AccueilAccueil  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
INSCRIPTIONFIRST EVENT.
venez vite vous inscrire à la
première mini-intrigue
aahhh
LES ZALAS1ER TOUR.
premiers awards de l'île
votez pour vos favoris
I love you
LES CLUBSTEAM UP.
créez ou rejoignez des clubs
ça va flooder en #teams
Skiip
ANIMATIONSAT.
envie d'une soirée à thème ?
viens jouer un héros
youhou

Partagez | 
 

 I was a fool to believe [Roshanak]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ΛΣR
avatar
Dagnir Sensicfër
perception
Messages : 37 L'objet qui ne me quitte jamais : mon arc ainsi que ma dague taillée dans une roche solide. Je suis nostalgique de : de ma compagne et de mon fils.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: I was a fool to believe [Roshanak]   Mar 11 Avr - 0:00


Roshanak & Dagnir

I was a fool to believe.


Dagnir avait laissé sa proie s’échapper une nouvelle fois à croire qu’il était maudit quand les choses tournaient autour de Cygnus mais n’était-il pas préférable que le rescapé continue de lui échapper ? Au moins, il s’assurait de nouvelles parties de chasses endiablées. C’était toujours mieux que de se dire qu’il avait échoué lamentablement et qu’un inconnu sur l’ile arrivait à lui filer entre les doigts. L’homme avait toujours dit que cette île était son foyer, l’endroit où il se sentait enfant, homme et vieillard. Cette île lui avait tout donné mais également tout reprit. Aujourd’hui, il agissait en gardien, en sentinelle pour sa tribu mais cela n’avait pas toujours été le cas. Fut un temps, il faisait partie intégrante de son peuple et avait même éprouvé un sentiment des plus humains : l’amour. Il avait succombé aux charmes d’une guerrière et d’une guérisseuse. Deux femmes, deux personnalités. L’une était son talon d’Achille, la seule à le sentir vivant. L’autre le rassurait, lui donnait une stabilité qu’il avait toujours recherché surtout quand ses dons s’étaient manifestés. A l’heure du choix, il avait opté pour la première mais l’autre femme était tombée enceinte. En homme d’honneur, il ne pouvait fuir ses responsabilités et avait privilégié sa famille à l’amour. Avait-il été malheureux ? Non. Avait-il été incomplet ? Oui. Sa guerrière l’avait obsédé durant des années au point qu’il avait recherché sa trace sur toute l’île jusqu’au jour où l’île l’avait puni en lui enlevant sa famille. Perdu dans ses pensées, il ne prit pas garde ni à ses sens qui l’avertissaient du danger, ni même à cette silhouette qui fonçait droit sur lui. L’impact lui coupa le souffle et Dagnir ferma brièvement les yeux avant de les rouvrir pour mieux plonger dans un lac bleuté. « Rosh » souffla-t-il d’une voix caverneuse tant il était pétrifié entre souvenirs et présent.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Roshanak Parabäsis
ubiquité
Messages : 59 L'objet qui ne me quitte jamais : Mes dagues jumelles Je suis nostalgique de : l'hiver quand il n'est pas là. Mais surtout de mon ami imaginaire. Ah bah non, le voilà !


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Mar 11 Avr - 21:39

La chasse était une chose incontournable mais expier ses vieux démons. Roshanak savait de quoi elle parlait quand elle disait que la chasse était libératrice pour l'esprit. L'exaltation des sens qui s'animaient quand la proie frémissait en sentant son heure arriver. Glissant sa langue sur ses lèvres gonflées d’ardeur, Roshanak observait un cerf qui traînait non loin, broutant paisiblement le feuillage vert d'un buisson. Ce n'était pas son met préféré mais elle aimait toujours pouvoir échanger les peaux contre d'autres choses. Parfois même, après en avoir fait de la viande séchée, la guerrière allait dans la tribu pour l'échanger contre des légumes et des fruits. Il en fallait bien pour se nourrir même si la viande restait ce qu'elle préférait. Bandant l'arc au maximum, Roshanak s'apprêtait à tirer sa flèche quand le cerf s'anima soudainement, filant vers la droite. « Merde !! » La jeune femme s'empressa de le prendre en chasse, dardant son regard sur l'animal musclé qui filait à travers les arbres. Elle était si concentrée à ne pas perdre sa proie qu'elle ne vit pas l'obstacle qui se dressait devant elle. La guerrière percuta brutalement une masse, s'étalant alors sur le sol en poussant un grognement de douleur. Sa tête heurta brutalement un tronc, lui écorchant le front légèrement. La jeune femme se redressa, essuyant le sang qui coulait le long de son arcade sourcilière, dardant ses yeux bleus sur Dagnir. Il se tenait là, droit comme un tronc, encore plus beau et attirant que dans ses souvenirs. Si son cœur n'avait eu de cesse de battre pour lui, son esprit n'avait pas oublié et refusait de pardonner. La jeune femme redressa les épaules, le toisant avec mépris. « Dagnir... T'es perdu ? » Cracha t-elle avec cynisme. La jeune femme ne comptait pas l'accueillir les bras ouverts. Grimaça à la fois de déconsidération et de douleur, la jeune femme fouilla les alentours. « Tu m'as fait manquer ma proie ! Retourne dans ton trou à rat ! » Siffla t-elle avant de le bousculer pour passer.
Revenir en haut Aller en bas
ΛΣR
avatar
Dagnir Sensicfër
perception
Messages : 37 L'objet qui ne me quitte jamais : mon arc ainsi que ma dague taillée dans une roche solide. Je suis nostalgique de : de ma compagne et de mon fils.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Mar 11 Avr - 21:57


Roshanak & Dagnir

I was a fool to believe.


Roshanak appartenait à une autre vie, à un passé qu’il avait enfermé à double tour dans une partie de son esprit, se refusant d’y penser. Dagnir s’était toujours figuré que l’île l’avait puni pour avoir aimé cette femme alors qu’elle lui avait offert une famille. Elle l’avait sanctionné comme on sanctionne un enfant turbulent et bien trop gourmand pourtant, malgré le chagrin, il avait toujours gardé une place importante pour elle dans son cœur. Aussi, la voir après tant d’années lui coupa le souffle car elle était toujours aussi belle si ce n’est plus mais la dureté de son regard, elle, était nouvelle. Il ne lui connaissait pas cette étincelle de folie meurtrière et pour être honnête, cela le déconcerta autant que cela le déconcentrait. « Je ne suis jamais perdu, je connais cette île par cœur » rétorqua-t-il plus par automatisme qu’autre chose tandis qu’elle lui reprochait de lui avoir fait perdre sa proie. A cela, il eut un reniflement de dédain. « Si tu as besoin d’une tierce personne pour ne pas assumer tes erreurs, c’est que tu une piètre chasseuse. Tu aurais dû faire attention où tu allais au lieu de suivre bêtement ta proie comme un chiot turbulent » lâcha-t-il sans la ménager. Il n’avait jamais été une personne douce et aimante. Avec lui, la franchise la plus brute était toujours la première chose qu’on obtenait de lui. Bien sûr, c’était oublier un petit détail : il n’était pas plus concentré sur ce qui se passait autour de lui au moment de l’impact. Pour une sentinelle, c’était un grave manquement à son devoir. « Tu devrais soigner ta blessure, le sang risque d’ameuter les créatures sauvages… » l’interpella-t-il comme s’il se répugnait à la laisser partir aussi facilement. N’avait-il pas appris la leçon ? L’île ne voulait pas qu’il s’approche d’elle… Pourquoi n’arrivait-il pas à tirer un trait sur cette femme malgré les années ? « Enfin fait ce que tu veux mais ta proie est déjà loin » lui signalait-il grâce à ses capacités tandis qu’il ramassait son propre arc pour s’assurer qu’il n’avait pas été endommagé par sa chute. Par chance, il n’en était rien du tout.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Roshanak Parabäsis
ubiquité
Messages : 59 L'objet qui ne me quitte jamais : Mes dagues jumelles Je suis nostalgique de : l'hiver quand il n'est pas là. Mais surtout de mon ami imaginaire. Ah bah non, le voilà !


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Mer 12 Avr - 13:28

Le tempérament de feu de Roshanak n'était plus à présenter. La jeune femme avait toujours eu ce côté colérique et agressif, notamment quand quelque chose ne se passait pas comme elle le voulait. Mais avec Dagnir, c'était bien une autre histoire. Si la passion était restée, elle était cruellement enfouie sous un amas de colère dont Roshanak n'arrivait pas à se défaire. Sa folie l'emportait sur son esprit. Enfin, la blonde n'avait jamais été saine d'esprit ou lucide dans ses idées. Elle ressemblait beaucoup à une marionnette dont le créateur la faisait agir dans l'ombre. Ses paroles et ses actes n'étaient pas toujours rationnel contrairement au commun des mortels. Mais surtout, elle était extrêmement rancunière et ne savait pas comment passer outre le mal qu'on pouvait lui faire. Roshanak était comme un feu de camp dont il fallait se méfier et surtout qu'il fallait surveiller. Belle a regarder mais ultra-destructrice. « Va mourir dans les flammes Dagnir. » Il était là tout l'amour qu'elle pouvait ressentir pour cet homme colossal. Autrefois, ses rêves se remplissaient d'un espoir nourrit de ses bras puissants et de l'envie de la guerrière de devenir sienne. Mais finalement, l'homme en avait choisi une autre parce qu'elle était enceinte. C'était là un bien cruel destin qui s'ouvrait sous les yeux de Roshanak. Elle avait pleuré mais ne s'en était jamais vanté. Elle ne l'avait jamais oublié et elle ne s'en était toujours pas vanté. En revanche, elle clamait haut et fort que la sentinelle était bel et bien morte à ses yeux. Alors qu'elle s'éloignait, il l'interpella, lui parlant de sa blessure. La blonde était si concentrée sur cette rencontre impromptue qu'elle en avait complètement oublié le sang qui coulait son front. Du revers de la main, elle essuya mollement le sang, venant l'étale sur son pantalon dans la plus grande indifférence. Elle se tourna à demi vers Dagnir. « Voilà, c'est mieux comme ça ? » Ironisa t-elle dans un soupir blasé. « Je comptais bien en faire venir d'autres puisque tu m'as fais échapper la mienne. Moi aussi je chasse pour vivre, contrairement à certaines... » Oui, elle parlait bien là de la femme qui avait pris sa place, qui avait porté ce qui aurait du être son enfant. Cette femme qui l'avait rendu heureux à sa place. Durant plus de dix longues années, Roshanak n'avait souhaité que la mort envers cette femme, priant encore et encore. Peut être qu'elle aurait du simplement se détourner, fermer les yeux, oublier, passer à autre chose, se trouver un autre homme. La mort de la femme de Dagnir ne l'avait absolument pas ému. En fait, elle en avait été contente, comme si enfin le sort s'inversait. Cependant, elle s'était bien gardée de le montrer et avait fait basse figure, se contentant d'ignorer la chose dans son ensemble, continuant de faire sa vie. Et aujourd'hui, même s'il était de nouveau accessible, Roshanak n'avait pas envie de lui sauter au cou pour l'embrasser mais bien de lui sauter à la gorge pour lui arracher. On dit que de l'amour nait la haine mais peut être que la haine pourrait redevenir de l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
ΛΣR
avatar
Dagnir Sensicfër
perception
Messages : 37 L'objet qui ne me quitte jamais : mon arc ainsi que ma dague taillée dans une roche solide. Je suis nostalgique de : de ma compagne et de mon fils.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Jeu 13 Avr - 21:39


Roshanak & Dagnir

I was a fool to believe.


Quand on place l’honneur et le sens du devoir avant l’amour et la passion, on se risque à perdre de vue l’essentielle : son cœur. Dagnir avait perdu le sien au moment où il avait annoncé à Roshanak qu’il ne pouvait rester avec elle car Alesya était enceinte de lui. Cette conversation avait été tellement compliquée et douloureuse à vivre pour elle, pour lui. Aujourd’hui que restait-il ? Rien. Roshanak le haïssait, il avait perdu sa famille, le laissant seul, le cœur brisé avec pour seule raison de vivre : sa tribu. « C’est déjà fait » répliqua-t-il sans s’émouvoir plus qu’autre chose de sa colère, de sa rage contre lui. Il s’était attendu à beaucoup de réactions de sa part allant de l’indifférence à la haine et aussi étrange que cela puisse paraitre, Dagnir était heureux de contester son état de rage. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il ne lui était pas indifférent. Sa rage prouvait qu’il lui faisait encore quelque chose d’eusse être de la haine. Cependant, son âme protectrice se fichait bien de sa colère car il l’interpella pour lui signaler qu’elle attirerait les animaux sauvages avec sa blessure. « Chaque homme et femme d’une tribu sont importants » répliqua-t-il sans s’émouvoir du camouflet qu’elle venait de faire vis-à-vis de son ancienne compagne. Elle ne l’avait jamais aimé et il n’espérait pas que cela change un jour. « Tu devrais partir vers l’Est, j’ai pisté une meute de loups la dernière fois, tu trouveras ton bonheur » ajoute-t-il. Il ne cherchait pas à l’aider mais simplement à s’amender de lui avoir fait perdre sa proie -même si techniquement, il n’y était pas pour grand-chose comme il le lui avait fait remarqué un peu plus tôt. Dagnir savait de tout de manière qu’elle risquait de partir dans la direction opposée simplement pour lui tenir tête et ne rien lui devoir. Du moins, l’ancienne Roshanak l’aurait certainement fait. A présent, que savait-il d’elle mise à part rien ?! Les années avaient œuvré dans leurs cœurs et dans son cas personnel, il ne restait plus rien de l’homme qu’elle avait aimé autrefois. La vie l’avait endurci, lui avait ôté toute illusion. Dans une autre vie, certainement Dagnir se serait rentré dans les ordres après la mort de sa famille car cela faisait longtemps qu’il n’avait ni touché une femme ni même espéré en toucher une.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Roshanak Parabäsis
ubiquité
Messages : 59 L'objet qui ne me quitte jamais : Mes dagues jumelles Je suis nostalgique de : l'hiver quand il n'est pas là. Mais surtout de mon ami imaginaire. Ah bah non, le voilà !


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Ven 14 Avr - 20:49

Roshanak n'avait pas envie qu'il soit. Elle n'avait pas envie d'avoir cette conversation. Mais au fond d'elle, elle avait envie d'exploser, de lui coller son poing dans la figure, de le frapper en l'insultant autant qu'elle le pouvait. Elle voulait le maudire même si elle savait qu'il l'était déjà. Elle voulait accentuer sa peine même si elle se doutait que c'était déjà le cas après ce qu'il avait vécu. Roshanak ne voulait que du négatif, ne voyant plus rien de positif entre eux. Il avait réussi à la rendre plus douce, plus gentille, plus joyeuse et moins folle mais en la laissant tomber, il avait brisé toute cette joie pour en fabriquer de la haine. Roshanak s'était alors renfermée sur elle même plus que d'habitude, s'exilant, refusant de s'attacher à la moindre personne. Pour elle, aucun de ceux qu'elle connaissait aujourd'hui n'était important, sauf peut être deux ou trois personnes mais c'était bien peu et bien assez. « Humpf... Que tu crois... Certains ne sont plus là et je ne m'en porte pas plus mal... » Les allusions qu'elle faisait concernant l'ancienne compagne de Dagnir pouvaient franchement être blessantes. Mais elle s'en fichait pas mal. C'était elle la victime dans cette histoire. Pas lui. Pas la morte. Mais bien elle. Elle n'avait rien fait, rien demandé. Juste d'être aimée tout en aimant en retour. Mais au lieu de ça, elle n'avait eu qu'un cœur brisé. « Tu n'as plus qu'à en mettre une autre enceinte, ça ira vite ! Je ne doute pas de toi ! » Un sourire machiavélique se dessina sur les lèvres de la blonde alors qu'elle fixait Dagnir. La demoiselle finit par hausser les épaules, un fier sourire tranchant cruellement son visage. Elle allait s'éloigner quand Dagnir lui donna de bons conseils pour la chasse. « J'aime pas le loup, trop sportif. La viande est dure et ce sont des animaux bien trop beaux pour être tués. » Puis elle pivota vers Dagnir. « Tu sais que les mâles sont fidèles à une seule femelle, toute leur vie ! » Elle posait la question avec beaucoup de sérieux mais son regard trahissait une immense déception que ne semblait jamais vouloir s'éteindre. Haussant les sourcils dans une moue insistante, Roshanak finit par se détourner. « Moi, je ne me serai jamais permise de mourir et de te laisser derrière moi... »
Revenir en haut Aller en bas
ΛΣR
avatar
Dagnir Sensicfër
perception
Messages : 37 L'objet qui ne me quitte jamais : mon arc ainsi que ma dague taillée dans une roche solide. Je suis nostalgique de : de ma compagne et de mon fils.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Mar 18 Avr - 21:42


Roshanak & Dagnir

I was a fool to believe.


Le venin contenu dans les paroles de la guerrière blonde l’atteignait de plein fouet malgré que ses traits restaient de marbre. Elle n’avait pas idée de combien il était douloureux pour lui de porter la responsabilité de la mort de sa compagne. Dagnir n’avait pas réussi à la protéger et il ne se passait pas un jour sans qu’il n’en cauchemarde encore. Depuis combien de temps n’avait-il pas dormi sans revire ce tragique événement ? La réponse à cette question était depuis cet événement. « Tu as toujours été une solitaire, je serais étonné d’apprendre que tu as de la peine de perdre quelqu’un » lâcha-t-il dans le même but de la blesser. Après tout, Dagnir n’était pas un gentil homme, c’était un guerrier qui rendait toujours les coups qu’on lui assénait. « Je ne souhaite pas prendre compagne à nouveau ni même fonder une nouvelle famille. Je suis une sentinelle et seul mon rôle importe » rétorqua-t-il comme si l’idée de toucher une nouvelle femme le révulsait. L’homme ne cherchait pas à rester fidèle au souvenir de sa compagne malgré que ses paroles pouvaient laisser penser le contraire. Il avait été puni par l’île d’avoir marié une femme et de lui avoir été infidèle par l’âme et le cœur. Il était hors de question qu’il réitère cette errer avec une autre femme. Seul il vivait, seul il mourrait. Néanmoins, il répugnait à se séparer de la compagnie de Roshanak. Pourquoi cette femme continuait-elle à lui être essentielle ? Il devrait se méfier au contraire, de se tenir à l’écart de la folie qu’il pouvait trouver dans son regard. Roshanak n’était plus que violence et haine à son égard, loin de la femme qu’il avait pu aimer par le passé. Aujourd’hui, elle était aussi dévouée pour la chasse qu’il était quant à son rôle de gardien. « Je suis le seul responsable de sa mort, elle n’a pas eu le choix… Elle a combattu autant qu’elle le pouvait mais elle n’a rien pu faire.. J’aurais du être présent pour la protéger mais ma faiblesse m’a perdu. Je t’interdis de lui manquer de respect. N’as-tu aucune considération pour les morts ? » lâcha-t-il avec froideur. Alesya avait payé le prix de son amour pour Roshanak car si elle l’avait épousé, elle avait toujours su qu’elle n’avait jamais réussi à atteindre son cœur. En somme, Dagnir avait abandonné deux femmes et la haine de Roshanak n’en était qu’une seconde punition. « Sois prudente » murmura-t-il néanmoins en la laissant libre de partir cette fois-ci
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Roshanak Parabäsis
ubiquité
Messages : 59 L'objet qui ne me quitte jamais : Mes dagues jumelles Je suis nostalgique de : l'hiver quand il n'est pas là. Mais surtout de mon ami imaginaire. Ah bah non, le voilà !


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Sam 22 Avr - 18:39

« Contrairement à ce que tu crois, j'ai un cœur. Et il y a des personnes auxquelles je tiens... » Et Dagnir en faisait toujours parti mais elle évitait bien de le lui avouer. La jeune femme soupira doucement, croisant les bras contre sa poitrine. Dagnir avait des mots toujours très durs. L'entendre parler comme si leur relation n'avait jamais eu d'importance la peinait énormément. Mais elle avait appris, durant toutes ces années, à ne jamais rien montrer. La jeune femme se détesterait probablement si elle avait la moindre conscience de son propre comportement. Il avait bien empiré depuis ces dernières années. Son enfance avait été particulière, comme la plupart des autres natifs et ça n'avait pas été pour arranger la mentalité dérangée de la blonde. Son caractère, formé au fil des années, avait fait d'elle une guerrière qui n'hésitait pas à tuer ceux qui la dérangeaient. Lorsque Dagnir avait décidé de la laisser de côté pour cette femme immonde, Roshanak n'en était devenue que plus dérangée et dangereuse. La jeune femme ne se cachait même plus. Elle agissait et parlait comme si une autre personne avait pris le contrôle de son esprit. Roulant des yeux comme si elle n'en avait rien à faire qu'il lui en veuille de ne pas être malheureuse de la mort de sa compagne, Roshana haussa légèrement les épaules. Elle se fichait pas mal qu'il en soit responsable. Pour elle, elle ne l'aurait jamais laissé tomber, ni abandonné. « J'ai de la considération pour ceux qui ne m'ont pas volé ce que j'avais de plus cher ! » Cracha t-elle. La jeune femme en aurait rougit d'avouer ça de cette manière mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle avait aussi grand besoin de dire ce qu'elle avait sur le cœur. La jeune femme observa Dagnir qui la saluait. Enfin, il lui demandait plutôt de prendre soin d'elle, de faire attention. Roshanak plissa les yeux, observa la sentinelle qui s'éloignait d'elle. Elle leva son arc, plantant une flèche dans la corde. Et sans attendre, elle tira en direction de Dagnir, égratignant son oreille au passage avant d'aller se planter dans une arbre. Plissant les yeux de défi, ne se défilant pas, Roshanak s'avança vers l'homme, le poussant violemment. « Tu penses pouvoir t'en sortir ??! » Hors de question qu'il s'en aille. Ils avaient des choses à régler. La guerrière enfonça son poing dans la figure de Dagnir, lui écrasant le nez au passage. « J'en ai pas fini avec toi !! » Continua t-elle en lui enfonçant cette fois ci son poing dans l'estomac. « Bats toi contre moi !! Comme un homme !! Ne sois pas le lâche que tu as été il y a dix ans !! »
Revenir en haut Aller en bas
ΛΣR
avatar
Dagnir Sensicfër
perception
Messages : 37 L'objet qui ne me quitte jamais : mon arc ainsi que ma dague taillée dans une roche solide. Je suis nostalgique de : de ma compagne et de mon fils.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Dim 23 Avr - 22:04


Roshanak & Dagnir

I was a fool to believe.


Dagnir ne voulait pas connaitre les personnes auxquelles elle tenait, il ne voulait pas se rendre compte qu’elle avait pu le remplacer. Pourtant, cela coulait de source qu’elle puisse avoir trouvé un homme pour réchauffer sa couche, qu’elle puisse avoir fonder une famille à son tour. Il n’était pas en droit de lui demander quoique ce soit bien que l’envie fût présente. Le natif était partagé entre l’envie de savoir et celle de rester dans l’ignorance car il était beaucoup aisé de se maintenir dans le doute que d’avoir de réelles certitudes. A la place, il préférait se transformer en un bloc de froideur face à ses propos, souhaitait la même chose qu’elle : faire aussi mal que l’autre dans ses propos. Il n’acceptait pas qu’elle dénigre son ancienne compagne. Elle n’était pas son ennemie, lui oui. C’était Dagnir qui avait pris la décision de se marier avec Alesya, de lui tourner le dos tout comme c’était sa décision, son choix de ne pas arriver à l’oublier, à la rechercher coûte que coûte en désertant sa famille mais aussi sa tribu. « Tout cela est du passé, tu as continué d’avancer. Laissons les morts reposer en paix » rétorqua-t-il en la toisant du regard comme pour la défier d’oser répliquer. Puis, quand ce match se termina, il tourna les talons, persuadé que leur route ne se croiserait plus jamais. L’île ne serait pas aussi sadique avec lui de placer cette femme continuellement sur sa route. Cette réflexion fut coupée quand il entendit le bruit d’une flèche trancher l’air. Dagnir n’eut le temps que de pencher la tête sur le côté pour éviter la pointe de justesse. Il porta ses doigts à son oreille pour constater qu’elle l’avait égratignée. « Folle ! » rugit-il avant qu’elle ne lui enfonce son poing dans la figure, le faisant grogner de douleur. « Montre moi plus de respect que cela femme » grogna-t-il avant de lui asséner une magistrale droite à la mâchoire, lâchant son arc et son carcan pour avoir plus d’ampleur dans ses mouvements. « Est-ce un combat que tu souhaites ? Contre-moi ? Je suis et je ne serais jamais un lâche » cracha-t-il en la fusillant du regard tandis qu’il attendait de voir sa prochaine attaque.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Roshanak Parabäsis
ubiquité
Messages : 59 L'objet qui ne me quitte jamais : Mes dagues jumelles Je suis nostalgique de : l'hiver quand il n'est pas là. Mais surtout de mon ami imaginaire. Ah bah non, le voilà !


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Jeu 27 Avr - 18:48

Dagnir se trompait bien. Roshanak n'avait pas du tout avancé dans sa vie. Elle avait longtemps stagné en repensant à cette histoire merveilleuse qui s'était terminée en cauchemars. La jeune femme aurait préféré mourir mille fois que de croise à nouveau le regard de la sentinelle. Et pourtant, il se tenait là, en face d'elle. Si un côté d'elle lui soufflait d'aller vers lui, de lui pardonner, un autre côté lui soufflait de l'attaquer, de lui faire du mal. Elle voulait qu'il souffre, qu'il transpire de ce même désespoir que Roshanak connaissait. La jeune femme savait qu'il avait souffert de la mort de sa compagne et de son fils mais elle ne pouvait pas s'empêcher de vouloir qu'il souffre encore plus. « Je la ressusciterai juste pour la tuer de mes mains à nouveau ! » Le défi venait d'être relever. Dagnir aurait du savoir qu'elle ne se serait pas laissée faire. Roshanak avait ce caractère bien trop aiguisé pour ne pas répondre aux piques qu'on lui envoyait. La jeune guerrière l'observa lui tourner le dos pour s'éloigner. Elle ne comptait pas le laisser filer. Jouer -ou se venger- était bien trop tentant. La jeune femme lui égratigna l'oreille sans se priver, ne se cachant même pas. Dagnir encaissa les premiers coups avant de pester contre la blonde. La mâchoire de la guerrière devint douloureuse. Son corps parti vers l'arrière alors qu'un goût de cuivre envahit la bouche de la blonde. Manquant de tomber à la renverse, elle plongea son regard dans celui de la sentinelle, se tenant la mâchoire. « Ne m'appelle pas FEMME !!!! » Ce mot faisait tellement macho, tellement mâle possessif. Si elle avait été dans un autre état, elle aurait trouvé ça très excitant. Glissant sa langue sur le coin de sa bouche qui avait été fendu par le coup que Dagnir lui avait donné. Et voilà qu'il la défiait à nouveau. Serrant et desserrant les poings, Roshanak fulminait. « Oui, je veux me battre contre toi ! Tu n'as rien de mieux à faire de toute manière !! » Cracha t-elle avant de se jeter contre lui, tentant de lui coller à nouveau son poing dans le nez. Elle ne comptait pas se laisser faire ni se soumettre à cet homme qui l'avait abandonné quelques années plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
ΛΣR
avatar
Dagnir Sensicfër
perception
Messages : 37 L'objet qui ne me quitte jamais : mon arc ainsi que ma dague taillée dans une roche solide. Je suis nostalgique de : de ma compagne et de mon fils.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Ven 28 Avr - 19:35


Roshanak & Dagnir

I was a fool to believe.


L’envie de frapper Roshanak n’avait jamais été aussi forte qu’à l’instant où elle osa prononcer ces mots envers sa défunte épouse. « Ta folie n’a d’égale que ton sadisme… J’ai pitié de toi » lâcha-t-il froidement en la toisant avec tout le mépris que ses paroles lui inspiraient. Comment pouvait-on à ce point cracher sur un mort ? Ne respectait-elle donc rien ni personne ? La mort avait toujours revêtu un caractère sacré à ses yeux. Dagnir ne pouvait concevoir qu’on salisse un mort ou qu’on lui manque de respect et que Roshanak le fasse sciemment pour le blesser, le révulsait. Comment cette femme qu’il avait aimée autrefois pouvait-elle être devenue ce monstre ? Elle n’avait pas le droit de prendre son abandon en excuse, il ne tolérait pas cet affront. Nous étions seuls responsables de nos actes à ses yeux… Une raison qui le poussait à se sentir aussi coupable de la mort de son épouse et surtout celle de son fils car c’était bien de cette perte qu’il souffrait le plus. Son fils avait été sa merveille, sa fierté mais également sa seule source de bonheur. Au moins avait-il été une consolation pour son cœur meutri d’avoir abandonné la femme de sa vie seulement à sa perte, son monde s’était écroulé et il avait sombré dans un gouffre nommé solitude.

La douleur l’avait fait grogner mais c’était avant tout son égo masculin qui avait été heurté. Pourquoi n’avait-il pas anticipé cette attaque, lui la sentinelle. Sa réponse fut toute aussi violente et rapide. « Oui, une femme digne de ce nom ne ressemble pas à ça » dit-il en la toisant avec colère. Il était injuste dans ses paroles mais il avait besoin de se défouler, de la mettre en colère pour avoir une raison suffisante de la frapper car aussi étrange que cela puisse paraitre après toutes ces années, il avait du mal à la blesser volontairement. « Parle pour toi » grogna-t-il alors qu’elle se jetait sur lui pour lui assener un coup de poing qui fit jaillir du sang de son nez. L’attrapant par le bras, Dagnir la fit basculer en avant de sorte de la projeter au-dessus de son épaule pour mieux la faire atterrir douloureusement contre le sol non sans en profiter pour lui donner un coup de pied dans le ventre. « Relève toi ! » exigea-t-il prêt à continuer ce combat.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Roshanak Parabäsis
ubiquité
Messages : 59 L'objet qui ne me quitte jamais : Mes dagues jumelles Je suis nostalgique de : l'hiver quand il n'est pas là. Mais surtout de mon ami imaginaire. Ah bah non, le voilà !


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Lun 8 Mai - 18:36

La pitié n'était qu'un mot aux yeux de la guerrière. Elle n'en comprenait pas le sens. Qui avait eu pitié d'elle lorsqu'elle était arrivée dans ce monde si froid, si cruel ? Petite fille, livrée à elle même comme la plupart des natifs, sans père, sans mère. Qui avait eu l'audace folle de penser qu'une poignée d'enfants serait à même de se débrouiller. Y avait il eu dans la pitié, de culpabilité ? Non, rien. Rien puisque aujourd'hui voilà que Roshanak en était toujours au même point. Peut être encore plus folle qu'avant. Et son avancé dans la vie n'arrangerait pas grand chose. Forgée dans une carapace imperméable au moindre sentiment, Roshanak était devenue cet être sans la moindre pitié à l'égard des autres. Dagnir en faisait les frais aujourd'hui. Peut être qu'elle aurait préféré agir autrement. L'embrasser, lui dire combien il lui avait manqué et qu'elle lui pardonnait sa faute. Lui avouer qu'elle le comprenait et qu'elle pourrait faire fi de son passé, recommencer là où ils s'étaient arrêtés. Mais jamais Roshanak s'abaisserait à aller lui baiser les pieds et lui pardonner. Peut être qu'elle ne lui pardonnerait même jamais. La jeune femme lui avait sauté à la gorge telle une furie enragée, les yeux injectés de sang. La folie pouvait aisément se lire dans son regard océan. Les insultes fusaient, accroissant la haine de Roshanak. Tout ce joyeux merdier faisait grandir sa folie. « Ah ! Tu ne disais pas ça quand tu étais occupée à me baiser ! » S'esclaffa t-elle avant de se retrouver sur le sol, pliée en deux. Un hoquet de douleur franchit ses lèvres tandis qu'elle se tenait l'estomac, le souffle coupé. Il n'y allait pas de main morte mais c'est ce qu'elle voulait. Il lui avait fait mal, mai les douleurs physiques étaient les meilleures. Elles attisaient sa déraison. Maladroitement, la guerrière se redressa, crachant un peu de sang. Le goût cuivré avait pris possession de sa bouche. Elle observait Dagnir, un éclat de perversion dans le regard. La témérité de la blonde était palpable, elle ne lâcherait pas le morceau aussi simplement. « Aller, viens encore me frapper. Tu aimes tellement ça. Ça te soulage. Parce que c'est ce que tu attends depuis longtemps. » Tout en parlant, Roshanak sortit sa paire de dagues, les faisant tourner entre ses doigts. Un air sérieux mais remplit de tristesse s'imprima sur son visage au même titre que ses yeux s'embuèrent de larmes. « Tu n'aurais jamais du me laisser tomber comme une vieille chaussette. Jamais Dagnir. Ce fut la pire erreur que tu ais fait dans toute ta vie... »
Revenir en haut Aller en bas
ΛΣR
avatar
Dagnir Sensicfër
perception
Messages : 37 L'objet qui ne me quitte jamais : mon arc ainsi que ma dague taillée dans une roche solide. Je suis nostalgique de : de ma compagne et de mon fils.


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Lun 8 Mai - 22:05


Roshanak & Dagnir

I was a fool to believe.


Les insultes fusaient entre eux à la vitesse d’un éclair foudroyant tout sur leur passage. Qui pourrait croire qu’entre eux, par le passé, il n’y avait eu que tendresse et amour ? Roshanak avait été la femme de sa vie, celle qu’il voulait comme compagne pour fonder une famille. Le Destin en avait décidé autrement et à présent, il faisait face à toute la folie de cette femme qu’il ne reconnaissait plus. « Avant tu étais une femme maintenant, tu n’es rien de plus qu’un assassin » cracha-t-il, refusant qu’elle salisse ce qu’ils avaient vécu tous les deux par le passé. Elle n’avait pas le droit de mêler sa haine aux souvenirs qu’il avait d’elle. Il ne voulait pas croire qu’il avait passé une partie de sa vie à la rechercher pour au final, se rendre compte qu’il avait tout perdu, qu’il ne lui restait rien de plus que des chimères douloureusement ancrées dans son cœur et son esprit. Dagnir souffrait à nouveau de cette perte car la femme qu’il avait aimée n’existait plus. Par sa faute. Elle n’était rien de plus qu’une nouvelle victime de son égoïsme. « Je sais » lâcha-t-il en quittant sa posture de combat pour la toiser avec la même infinie tristesse. « J’ai fait une erreur ce jour-là mais tellement obnubilé par l’honneur, j’ai fait le mauvais choix. Je t’ai cherché partout sur l’île et c’est au cours d’une de mes errances que ma famille est morte. Je n’étais pas là pour les protéger et j’en suis le premier responsable. L’île m’a punie, elle m’avait tout donné : une femme, un fils et cela n’était pas suffisant pour moi. Elle n’était pas toi et même si j’ai aimé mon fils plus que ma propre vie, j’aurais aimé qu’il ait ton regard et non le sien. Tu peux me haïr autant que tu veux Roshanak, tu ne pourras jamais rivaliser avec la haine que je ressens à mon égard » s’exprima-t-il avant de reprendre un air détaché. « A présent, termine ce que tu as commencé… Viens te battre, achève moi » dit-il d’une voix forte tandis qu’il lançait sa dague quelques mètres plus loin. Il ne se rendrait pas sans se battre, ils le savaient tous les deux car Dagnir était un guerrier mais s’il devait mourir alors que ce soit des mains de cette femme.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Roshanak Parabäsis
ubiquité
Messages : 59 L'objet qui ne me quitte jamais : Mes dagues jumelles Je suis nostalgique de : l'hiver quand il n'est pas là. Mais surtout de mon ami imaginaire. Ah bah non, le voilà !


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis plutôt surchargé(e)
Message (#) Sujet: Re: I was a fool to believe [Roshanak]   Jeu 11 Mai - 15:11

Roshanak dévisageait Dagnir. Ses mots étaient comme des lames chauffées à blanc qu'il plantait dans son cœur sans aucune honte. Serrant ses poings, crispant sa mâchoire, la blonde avait envie de hurler. Elle se contenait pour ne pas lui arracher la gorge pour qu'il la ferme. « Avant tu étais à mes côtés ! » Chaque fois qu'il lui donnait matière à répondre, Roshanak attrapait la perche au vol, prête à en découdre avec lui. Elle ne comptait pas se laisser faire. La blonde voulait qu'il prenne conscience qu'elle était devenue ce qu'elle était parce qu'il n'avait plus été là pour elle. Préférant se rendre au côté d'une idiote de guérisseuse qui n'avait rien trouvé d'autre que de tomber enceinte. Roshanak s'était beaucoup remise en question à cause de ça. Pour toutes les fois où ils avaient fait l'amour, elle n'avait enfanté. Jamais. Dans son esprit qui tombait malade peu à peu, Roshanak se rendait compte qu'elle était probablement stérile. C'était même presque une certitude. L'homme quitta sa posture de combat, Roshanak fit de même restant cependant très méfiante. Son regard montrait qu'elle étudiait les paroles du guerrier tout autant qu'elle semblait perdue, décontenancée par tout ça. Pourtant, sa haine ne retombait pas. Même si Dagnir l'invita à venir le frapper, se battre contre lui encore et encore, Roshanak ne bougea pas d'un pouce, l'observant. Elle finit par ranger ses dagues jumelles dans leur fourreau. « À t'écouter, on croirait presque tu ne l'aimais pas tant que ça. Tu es plein de regrets mais tu as fais ton choix tout seul comme un grand non ? Je ne crois pas une seule de tes paroles. Ne me mets pas la mort de ta femme sur le dos Dagnir. J'y suis pour rien. Ce n'est pas vrai, tu ne m'a jamais cherché. Ceux qui me cherchent savent me trouver. Toi, tu ne m'as jamais trouvé... » Et d'ailleurs, elle ne comprenait même pas pourquoi il l'avait cherché. Roshanak ne comprenait plus. Se frottant le ventre en grimaçant, le dos légèrement courbé, la blonde ramassa arc et ses flèches, les rangeant dans son carquois. Elle n'avait plus envie de se battre ni de parler de tout ça. Il l'avait briser. Ses mensonges la brisaient encore plus qu'elle ne l'était déjà.
Revenir en haut Aller en bas
 
I was a fool to believe [Roshanak]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fool them [PV]
» Every whisper of every waking hour, I'm choosing my confessions, trying to keep an eye on you, like a hurt, lost and blinded fool. ₪ 22 mars, 18h22
» see her come down through the clouds, I feel like a fool ✈ 16 MAI, 18H21, SASHA.
» [Ultra Ouvert, ramenez vos potes!!!] Un matin...
» played the fool (sydney)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: