AccueilAccueil  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
INSCRIPTIONFIRST EVENT.
venez vite vous inscrire à la
première mini-intrigue
aahhh
LES ZALAS1ER TOUR.
premiers awards de l'île
votez pour vos favoris
I love you
LES CLUBSTEAM UP.
créez ou rejoignez des clubs
ça va flooder en #teams
Skiip
ANIMATIONSAT.
envie d'une soirée à thème ?
viens jouer un héros
youhou

Partagez | 
 

 Hold on, hell is coming - Sydian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
IGΠIS
avatar
Jillian K. Robinson
chronokinésie
Messages : 219 L'objet qui ne me quitte jamais : la vieille boussole gousset de ma mère Je suis nostalgique de : Mon travail et ma vie à NY


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Hold on, hell is coming - Sydian    Lun 24 Avr - 23:06



❝Hold on, hell is coming❞
Sydney & Jillian
« Eh merde ! » Les yeux rivés sur sa montre, Jill s’impatientait dans le taxi qui l'emmenait à l’aéroport. La voiture était coincé dans la circulation, en pleine heure de pointe et la brune commençait à croire qu'elle allait louper son avion. Impossible. L'enjeu était bien trop gros. Elle devait assister à ce procès, elle en avait fait la promesse. Cette pauvre femme comptait énormément sur sa présence, elle allait enfin voir sa pourriture de mari se faire condamner pour tout ce qu'il avait fait subir à leur famille et Jill avait suivi cette affaire de très près et elle lui tenait à cœur. Elle y tenait tellement qu'elle prenait l'avion, cet engin qu'elle évitait le plus possible. Elle avait une peur panique du vide et de la hauteur, autant vous dire qu'être dans un avion à des milliers de mètres d'altitude ne l'enchantait absolument pas. Un regard à sa montre et elle se pencha vers son chauffeur. « Encore combien de temps s'il vous plait ? » La circulation se fluidifiait mais ils avaient perdu un temps précieux et Jill détestait arriver à la dernière minute. L'organisation était la clé de tout. «10 petites minutes madame. » Un soupire de soulagement s'échappa de ses lèvres et ses muscles se détendirent immédiatement. Son regard se tourna vers la vitre quand elle commença à voir des avions décollaient au dessus de sa tête. Elle était enfin arrivée à destination. Elle remercia son chauffeur, paya sa note et lui laissa un bon pourboire avant de récupérer sa valise et de se diriger vers l'enregistrement des bagages. Tout se déroula normalement et une fois la sécurité passée, elle chercha la porte d'embarquement de son vol. Jill ne s'attarda pas dans les boutiques environnantes et elle fonça au numéro indiqué sur le panneau d'affichage. Il y avait déjà beaucoup de monde qui patientaient, la brune allait s'assoir quand une silhouette attira son attention. Les sourcils froncés elle scruta la jeune femme de loin et quand celle ci finit par se retourner, un sourire se dessina sur ses lèvres. « Sid?! ça alors ! » Elle s'avança vers sa cousine et la prit amicalement dans ses bras. « Qu'est ce qui t'amènes ici? » Les deux jeunes femmes échangèrent entre elles jusqu'à ce que les portes pour accéder à l'avion soient ouvertes. Elles n'étaient pas assez proche dans l'avion pour continuer leur conversation et celui ci était complet, impossible de changer de place. « On va boire un verre à l'atterrissage? J'aurai une heure devant moi. » Jill se faufila dans les allées de l'avion pour rejoindre son siège et elle s'installa à sa place. Le décollage se passa sans encombre. La jeune femme commanda rapidement à boire pour décompresser et penser à autre chose pendant toute la durée du vol. Par chance, elle avait des voisins de sièges bien sympathique avec qui elle put discuter. La lumière qui indiquait que les passagers devaient s'attacher s'alluma. « Mesdames, messieurs, nous allons traverser une zone de turbulence, veuillez rester à votre place et boucler votre ceinture. » Le teint de Jill devint livide, son cœur s'emballa et rata un battement à la première secousse. Sa respiration s'accéléra et elle ferma les yeux en attendant que les turbulences cessent. Des cris retentirent, des valises traversèrent les allées, les masques à oxygènes se détachèrent du plafond. La panique et la peur envahit la jeune femme, pétrifiée, les mains enfoncés dans la mousse de son siège. C'est son voisin de siège qui lui mit son masque à oxygène. Et puis le trou noir.

Un cauchemar, ce n'était qu'un mauvais rêve et maintenant elle allait ouvrir les yeux. Jill ouvrit les yeux, elle le regretta amèrement. Le ciel, c'est la première chose qu'elle vit, allongée au sol, puis la fumée noire qui venait tâcher ce tableau. Jill cligna plusieurs fois des yeux, sa vue était floue et ses oreilles obstrués. Tout ses membres lui faisaient mal. Ce sont encore une fois des cris qui la firent revenir à la réalité, elle se releva malgré la douleur et l'horreur qui s'installa devant ses yeux la terrorisa. La carcasse de l'avion échoué sur la plage, des corps inertes étendus sans vie autour d'elle, du sang, des pleurs.. Un cauchemar éveillé. Le bras de Jill saignait mais sous cette panique elle n'y prêta pas attention. Soudain, le visage de sa cousine lui revint en mémoire. Elle se mit à marcher sur la plage, paniquée à l'idée de trouver le corps d'un membre de sa famille. « SIDNEEEEEY ! » Sa main se porta devant sa bouche devant la catastrophe qui se déroulait sous ses yeux et les larmes coulèrent d'elle même le long de ses joues. Elle regardait chaque corps étendu par terre, et elle arriva devant la carcasse de l'avion encore à moitié enflammée, contenant des corps calcinés à l'intérieur. « Mon dieu. Sidney ! Sid...» Elle continua d'avancer avant de s'écrouler genoux à terre sur le sable. La douleur de son bras et la peur qu'elle ressentait puisaient dans ses dernières forces.


© Pando


Revenir en haut Aller en bas
TΣRRΛ
avatar
Sidney-Rose Alvarez
psychokinésie
Messages : 95 L'objet qui ne me quitte jamais : mon pendentif. Je suis nostalgique de : d'une vie facile.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Hold on, hell is coming - Sydian    Ven 19 Mai - 19:34

HOLD ON, HELL IS COMING.JILLIAN&SIDNEY;
Sometimes I tell myself I'm okay. I repeat it like a mantra. I am okay.
Because I'm afraid if I stop, I will drown in the reason I am not.

Fatiguée. Elle était crevée. Ses pas s’enchainaient dans une sorte de rythme automatique, un peu comme un robot. Elle voulait seulement s’envoler, quitter cette ville et tout ce qu’elle voulait dire, s’enfuir peut-être, même si elle détestait cette idée. Elle voulait partir, partir le plus loin possible. Les murs de l’aéroport étaient blanc, les visages se pressaient autour d’elle, trainant des sacs, des amis, des familles, parfois des aventuriers, parfois cette lueur qui ressemblait un peu à la sienne dans le fond du regard. La brunette attendait depuis un moment près de son quai d’embarcation, un petit sac à côté d’elle et rien pour la divertir, si ce n’était les quelques souvenirs qui l’avaient amené ici cette journée-là. Lui, elle, sa vie. Où s’était-elle trompée ?
Ses pensées la faisaient tourner en rond et l’impatience guettait la jeune femme au caractère parfois inflammable. Se levant de sa chaise, accrochant le sac à son bras, elle se levait, sachant l’heure de son départ approché. Profitant de l’espace pour se dégourdir les jambes, son regard croisa alors le bleu d’une autre brunette plus loin. Ses épaules se crispèrent malgré elle; pas parce qu’elle ne l’aimait pas, au contraire parce qu’elle la connaissait trop bien. Cette grande femme aux allures de mannequin et aux yeux plus bleus que l’océan s’écriait son surnom avant de la prendre dans ses bras, Sidney souriait malgré elle de voir sa cousine. Puis, rapidement, la question typique ‘Qu’est-ce qui t’amènes ici?’. Dans quel monde Sidney aurait pu prévoir croiser sa famille ici, aurait pu prévoir expliquer une telle raison. Une simple explication plus que banale tomba de ses lèvres, ne souhaitant pas entrer dans les détails des derniers jours, des larmes, des déceptions et de la fuite qu’elle s’apprêtait à faire à bord de ce grand oiseau blanc. La conversation continua, banale, ordinaire. Elles se saluèrent, se promettant un verre avant de finalement, enfin, monter à bord de cet avion qui lui promettait de quitter cette ville trop pleine d’histoire.

« Mesdames, messieurs, nous allons traverser une zone de turbulence, veuillez rester à votre place et boucler votre ceinture. » La voix du pilote résonnait dans l’habitacle. Assise entre deux inconnus, la brunette boucla sa ceinture sans inquiétude, sachant qu’il était souvent ordinaire d’entendre ce genre de message dans un avion. Que de petites turbulences, rien de bien grave… Mais l’avion s’agitait et rien ne semblait aller. La panique s’emparait de plus en plus de passagers, l’inquiétude se lisait dans les regards, avant que plus rien ne puisse se voir si ce n’était le flou de ce qui l’entourait, les sensations étaient étouffantes et Sidney eut à peine le temps de comprendre et de mettre son masque avant de s’évanouir.
Le réveil était douloureux. Son corps lui semblait ankyloser, chaque muscle réticent à ses mouvements, tandis que ses yeux s’ouvraient sur le ciel enfumé. Il lui fallut plus d’un clignement avant de réaliser une partie de ce qui se passait autour d’elle. Ses yeux trouvèrent l’avion en flamme, les corps autour d’elle, des gens qui se pressaient un peu partout. Elle était encore attachée à son siège, qui avait été éjecté plus loin de l’avion, heureusement pour elle. Détachant sa ceinture, ce fut en essayant de se relever qu’elle tomba à terre, une douleur déchirante s’emparant de sa cuisse. Ses mains contre les galets, elle grognait, essayant à nouveau de se relever sans réussir. Assise contre le sol, elle paniquait, observant sa cuisse où une plaie béante apparaissait. Décidant de se reprendre en main, la jeune femme enleva sa veste, l’attachant très fort autour de sa cuisse, sentant déjà que son corps appréciait de ne plus se vider de son sang. Observant autour d’elle, ce fut au même moment qu’elle entendit son prénom à travers les bruits ambiants. Jill. Réussissant finalement à se lever, s’appuyant sur sa bonne jambe, elle chercha sa cousine à travers les personnes qui se mouvaient, certaines en panique, d’autres cherchant à aider. Elle trouva finalement la brunette tout près de l’avion, observant ses corps qui n’avaient pas eu leur chance, Sidney savait ce que pensait Jillian à ce moment-là, elle aurait pensé la même chose. Sans même réfléchir, elle l’enlaça aussitôt, la serrant terriblement fort contre elle. « Je suis là, t’inquiètes. Mondieu, tu es en vie, dieu merci. » Des larmes coulaient sur ses joues malgré elle, la peur et le réconfort de ne pas être seule s’emparant de tout son corps, elle resta ainsi quelques minutes avant de revenir à elle-même. Laissant aller la brunette, Sidney s’affaira aussitôt à l’observer, cherchant une quelconque blessure sur sa cousine, il ne lui fallut pas plus de temps pour remarquer son bras qui semblait bien mal en point. « Tu es blessée. » déclara-t’elle alors, pointant le bras de Jill. Il ne fallait pas être médecin pour voir que ça ne fonctionnait pas. « Il faut panser tout ça, sinon ça n’arrêtera pas de saigner. Tu es capable de bouger, rien de cassé ? » Elle observait autour d’elle, n’ayant plus rien sur elle pour aider sa cousine. Elle soupira finalement, arrachant un bout de son gilet avant d’entourer le bras de sa cousine. « Ça va au moins aider avant que les secours arrivent. » Et sans trop réfléchir, attrapant la main de sa cousine, elle soupira. « Je suis tellement contente que tu sois là. » La peur la rendait un peu mielleuse, mais elles étaient passées à deux pouces de la mort, ce n’était pas un peu d’amour qui allait la tuer.

code by lizzou × gifs by tumblr

Revenir en haut Aller en bas
 
Hold on, hell is coming - Sydian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HELL IS COMING V
» Hell Is Coming IV
» Hell Is Coming IV : The Myste vs Mike Alexander
» KOF History Moment # 31 : Hell Is Coming V
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: