tardent pas à venir et malgré la douleur, tu ne dis rien. Tu l'écoutes déballer toute son incompréhension, sa haine, sa rancœur et sa tristesse. Et tu ne peux pas dire que tu n'y es pas insensible. Bien au contraire. Cet homme a l'air brisé et tu aimerais l'aider mais pour ça, tu dois d'abord clarifier la situation. Alors que tu t'apprêtes à parler, il te relâche et son poing vient s'encastrer dans l'arbre, juste à côté de ta tête. Du coin de l'oeil, tu vois sa main enfoncée dans le bois, y laissant une trace. Tu sursautes lorsqu'il finit par te hurler dessus avant de se taire brutalement, sûrement à bout de souffle. Tu le fixes puis tu frottes tes poignets, marqués par dix doigts à la poigne de fer, cherchant les bons mots mais il y n'y en a pas vraiment. Désolée mais je ne suis pas ta femme, passe à autre chose ! Bien sûr que non, tu ne vas pas lui balancer ça comme ça à la figure. Tu n'es plus énervée, tu es confuse. Tu ne t'attendais pas à ce retournement de situation et il te fait de la peine. Il a l'air dévasté. Tu ne peux pas simplement le laisser comme ça et faire comme si de rien était. L'ignorer et le laisser souffrir. Au fond, tu ne lui as rien fait, et si tu lui es familière, tu pourras plus facilement l'atteindre, tu en es persuadée. Tu peux l'aider et tu vas le faire. Lentement, tu te ressaisis et attrape délicatement sa main. Peut-être que ce simple contact l'apaisera un peu. « On doit aller soigner ça. J'ai quelques connaissances dans le domaine, je pourrai le faire si tu veux. » Tu te mords la lèvre sans pour autant le relâcher. « Et...je suis désolée de te dire ça mais je ne suis pas ta femme. Je m'appelle Anastasia Harper et vu ton léger accent, je suis presque certaine que tu viens d'Angleterre. Je suis née à San Francisco et je ne suis allée que deux fois dans ton pays.. Je ne t'ai jamais vu avant. » Tu es douce, tu ne veux pas le brusquer. Tu veux juste qu'il comprenne qu'il y a erreur sur la personne et que tu n'es pas celle qu'il aimerait que tu sois. Tu n'es même plus fâchée contre lui. « Au fait, c'est quoi ton prénom ? » C'est vrai que tu ignores tout de lui, à part que tu es presque sûre qu'il est anglais. Tu l'as tout de suite entendu. Et il a un certain charme, maintenant que tu l'observes avec plus d'attention. Pardon ? Ressaisis-toi Anastasia ! Pourtant, tu ne peux pas t'empêcher d'être captivée par son air mystérieux, ses yeux perçants qui scrutent jusqu'au fond même de ton âme, ses lèvres aussi attirantes qu'un aimant. STOP ! Tu détournes le regard. « On devrait vraiment aller soigner ta blessure, elle va s'infecter... » Tu le relances. Tu as besoin de changer d'air et lui aussi, visiblement. Tu le sens encore très énervé mais tu sais aussi qu'il ne te fera rien, bizarrement. Tu as confiance en lui. Et à ce moment, tu entendrais presque les voix de ton jumeau et de ta meilleure amie, te réprimandant : qu'est-ce que tu es en train de faire ? As-tu perdu l'esprit ?! Oui, se serait bien quelque chose qu'ils auraient pu te dire si ils avaient été là, à tes côtés. Et c'est sûrement ce qu'ils te diront quand tu les retrouveras. Mais tu te sens le devoir de l'aider. Tu es son seul repère, finalement, ici. Tu ne peux pas le laisser tomber. Ce n'est pas parce que vous avez commencé du mauvais pied que les choses ne peuvent pas changer. Maintenant, la balle est dans son camp. Tu as fait le premier pas, à lui de faire l'autre.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
 
(fb) Who the hell are you ?! [PV Oriana ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: