AccueilAccueil  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
INSCRIPTIONFIRST EVENT.
venez vite vous inscrire à la
première mini-intrigue
aahhh
LES ZALAS1ER TOUR.
premiers awards de l'île
votez pour vos favoris
I love you
LES CLUBSTEAM UP.
créez ou rejoignez des clubs
ça va flooder en #teams
Skiip
ANIMATIONSAT.
envie d'une soirée à thème ?
viens jouer un héros
youhou

Partagez | 
 

 This is a spell that’ll punish me ♦ Halias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ΛΣR
avatar
Ha-Neul Kim
télépathie
Messages : 81 L'objet qui ne me quitte jamais : la bague de fiançailles de ma mère que je porte autour du doigts. Je suis nostalgique de : la technologie et de la musique.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: This is a spell that’ll punish me ♦ Halias   Mar 9 Mai - 2:21

❝ I wanna be addicted to your prison ❞ - 865 motsThis is a spell that’ll punish meCela faisait déjà plus d'un mois que nous étions coincés sur cette île maudite, un mois qu'on avait pas vraiment mangé à notre guise, un mois qu'on survivait grâce à ce qu'on trouvait par-ci par-là. Même si certains ramenaient du poisson, de la noix de coco ou des babioles du genre, la plupart des gens étaient méconnaissables. Les gens de la première classe ressemblaient maintenant à des gens ordinaires, ou juste à des riches ayant tout perdu du jour au lendemain à cause d'une confiance aveugle en quelqu'un de mauvais. Et comme à mon habitude, à l'heure des repas, j'avais préféré m'isoler dans mon coin, évitant ainsi tout contact humain et surtout, d'entendre ce qu'ils pensaient. J'avais remarqué depuis quelques temps que j'arrivais à « lire » dans les pensées des gens, du moins contre mon gré, et encore, je ne savais pas au départ si je délirais ou non. Puis était arrivé dans ma vie, Molly, un maman ayant perdu son fils lors du crash. Elle aussi semblait développer une capacité de télépathie et elle était d'une grande aide quand Jiyun ne l'était pas. Après tout... lui, ni connaissait rien à tout ça et je me demandais si lui aussi avait une capacité étrange ou non. Et d'ailleurs, elle venait d'où ?

Mes bulots terminés et mon morceau de noix de coco englouti, j'avais prit la direction de mon abri de fortune pour récupérer une hache que j'avais volé à membre du groupe puis j'avais décidé de partir en « exploration » dans la forêt. Évidemment, trouillarde comme j'étais, la réelle raison de mon départ du camp était simplement et encore une fois que je ne voulais plus entendre ce que les gens pensaient. Certains avaient la joie de vivre et ça me foutait les boules, d'autres, étaient dépressifs à un plus haut point et me donnaient des envies de suicide. Bien que j'avais une hache avec moi, je savais que je n'arriverai pas à me défendre en cas de danger et de face à face avec une bestiole quelle qu'elle soit. Une heure de marche, puis deux, puise trois. Décidément, soit je tournais en rond, soit cette île était aussi grande que Manhattan. J'étais fatiguée et je venais de passer une heure et demi dans la forêt tropicale à suer sang et larmes pour juste, balader. Heureusement, je n'avais pas croisé d'animaux bizarres mais je craignais qu'un truc sorte de nul part et vienne me piquer, me mordre ou dieu sait quoi puis finalement, la fatigue avait été trop présente pour que mes jambes, devenu de la compote, ne me soutienne correctement. J'avais trouvé un arbre sur lequel m'adosser avant que mes fesses ne touchent le sol et qu'un long soupire ne sorte de ma bouche pâteuse. J'avais oublié l'eau sous l'envie de dégager du camp et maintenant, je me retrouvais sans rien en plein milieu de la jungle. Jambes tendues, j'avais légèrement penché la tête vers l'arrière pour la poser contre le tronc et j'avais fermé les yeux quelques secondes, ou plutôt plusieurs minutes mais j'avais du mal avec la notion de temps avec cette densité d'arbres qui cachait presque le moindre rayon de soleil.

C'est un mouvement sur ma jambe qui me fit ouvrir les yeux, de façon étonné d'ailleurs. Je croyais que Jiyun m'avait suivit, qu'il venait juste me donner un peu d'eau et m'aider à repartir mais lorsque j’abaissai mes prunelles noires sur ma cuisse, j'y trouva un serpent, énorme, froid et rampant sur moi comme si j'étais une racine d'arbre anodine. J'étais phobique des reptiles alors vous imaginez ma réaction démesurée lorsque l'information monta à mon cerveau. Un hurlement strident se fit entendre bien que j'avais eu du mal à le pousser tant ma gorge me brûlait et je m'étais levée tellement vite que je ne savais même pas si le serpent m'avait mordu ou non au passage. Je pleurais aussi, mais parce que j'avais eu peur et mes mains frottaient mon jean avec vigueur, comme si ça pouvait enlever cette sensation que le serpent était encore là. Puis j'avais attrapé la hache qui était au sol avant de la lever pour la planter dans l'animal, après tout, j'en avais peur mais j'avais la dalle. Cependant, un bruit de feuilles battues m'arrêta nette dans mon geste et ma main partit directement vers la source du bruit, la hache se retrouvant à quelques centimètre de la jugulaire d'une personne. J'avais encore du mal à distinguer quoi que ce soit de façon précise puisque ma vision semblait floutée mais j'avais bel et bien vu un serpent et j'étais bel et bien à deux doigt de trancher la gorge de quelqu'un.
© 2981 12289 0

@elias jones
Revenir en haut Aller en bas
TΣRRΛ
avatar
Elias Jones
habilité
Messages : 127 L'objet qui ne me quitte jamais : Un couteau suisse Je suis nostalgique de : mon lit et de ma playstation


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: This is a spell that’ll punish me ♦ Halias   Mar 16 Mai - 22:07

❝ This is a spell that'll punish me ❞Feat Ha-neul.Mon estomac gargouille, il fait un bruit sourd que je n'arrive pas à contrôler. C'est chiant. Et fatiguant. Voilà plusieurs jours que je ne mange pas à ma faim. Personne ici ne mange à sa faim. Nos réserves de nourritures sont très maigres. Il n'y a rien à pécher ou à cueillir dans cette foutue zone. Alors, on crève de faim. On a beau chercher, on ne trouve strictement rien. J'essuie la sueur sur mon front, voilà une bonne heure que je patrouille au sein du camp, le temps de vérifier que tout le monde aille bien, surtout les personnes qui s'isolent un peu plus. Je préfère vérifier on ne sait jamais. Il y a déjà eu assez de morts comme ça. Je m'assois sur le sable chaud, le soleil frappe fort aujourd'hui. C'est difficilement supportable. Je ne supporte pas la chaleur en temps normal alors ici, sur cette île perdue je ne sais où. C'est dix fois pire, mon t-shirt me colle sans cesse et je parle pas du pantalon. Niveau hygiène c'est pas l'idéal et puis l'eau de mer commence à m'irriter la peau mais bon on s'y habitue. Après quelques minutes de pauses je me relève. Il serait temps d'aller chercher à manger, je vais partir patrouiller et si possible ramener quelques choses. La plupart des gens sont épuisés sur le camp, alors j'y vais seul. Je rempli ma gourde du peu d'eau qu'il nous reste. Je n'en prends pas beaucoup, juste de quoi survivre. J'ai pas envie de dessécher sur cette île. Malgré le peu de nourriture et d'eau je n'ai pas encore senti de grosse fatigue. Je suis étrangement en forme, je n'ai pas perdu ma force, loin de là. C'est pas vraiment logique mais je me contente de penser survie et échappatoire. Il faut que l'on quitte ce trou à rat, on ne tiendra pas très longtemps. Je quitte le campement assez rapidement, mes pieds quittent le sable chaud pour piétiner la terre rugueuse de la jungle. Il y fait encore plus humide et chaud. Je suis bien équipé heureusement, une machette, ma gourde et mon arme à feu au cas où. Je ne fais pas confiance à cette île, je reste très méfiant. Vaut mieux être prudent, c'est la première chose que j'ai appris à l'armée. Je trace mon chemin, coupant certaines branches qui bloquent mon chemin. J'entends le vent souffler à travers la jungle mais pas un seul bruit d'animal. Où se cachent-ils bon sang ?

Je marche, je n'arrête pas de marcher, je ne trouve pas un seul point d'eau ni un seul gibier. Je ne sais pas depuis combien de temps je marche, j'ai perdu la notion du temps. Je suis partit pleins Sud, je dois être arrivé au milieu de l'île je pense. Le principal c'est que je ne me sois pas perdu, je sais par où je suis venu, j'ai laissé des croix sur les arbres avec ma machette. C'est mieux que rien. J'avance encore plus, je m'enfonce dans la jungle profonde. Quand soudain j'entends un cri. Ou plutôt un hurlement. Il y a quelqu'un dans les parages c'est sûr. Serait-ce un survivant ? Ou du moins une survivante, le cri semblait être féminin. Je décide de me diriger vers l'origine du bruit. J'accélère le pas et me fait moins discret. Tant pis, quelqu'un est peu-être en danger. C'était pas un cri de joi, ça c'est clair. Je finis par me rapprocher de la source quand j'aperçois une silhouette gigoter dans tous les sens. C'est bien une fille, elle a de long cheveux noir. Je ne vois pas son visage, je m'approche rapidement. "Tout va bi…" Je n'ai pas le temps de terminer de poser ma question que je me retrouve avec une hache sous le coup. Je me pétrifie en deux secondes, elle a l'air terrifié. Je pose enfin mes yeux sur son visage et je n'y crois pas mes yeux. Ce visage je le connais très bien, je le connais sous toutes les coutures mais, pas sous cette forme de peur. Je ne l'ai jamais vu comme ça. "Ha-neul ??" C'est bien elle. J'ai l'impression d'halluciner, je cligne des yeux rapidement. Elle est bien là devant moi. Je ne rêve pas. Je pose ma main sur sa hache et la repousse doucement. Je reste complètement étonné, je ne la lâche pas du regard. Jamais je n'aurai pu imaginer tomber sur mon ex sur cette île perdue. Mais ça veut dire qu'elle était dans l'avion, en même temps que moi. Elle a pas pu atterrir ici comme par magie. Retomber sur son ex alors qu'on voulait l'oublier, si ça c'est pas ironique. Je crois que le destin veut me jouer des tours. Je redescends sur terre, vérifie qu'elle n'est pas blessée. Elle est entière, juste effrayée. Je regarde autour et j'aperçois un serpent mort au sol. On dirait que son malheur va faire son bonheur. "J'ai entendu un cri… Je… Ça va ?" Je ne sais pas vraiment quoi dire, ni comment réagir. Et elle a l'air d'être dans la même situation que moi.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 
This is a spell that’ll punish me ♦ Halias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation Spell [validée]
» HERMIA - I put a spell on you ♠
» The Punishment Light [Pv]
» "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )
» Mastery Spells

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: