AccueilAccueil  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
INSCRIPTIONFIRST EVENT.
venez vite vous inscrire à la
première mini-intrigue
aahhh
LES ZALAS1ER TOUR.
premiers awards de l'île
votez pour vos favoris
I love you
LES CLUBSTEAM UP.
créez ou rejoignez des clubs
ça va flooder en #teams
Skiip
ANIMATIONSAT.
envie d'une soirée à thème ?
viens jouer un héros
youhou

Partagez | 
 

 Des visages tout autour de moi me sont familiers. {A&O

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ΛQUΛ
avatar
Odessa V. Marin
prémonition
Messages : 140 L'objet qui ne me quitte jamais : Son collier avec le pendentif en forme d'étoile de mer qui lui vient de son père. Je suis nostalgique de : Mon pays natal, celui auquel je me sens en sécurité. Odessa Vesna Marin


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: Des visages tout autour de moi me sont familiers. {A&O   Lun 24 Avr - 21:21





alec & odessa.

Il faut s'occuper, malgré la chaleur de l'île et le paysage paradisiaque, on pourrait se croire en vacance. Or, si j'étais en vacance, j'aurais pris le buffet à volonté et la chambre avec vue sur la mer. J'aurais pris l'option bronzage et doigt pied en éventail. Enfin fini de rêver, il faut que je tienne occuper, en cette matinée très chaude, j'avais envie d'aller au verger chercher des fruits. Ce verger est tellement magnifique, il est aligné, on dirait qu'un paysagiste est venue implanter le verger sur ce coin de paradis. Grâce à ses fruits, on peut faire une sorte de mixtures qui ressemble à de la confiture, des comptes, et même des infusions de plantes. On ne peut pas rêver mieux, avec notre poisson pêcher et nos fruits, nous mangeons équilibrer et surtout à notre faim. Il faut que je me tienne occupé pour éviter de dépérir et tomber au plus mal, chaque rescapé à son histoire personnelle et doit garder espoir, je fais de même. J'avais pris un panier en osier fabriqué par les mains d'autres rescapés, pour y stocker ce que je récupérerais.

Je me diriger vers le verger, traverser la forêt épaisse remplie d'insecte en tous genre, j'avoue que les insectes, je n'aime pas cela rien que de me dire que dans certains pays, on en mange me donne la nausée. Par contre, le paysage est merveilleux quand j'aurais un peu le temps, je viendrais m'asseoir au milieu de la forêt pour dessiner tout ce que je vois de magnifique. C'est quand même romantique d'avoir une île achetée par sa moitié, avec une grande maison au milieu de la forêt sur pilotis. Le rêve absolu quoi qu'on s'ennuie très vite à force de bronzer sur une terrasse et de lire des bouquins toute la journée. En réfléchissant, je me dis que les natifs ont vraiment de la chance d'avoir toujours vécu ici, même si le monde de la technologie me manque énormément.

À l'entrée du verger, je vois un arbre rempli de mangue et je m'approche de celui-ci bien déterminé à les récupérer pour les ramener au camp. Enfin, surtout pour manger pleins de mangues en cachette, je grimpe et attrape les mangues que je mets dans le panier en osier quand je vois au loin une personne assise en pleine réflexion. Je ne reconnais pas la personne, avec un peu de chance cela pourrait être un rescapé venu réfléchir en paix ou avec de la malchance cela pourrait être un natif qui pourrait m'enlever et me faire du mal. Je descends délicatement de mon arbre et approche de la personne en faisant très peu de bruit. Plus je m'approche, plus j'arrive à identifier la personne, à mon plus grand bonheur, il s'agit d'Alec, un rescapé. Il a une histoire plutôt compliquée avec son fiancé qui est Jake, un ami rescapé, mais sa façon de lutter pour qu'Alec retrouve ses souvenirs est tellement adorable. J'aimerais qu'une personne le fasse pour moi si un jour, j'oublie la personne que j'aime réellement, oui, je suis fiancée, mais je n'aime pas l'homme que ma mère m'a choisi. Mon rêve serait d'épouser celui que j'aime réellement et ne plus vivre en disant amen à ma mère, affirmer mes choix et mes envies.

J'arrive près d'Alec qui semble perdu dans ses pensées et il n'a pas remarqué que j'étais près de lui. Je ne sais pas trop s'il veut vraiment parler avec moi, je pourrais l'aider même si je ne suis pas d'un grand secours, je suis une bonne oreille attentive pour écouter les autres, une bonne conseillère aussi, mais pas une bonne conseillère pour moi. On dit toujours que c'est le cordonnier le plus mal chaussé et je peux dire la même chose pour moi question conseil. Je n'approuve pas réellement, mes choix de vies certains oui et d'autre non, je suis malheureuse et voir les gens autour de moi malheureux me fait perdre foi en l'humanité. J'aime me dire que si je suis malheureuse, c'est tout simplement parce que cela doit être ainsi, mais les autres autour de moi ne doivent pas être malheurs. Je m'approche un petit peu d'Alec et me racle la gorge pour le sortir de ses songes.

- Désolé, je ne voulais pas te faire peur, Alec... Je t'espionner pas, j'étais en train de ramasser des mangues et je t'ai vu, je pensais que tu étais un natif ce qui est idiot... Tu veux peut-être que je te laisse seul ?

Je restais debout, en analysant la situation, je suis stupide d'essayer de me justifier, mais après tout, il aurait pu penser que j'étais en train de l'espionner pour Jake. Les histoires de couples sont tellement compliquées déjà que mon soit disant couple est compliqué alors celle des autres n'en parle pas.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
ΛΣTHΣR
avatar
Alec Griffin
télépathie
Messages : 68 L'objet qui ne me quitte jamais : Mon alliance, que je ne porte plus mais garde toujours dans la poche gauche de ma chemise. Je suis nostalgique de : Mes souvenirs, de mon passé ; de tout ce que j'ai oublié.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Des visages tout autour de moi me sont familiers. {A&O   Mar 25 Avr - 13:36

Odessa
&
Alec
Des visages tout autour de moi me sont familiers.
Il avait besoin d'une pause, de s'éloigner un petit peu de la folie des autres. Alec avait bien du mal à se sentir à sa place même s'il faisait de son mieux afin de s'intégrer aux groupes qu'avaient formés les autres survivants. Mais lorsque l'on avait aucun souvenir de son passé et que la tristesse de son mari était la seule chose dont on était certain... On avait bien du mal à se dire que la vie en valait la peine. Alec y avait pensé, au suicide. Il s'était dit qu'au mieux, ses souvenirs reviendrait au moment critique et qu'il pourrait se sauver lui-même et revenir fièrement avec les morceaux manquant de son passé et, au pire, il ne reviendrait pas et n'aurait plus à blesser qui que ce soit. Mais il se leurrait aussi. Il y avait Jake. Et il ne voulait pas lui faire du mal. Jake avait été la seule personne qui l'acceptait comme il était et qui ne le regardait pas avec pitié. Alec se refusait de lui faire du mal, surtout dans un geste aussi radical que celui de lui retirer son mari à jamais. Alors le suicide n'avait été qu'une pensée, qu'une hypothèse qu'il avait vite rejetée. Il allait vivre, il allait se battre. Il n'était pas du tout certain qu'il allait finir par remporter la bataille, mais il se sentait fort mentalement. Jake avait dit qu'il avait été avocat dans le passé et c'était sans aucun doute de là que lui venait cette combattivité et cette envie de surmonter les obstacles ; même les plus difficiles ; même ceux qui avaient été créé par son propre esprit.

Alec avait donc cherché à s'éloigner de tout cela. Il avait besoin d'être seul, de réfléchir et de se retrouver un peu. Les autres pensaient à leur survie, ce qu'il comprenait parfaitement, mais lui avait encore une autre épreuve à surmonter ; d'autant plus qu'il refusait de jouer les victimes et de se plaindre. Se confier ? Pourquoi faire ? Ce n'était pas comme si parler à quelqu'un allait l'aider à retrouver son passé perdu. Alors autant qu'il se ressource un peu et qu'il revienne ensuite avec un sourire sans que personne n'aie à s'inquiéter de ce qu'il pouvait se passer dans sa tête. C'était donc pour cela qu'il s'était éloigné et s'était assis seul, le dos contre un arbre. Il avait sorti son alliance de sa poche de chemise gauche, l'endroit où il la gardait toujours. Parce que oui, il l'avait enlevé. L'explication était simple d'ailleurs : il n'était pas le mari de Jake. Son alliance, il pourrait la remettre lorsqu'il serait digne de lui, digne de leurs souvenirs à eux deux et que son véritable mari serait de retour. Pour l'instant, il gardait le bijou qui portait tant de signification contre son coeur, comme une ancre, comme un rappel qu'il était quelqu'un et qu'il comptait aux yeux d'un autre être humain. Cette alliance, c'était autant une véritable bouffée d'air frais qu'un rappel douloureux. Alors il la regardait, la contemplait sous toutes les coutures comme si cette dernière allait lui apporter une magnifique révélation. Et ce ne fut pas le cas, bien entendu.

Quelqu'un se racle la gorge et Alec sursaute un peu, prit au dépourvu. Il ne s'attendait pas à ce quelqu'un le trouve ici. A vrai dire, il s'attendait encore moins à ce que quelqu'un le trouve et gagne l'envie de venir lui parler. En général, les gens le fuyaient lorsqu'il restait ainsi dans ses pensées ; sans doute parce que la plupart d'entre eux savaient qu'il était amnésique et essayait de fuir la tristesse que cela impliquait. Il tourna son regard vers la nouvelle venue et soupira doucement de soulagement lorsqu'il reconnu Odessa. Ouf, ce n'était qu'elle et pas un inconnu parmi les survivants qui avait brusquement décidé qu'Alec était intéressant. "Pas un natif." confirma-t-il avec un petit sourire avant qu'il n'hausse les épaules à la demande de la jeune femme. Le laisser seul ? Il ne savait pas quelle était la bonne réponse à donner, pour le coup. Il avait envie d'être seul, certes. Mais il avait aussi bien envie d'avoir une vie sociale avec quelqu'un d'autre que Jake, quelqu'un qui ne serait pas un rappel constant de la douleur qu'il infligeait à son mari sans le vouloir. "Non, viens." répondit-il finalement en tapotant à côté de lui afin de faire signe à la jeune femme de s'asseoir. "Enfin, si tu en as envie... Je te force pas."

CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
ΛQUΛ
avatar
Odessa V. Marin
prémonition
Messages : 140 L'objet qui ne me quitte jamais : Son collier avec le pendentif en forme d'étoile de mer qui lui vient de son père. Je suis nostalgique de : Mon pays natal, celui auquel je me sens en sécurité. Odessa Vesna Marin


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: Re: Des visages tout autour de moi me sont familiers. {A&O   Ven 19 Mai - 18:22





alec & odessa.

Je me rapproche un peu plus vers Alec, j'ai fini l'analyse de la situation. Je me rapproche doucement, ce n'est pas que les natifs me font énormément peur, enfin, ils me font peur même beaucoup. S'il y a bien quelques choses que j'ai apprises dans mon enfance et mon adolescence ce n'est qu'en aucune façon, je dois montrer mes faiblesses ou mes peurs toujours paraître forte, même si je suis morte de trouilles. Il faut savoir jouer un rôle, dans ma famille, enfin ma mère m'a toujours poussé à bout au point de me laisser m’enfoncer dans mon mal-être. Je n'ai jamais su lui dire non, je ne veux pas, j'ai toujours dit oui à tous ces désirs. Le mariage, j'ai dit oui, pour qu'elle me foute la paix et surtout pour qu'elle se sente exister dans le monde des fortes têtes de la grande pomme.

Depuis, que je suis sur cette maudite île, même si pour certain, elle est maudite concernant mon cas, elle est plutôt bénéfique. Elle me permet de goûter à la liberté, à faire face à mes propres choix, et même à sourire de nouveaux. Ma vie est tellement remplie d'obligation et de choix forcé qu'ici, je peux enfin être moi-même et tant pis si cela ne plaît pas. Cette île me force à sortir de mes sentiers battus à de nouveaux découvrir des partis de moi qui ne semble pas connu. Je peux enfin m'affirmer et prendre mes propres décisions sans être obligé de me justifier sur : pourquoi j'ai fait ce choix plutôt qu'un autre.

Revenons sur Alec, le jeune homme semble plus perdu que n'importe lequel d'entre nous. Jake avait surement penser qu'un voyage serai une bonne idée comme la moitié des passagers de cet avion. Il semble que notre analyse de la situation a été erronée, okay, mais à part une voyante ou un devin personne n'aurait pu savoir ce qu'il allait se passer. Alec a perdu tous ses souvenirs et il a quand même bien supporté le choc mieux que certains d'entre nous et pourtant, il reste toujours autant perdu sur son passé. Je m'assois près de lui et lui souris, toujours garder le sourire, parait-il qu'un sourire peu soigné tous les maux du monde.


- Comment tu vas ?

La première question qui me vient en tête et de me demander comment il supporte le choc, il semble fort, mais au fond, il est totalement perdu. Au jeu des devinettes sur le sujet : analysons une personne, je semble être la plus forte et tant mieux. Des fois, mon instinct peut se tromper, mais pas très souvent et puis même si je ne l'écoute pas, il me rappelle à l'ordre. Ne jamais, au grand jamais allé contre son instinct sinon le destin se fâche. Si être sur cette île est une épreuve du destin à nous de prouver qu'on est fort et que l'on peut survivre à cette épreuve et en sortir gagnant. Je ne sais pas trop comment me comporter avec le jeune homme, mais je préfère jouer la carte de rester moi-même jouer un rôle très peu pour moi.

- Tu arrives à gérer la situation ? Enfin les deux situations qui sont très compliquées en soi...

J'ai toujours dit que dans une autre vie, j'étais une thérapeute, je pourrais ouvrir mon cabinet sur l'île. Bienvenue chez tata Odessa la psychologue sur l'île, elle accepte les paiements en fruit, poisson et en objet utile à son quotidien.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
ΛΣTHΣR
avatar
Alec Griffin
télépathie
Messages : 68 L'objet qui ne me quitte jamais : Mon alliance, que je ne porte plus mais garde toujours dans la poche gauche de ma chemise. Je suis nostalgique de : Mes souvenirs, de mon passé ; de tout ce que j'ai oublié.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Des visages tout autour de moi me sont familiers. {A&O   Lun 22 Mai - 15:27

Odessa
&
Alec
Des visages tout autour de moi me sont familiers.
Il était perdu dans ses pensées. A la base, Alec était venu seul, pour y rester seul et pouvoir réfléchir sans avoir sans arrêt Jake dans son air de vision. C'était difficile de savoir où il se tenait, comment il se sentait et... tout simplement de voir clair dans son esprit lorsque l'on était sans arrêt dans le même endroit que celui qui nous faisait nous sentir coupable. Il adorait Jake. Jake était là pour lui, depuis le début, et visiblement, il le serait pendant encore bien longtemps mais... sa gentillesse faisait culpabiliser Alec encore plus que de raison. Il était un rappel constant de ce qu'il avait perdu et de ce qu'il faisait subir aux personnes autour de lui qui le connaissait. Malgré tout, il restait heureux d'avoir atterrit sur une île paumée où il ne connaissait presque personne. Ainsi, il n'aurait pas à faire subir son amnésie à sa famille et à la petite sœur qu'il avait, visiblement.

Odessa vint donc s'asseoir prêt de lui et il sourit doucement. Malgré son envie de se retrouver seul, Alec devait avouer qu'avoir un peu de compagnie lui faisait du bien. C'était sympa de se dire qu'il n'y avait pas que Jake dans sa vie et que d'autres personnes s'inquiétaient pour lui : des personnes qu'il ne risquait pas tellement de blesser avec ses questions et sa franchise : des personnes qui ne connaissaient pas l'ancien Alec et à qui il ne devait rien. Cela avait quelque chose de calmant, de rassurant. « A vrai dire, je n'en sais rien. » répondit-il avec franchise. Il avait bien du mal à savoir comment il allait, comment il pouvait bien se sentir. A vrai dire, il ne savait même pas ce qu'il était censé ressentir dans ce genre de situation. Sans son passé, il était perdu et il ignorait totalement qui il était, ce qu'il était ; et c'était sans doute la chose la plus effrayante au monde ; ou du moins, l'une d'entre elles. Il savait juste qu'il se sentait coupable et qu'il avait peur. Mais ça, il ne le dirait absolument pas à voix haute, sûrement à cause de cette fichu fierté qu'il possédait.

Etre coincé sur une île n'était pas vraiment un obstacle pour Alec. A vrai dire, il n'avait rien connu d'autre sans ses souvenirs et ce qu'il ne connaissait pas ne pouvait absolument pas lui manquer. Etre là ne le gênait pas, même s'il savait qu'il avait normalement une toute autre vie qui l'attendait. L'île était sa nouvelle maison et elle lui devenait de plus en plus familière au fil des jours. Ce n'était pas un problème, bien loin de là. « Oh tu sais, quand on ne se souvient pas d'avant... Ca ne peut pas vraiment nous manquer. » avoua-t-il avec un petit sourire tandis qu'il tournait son regard vers la jeune femme. Il fit bien entendu exprès de ne pas faire allusion à la seconde situation ; celle qui le gênait le plus et qu'il ne parvenait absolument pas à gérer. « Et toi ? Tu t'en sors ? » Parce qu'elle devait avoir bien plus de mal que lui. Son passé devait sûrement lui manquer, ses proches aussi. A ce moment précis, il comprit qu'il n'était pas le seul à souffrir et à être totalement perdu. Il était entouré de personnes qui ne savaient pas non plus quoi faire à présent, même si ce n'était pas pour les mêmes raisons. Son côté un peu égoïste trouvait cela rassurant, au fond. Ils étaient tous dans le même bâteau ; le bâteau étant cette île aux apparences paradisiaques.

CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
ΛQUΛ
avatar
Odessa V. Marin
prémonition
Messages : 140 L'objet qui ne me quitte jamais : Son collier avec le pendentif en forme d'étoile de mer qui lui vient de son père. Je suis nostalgique de : Mon pays natal, celui auquel je me sens en sécurité. Odessa Vesna Marin


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: Re: Des visages tout autour de moi me sont familiers. {A&O   Mer 24 Mai - 15:12





alec & odessa.

Sa réponse ne m'étonne pas vraiment, chacun de nous ne réagit pas à la situation de la même façon. Et Alec encore plus, perdre ses souvenirs et se retrouver paumée ici, n'est pas la meilleure thérapie pour un amnésique. Enfin sur cette île, on ne sait jamais ce qui va nous arriver, certains de nos amis sont enlevés en pleine nuit et du coup, on fait très attention quand nous partons en forêt. Il manque plus que je sois kidnappé, personne ne se rendrait compte de suite de mon absence, mais bien trop tard. Être sur une île déserte avec une civilisation hostile ne sont pas des vacances de rêves, je vous le garantis, mais n'ayant pas le choix, faut bien qu'on apprenne à vivre avec eux dans l'éparage.

Je suis bien contente d'être avec Alec, on va pouvoir parler sans qu'une tierce personne ne viennent nous interrompre et encore moins nous espionner. Je ne sais pas comment je réagirais à sa place, à la base ce voyage devait seulement lui permettre de partager du temps avec Jake, mais le destin à décider de faire des siennes. Je souris en écoutant Alec, il est aussi perdu que la moitié des rescapés sur cette île. Comment gérer une situation aussi compliquée quand tout ce que tu te souviens est ton prénom. J'aimerais tellement pouvoir l'aider dans la recherche de lui-même, mais impossible pour le moment. Je ne peux qu'être un soutien aux jeunes couples et pourtant, j'aimerais tellement faire plus pour les deux jeunes hommes. Ils comptent beaucoup pour moi, même si on n'est pas là depuis très longtemps et qu'on ne se connaît pas plus que cela, mais les premiers instants ici m'ont permis de me lier avec certains et de créer des liens assez solides.

- C'est compréhensif la situation est assez perturbante pour toi. Si tu as besoin, tu sais que je suis là. Je n'ai pas la science infuse, mais je suis une bonne oreille et de bons conseils pour les autres.

Ma maison me manque, mon pays natal me manque, mais comme le dit Alec, quand on ne se souvient pas d'avant... Ça ne peut pas vraiment nous manquer. Je pense que la chose qui me manque le plus est la relation avec mon père, parler italien, ma famille et tout ce qui me rappelle ma petite vie tranquille et paisible. Mon métier de décoratrice me manque, dessiné me manque même si cela est fréquent que je dessine sur cette île. Je pense que je réalise tout ce que j'ai vécu dans ma vie n'est rien à côté de cette expérience. Tous les choix que j'ai faits ce ne sont pas les miens, mais ceux d'une tierce personne et je goûte la liberté de faire mon propre chemin. Et donc le manque ne s'en ressent pas vraiment, je suis plus en train de réaliser et découvrir des nouveaux traits de caractère que de penser aux manques de quelques choses.

- Cela peut t'amener à réaliser ou à découvrir une part de toi que tu ne connaissais absolument pas.

Je m'en sors comme il se doit, ne perdons pas espoir. Si je perds espoir, je vais finir dans un état lamentable et je me refuse de retourner dans un état comme celui-là. Dans mon adolescence, j'ai perdu espoir de nombreuses fois et j'ai fini dans un état second, celui d'être une loque, dépressive et qui demande qu'à être enfermé. Je refuse de perdre espoir, c'est comme-ci cette île était une étape qui me permettait de réaliser que réellement, je suis plus forte que je ne le pensais et qu'enfin, je peux diriger quelques choses d'autres que ma société. J'ai mon avenir entre les mains, chaque choix, actes sont propre à moi-même, personne ne décide pour moi sur cette île. Je regarde droit devant moi, un arbre rempli de fruit exotique de couleurs chatoyantes. Je reprends mon sérieux et je réfléchis à ce que je vais répondre à Alec.

- Je ne sais pas trop, enfin, je veux dire depuis qu'on est ici, j'ai l'impression d'être libre de gérer ma vie. Cela va te paraître fou, mais je trouve cette île bénéfique pour moi, je découvre des choses que je ne savais pas sur moi. Je gère la découvre, mais est-ce que je m'en sors réellement ? Je ne sais pas trop, je m'interdis de perdre espoir, mais à la fois, je me dis qu'on sortira jamais d'ici...
Je détourne le regard, pour regarder le jeune homme, il va me prendre pour une dingue. J'ai tous mes souvenirs, mais je suis encore réellement perdu et submerger par la situation dans laquelle on se trouve tous.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
ΛΣTHΣR
avatar
Alec Griffin
télépathie
Messages : 68 L'objet qui ne me quitte jamais : Mon alliance, que je ne porte plus mais garde toujours dans la poche gauche de ma chemise. Je suis nostalgique de : Mes souvenirs, de mon passé ; de tout ce que j'ai oublié.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Des visages tout autour de moi me sont familiers. {A&O   Mar 13 Juin - 12:10

Odessa
&
Alec
Des visages tout autour de moi me sont familiers.

Il savait bien que la jeune femme était une oreille attentive. Elle donnait aussi de très bons conseils parfois, lorsqu'il en avait besoin. Alec avait tendance à ne pas écouter, à vouloir se débrouiller seul mais il avait fini par prendre conscience que sur cette île, alors qu'ils étaient tous coincés, ils n'avaient plus qu'eux-même pour survivre. Il fallait qu'il fasse un peu confiance à ceux qui se trouvaient bloqués, tout comme lui. Pour la plupart, c'était des gens biens, qui cherchaient à survivre et qui s'entraidaient. Du coup, cela le poussait à faire des efforts ; à arrêter de se morfondre dans son coin et de jouer au solitaire. Certes, il n'aimait pas se plaindre et c'était bien dur pour sa fierté de devoir son confier, mais il savait aussi que cela lui permettrait d'avancer et d'aller mieux, surtout s'il s'agissait de parler à la jeune femme. « Je sais. Tu es quelqu'un de chouette. » avoua-t-il avec un sourire pour son interlocutrice.

Il était vrai que ce retrouver dans une situation pareille, totalement différente de tout ce qu'ils avaient pu vivre habituellement devait réveiller des parties des survivants qu'ils ne se connaissaient pas. Pour Alec, cela ne faisait que révéler des parties de lui tout cours, mais il était quand même étonné et ravi de voir comment certaines personnes réagissaient. Jake, par exemple, qui était terriblement altruiste et qui semblait parfois porter le poids du monde sur ses épaules, qui cherchait sans cesse à aider ceux qui en avait besoin, révélait une magnifique partie de lui-même. Non pas qu'Alec en ait douté une seule seconde dès qu'il avait ouvert les yeux pour découvrir son visage penché au dessus de lui. L'île montrait qui parmi eux était quelqu'un de bien, et il était évident que Jake en faisait partie, tout comme Odessa, d'ailleurs. « Ca fait ressortir ce qu'il y a de bons en certains d'entre nous. » avoua-t-il tout en hochant positivement son visage.

Alec était défaitiste, alors qu'il comprenait parfaitement que la jeune femme n'ait pas tellement l'espoir de partir d'ici un jour. A vrai dire, lui-même restait persuadé qu'ils étaient coincés ici jusqu'à la fin de leurs vies, malheureusement. Mais elle n'avait pas tord : ils étaient libres ici, loin du train train quotidien, des obligations et des problèmes qui devaient les rattacher à leurs anciennes vies. Il était d'ailleurs sûr qu'il en faisait partie. Même s'il ne se souvenait de rien, il devait avoir pas mal de choses à régler en tant qu'avocat ; et ici, ses responsabilités avaient totalement disparues. « Ouais, c'est la liberté. » Il sourit doucement. « Heureusement qu'il y a quand même des côtés positifs. Je pense qu'on a bien besoin de ça pour avancer. »

CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
 
Des visages tout autour de moi me sont familiers. {A&O
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Niriel Lúinwë • Tout ceux qui errent ne sont pas perdus •
» Niriel Lúinwë • Tout ceux qui errent ne sont pas perdus •
» Ellenroh ◮ Tout ce qui est or ne brille pas. Tout ceux qui errent ne sont pas perdus.
» LEE NAOJI ▬ to infinit and beyond
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: