AccueilAccueil  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
INSCRIPTIONFIRST EVENT.
venez vite vous inscrire à la
première mini-intrigue
aahhh
LES ZALAS1ER TOUR.
premiers awards de l'île
votez pour vos favoris
I love you
LES CLUBSTEAM UP.
créez ou rejoignez des clubs
ça va flooder en #teams
Skiip
ANIMATIONSAT.
envie d'une soirée à thème ?
viens jouer un héros
youhou

Partagez | 
 

 Ma vie au soleil. ▬ Evangeline & Jake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TΣRRΛ
avatar
Evangeline Brown
chronokinésie
Messages : 205 L'objet qui ne me quitte jamais : un médaillon avec la photo de mon père et moi quand j'étais petite. Je suis nostalgique de : de mes projets, de mon petit job et de mon père


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Ma vie au soleil. ▬ Evangeline & Jake.   Sam 8 Avr - 17:06

Le camp s'organisait un peu plus chaque jour, lentement mais sûrement, au fur et à mesure que le crash de l'avion s'imposait non plus comme un simple cauchemar mais comme leur nouvelle réalité. Une réalité peu commune, tout droit sortie d'un film ou d'un livre de science-fiction mais où étaient les caméras ? La jeune femme les avaient cherché, en vain. Tout comme son réseau, d'ailleurs. Dans une société aussi connectée, comment même sur une île le réseau ne passait pas ? Elle avait presque abandonné l'idée de faire fonctionner son portable et tâchait chaque jour de se rendre utile aux autres. Oui, parmi les rescapés, une routine se mettait tout doucement en place, aussi rassurante qu'inquiétante. C'était sûrement temporaire mais en attendant, il fallait quand même bien survivre. Occuper ses journées pour ne pas devenir fous, suivre le mouvement général et prendre une pause de temps en temps pour souffler. Contrairement aux apparences, ces moments là n'étaient pas les préférés d'Evangeline, elle pensait beaucoup trop à tout ce qu'elle laissait en plan et systématiquement une boule naissait dans son ventre. Elle préférait se changer les idées en bossant, pour ne pas voir le temps passer mais comme tout humain, ses ressources n'étaient pas inépuisables. Pour le coup, c'était une pause générale. Le soleil tapait fort sur cette île, même sous les feuilles immenses des arbres et la chaleur rendait difficile le moindre effort. Evangeline le savait depuis toujours et cette expérience le confirmait, ce n'était pas son truc de vivre au sein de la nature. Ce n'était pas le fait de transpirer qui la gênait mais la tâche en elle-même. Elle n'était pas naturellement douée comme les autres, sentait les progrès difficiles à venir et se voyait comme un boulet. Pas le pire de tous mais un boulet quand même. D'habitude, elle compensait en se montrant présente pour d'autres mais personne n'avait visiblement besoin d'elle pour le moment. Tant mieux dans un sens puisque le souvenir des sources chaudes s'était tout d'un coup rappelé à elle.

Evangeline avait découvert les sources chaudes deux jours auparavant, elle avait entendu dire qu'il y en avait sans savoir où réellement et puis le hasard avait bien fait les choses. Enfin, pas totalement. Ce jour là, elle n'avait pas prévu de maillot de bain mais aujourd'hui, si. Elle avait eu de la chance de trouver encore chez son père quelques affaires d'elle qui lui allait encore, dont un maillot de bain tendance mais dont les couleurs avaient perdu de leur éclat. Elle l'avait récupéré sans trop savoir quoi en faire et ne regrettait pas finalement. Elle en avait un sous la main, au moins. C'était mieux que se baigner en sous-vêtements. Pour le côté agréable et parce que les siens n'étaient pas de la gnognotte. Mais il avait fallût les trouver une deuxième fois ces sources. Ça n'avait pas été simple comme elle se souvenait à peu près du lieu mais après plusieurs retours en arrière et quelques détours, le bruit des geysers l'avait finalement guidé à destination. C'était un très bel endroit comme tout le reste de l'île, dommage que ça se trouvait sur une île à des milliers de kilomètres du continent. Dommage mais après une demi heure de recherche – peut-être plus, peut-être moins – elle saurait en profiter comme il se doit. Après un rapide tour des lieux, la jeune femme rangea son portable qui ne servait à rien dans son sac confectionné main et enfila son maillot de bain délavé. Pour un peu, elle aurait presque l'impression d'être en vacances, presque. Sauf qu'elle n'aurait pas eu les moyens de se payer des vacances sur une île paradisiaque, pas tout de suite en tout cas. Elle glissa lentement un pied puis l'autre à l'intérieur, chassant sa culpabilité au passage. Tant qu'à être prisonnière d'une île, autant profiter des rares avantages à sa portée. La jeune femme allait immerger ses chevilles quand un bruit mit tous ses sens en alerte. « Qui est là ? » s'écria t-elle paniquée. On lui avait parlé de gens – des indigènes probablement – qui kidnappaient des rescapés et elle ne voulait pas en faire partie. Peu importe ce qu'ils faisaient d'eux après, il était tout simplement hors de question qu'on l'enlève. Peut-être que les secours arriveraient demain et elle voulait être avec les autres à ce moment-là. « Je sais me battre, je préfère prévenir. » Mensonge. D'accord, comme tout le monde, elle savait se servir de ses mains et de ses pieds mais son rapport à la violence était disons compliqué. Elle n'avait jamais su se défendre, ça remontait à l'enfance et ça la suivait depuis, la tétanisait au moindre danger. Evangeline sortit ses pieds de l'eau plus vite qu'elle ne les avait rentré et attrapa son sac. Il n'y avait presque rien à l'intérieur mais elle ne se voyait pas fuir sans.
Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Jake Evans
hypermnésie
Messages : 575 L'objet qui ne me quitte jamais : mon alliance Je suis nostalgique de : mon mari


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Ma vie au soleil. ▬ Evangeline & Jake.   Lun 10 Avr - 3:52

Ma vie au soleilJake x EvangelineIls étaient au paradis. Après tout, comment qualifier cet endroit sinon ? Cette île était une sorte de destination de vacances rêvée avec sa mer bien bleue, le sable fin et les geysers. C'était dans un lieu comme celui-ci que Jake aurait aimé passer sa lune de miel. Sauf que celle-ci ne se ferait sans doute jamais...Il n'était certes pas défaitiste au point de se dire que plus jamais ils ne pourraient rentrer chez eux, mais il y pensait. Certaines personnes étaient persuadées qu'elles seraient coincées sur cette île pour le restant de leurs jours, mais Jake avait encore un petit espoir au fond de lui. L'espoir qu'un jour, quelqu'un les retrouve. Et si personne ne venait...ils allaient devoir s'adapter à cette nouvelle vie tant bien que mal et qu'ils le veuillent ou non. C'était difficile et certains s'y feraient sans doute mieux que d'autres, mais pleurer sur son sort ne servirait à rien du tout. Alors, il faisait son possible pour aider là où il pouvait. C'était aussi ça, la vie en communauté. Ils étaient tous dans la même merde, il fallait donc s'entraider. Bien entendu, tout le monde ne s'entendait pas, il y avait des tensions de temps à autres, mais pour l'instant, personne ne s'était encore entretué. C'était déjà pas mal, non ? Bien sûr, on disait qu'ils n'étaient pas seuls sur l'île et le jeune homme n'avait aucun mal à le croire. Ils étaient loin d'avoir tout vu... et puis, l'avion s'était tout de même scindé en deux...il devait donc y avoir l'autre morceau quelque part avec, il l'espérait, les autres survivants. Dont son frère, peut-être. De toute façon, tant qu'il n'aurait pas vu son corps, il continuerait à croire qu'il était toujours en vie, quelque part, et qu'un jour, il finirait par le retrouver. Toutefois, son frère n'était pas la seule de ses préoccupations. Il y avait aussi Alec, son mari. Mari qui avait perdu la mémoire suite au crash. Jake se sentait tellement impuissant face à la situation et le fait que l'homme de sa vie ne se souvienne pas de lui le faisait beaucoup souffrir, même s'il faisait de son mieux pour ne pas le montrer.

De ce fait, il avait eu besoin de s'éloigner un peu. Il restait toujours à proximité d'Alec, il gardait un œil sur lui. Mais aujourd'hui, ça lui était devenu insupportable. Du coup, il avait préféré s'éloigner un peu et chercher un peu de calme. Il était de nature sociable et aimait être parmi les gens en temps normal, mais au camp, il avait un peu l'impression de ne jamais pouvoir vraiment être seul et par moments, ça lui pesait un peu. Peut-être bien que le crash et l'accident d'Alec l'avaient un peu changé, au final. C'était même très probable...personne ne ressortait indemne de telles épreuves. Quoiqu'il en soit, il s'était éloigné du camp et avait pris la direction des geysers. Il n'avait pas encore eu l'occasion de vraiment en profiter et là, il avait clairement besoin de se détendre un peu. Il faisait chaud, certes, mais plonger dans des sources chaudes était une idée très alléchante, là, tout de suite. Par chance, il avait réussi à retrouver sa valise et il avait donc quelques affaires qui lui permettaient de se changer de temps en temps. Il y avait même un maillot de bain. Enfin, un short de bain pour être plus précis. Il se rendit donc dans un coin discret pour se changer, puis il se rendit aux geysers. Bien sûr, il ne s'était pas attendu à y trouver quelqu'un. Quelqu'un qu'il avait réussi à effrayer en faisant un peu de bruit en ayant marché sur un petit bout de bois ou il ne savait quoi.

Cette voix...il avait l'impression de la connaître. Il approcha donc, levant les mains pour montrer qu'il n'était pas armé ou un truc du genre. Le tout en affichant un petit sourire amusé en reconnaissant la jeune femme qui se tenait à quelques pas de lui, près de l'eau. Apparemment, elle avait eu la même idée que lui. "Ce n'est que moi ! Je viens en paix, promis !" Il baissa les mains, souriant toujours un peu bêtement alors qu'il avançait vers la brune. Il ne connaissait pas Evangeline avant le crash, mais depuis, ils avaient eu l'occasion de se parler plusieurs fois et Jake l'aimait bien. Elle était du genre désordonnée et semblait toujours perdre ses affaires. S au début, ça avait un peu amusé le jeune homme, il s'était vite senti investi d'une mission de la plus haute importance: celle d'aider la jeune femme à garder ses affaires à un seul endroit et de préférence un endroit où elle les retrouverait. Il s'adressait peut-être parfois à elle comme à ses anciens élèves, mais que voulez-vous...certaines habitudes avaient la tête dure. Ou alors, c'était simplement une petite déformation professionnelle, rien de plus. "On a eu la même idée, on dirait ! Ça t'embête si je me joins à toi ?" Il n'attendit pas vraiment sa réponse et arriva à la hauteur d'Evangeline avant d'entrer doucement dans l'eau. Il se disait qu'il n'était sans doute pas normal. Par cette chaleur, n'importe qui aurait cherché à se rafraîchir et lui...plongeait dans une source d'eau chaude.
©YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
TΣRRΛ
avatar
Evangeline Brown
chronokinésie
Messages : 205 L'objet qui ne me quitte jamais : un médaillon avec la photo de mon père et moi quand j'étais petite. Je suis nostalgique de : de mes projets, de mon petit job et de mon père


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Ma vie au soleil. ▬ Evangeline & Jake.   Jeu 13 Avr - 14:42

Se crasher sur une île paumée au beau milieu d'un océan – elle ne savait déjà plus lequel – ne faisait clairement pas parti de ses plans et sûrement pas de ceux des autres rescapés non plus. Quant à survivre à l'accident, encore moins. C'était soit un miracle, soit la pire chose qui pouvait leur arriver mais impossible pour eux de le savoir pour l'instant. De toute façon, certains rescapés niaient encore l'accident car toute cette histoire leur semblait irréelle, même après plusieurs jours passés à s'activer sur l'île. Ils rejetaient la réalité mais pour combien de temps ? La jeune femme comprenait leurs réactions mais tôt ou tard, ils devraient bien admettre la réalité en face. Que ce n'était pas un cauchemar et que les secours ne semblaient pas presser de venir les chercher. Une majorité des rescapés dont elle-même, les attendait encore mais sans grand espoir. Si on devait vraiment venir les chercher, ils n'auraient pas eu le temps de s'organiser comme ils l'avaient fait. Au fond, elle se doutait mais continuait de s'accrocher à un espoir. Et puis à quoi cela servirait-il de lâcher au moment où tout le monde s'y attend le moins qu'ils sont sûrement tous coincés sur l'île pour le restant de leurs jours ? A déclarer un mouvement de panique comme celui qui avait suivit le crash ? Sans façon... Ça arriverait un jour ou l'autre mais Evangeline ne voulait pas en être à l'origine. De plus, si personne n'avait besoin de son soutien pour le moment, elle devait en profiter. C'était dans cette optique qu'elle avait fini par se décider à se rendre aux sources chaudes, qui selon elle étaient les vraies pépites du sud de l'île. Il y avait les fruits aussi, très important pour ne pas mourir de faim sur le long terme mais il devait y avoir plus de risques de croiser des natifs et la jeune femme n'était psychologiquement pas prête pour ce genre de rencontres. De toute façon, elle ne serait pas une captive très utile. A la limite, elle pourrait leur parler de la vie moderne, la vie en dehors de cette île bizarre mais elle n'était pas certaine que ce soit ce qui les intéresse vraiment. Enfin, qui sait ? Au camp, on commençait à évoquer la possibilité d'élire un ambassadeur, encore fallait-il parler la même langue. N'ayant pas de meilleure idée à proposer et pas envie d'être l'heureuse – vraiment ? – élue, la jeune femme n'avait pas pointé du doigt ce détail. Elle était bien mieux au bord des sources.

Il faisait une chaleur de plomb sur cette île, comme un fourneau grandeur nature, tout le monde en souffrait et pourtant la seule chose qu'Evangeline voulait, c'était de prendre un bon bain chaud. En mode, comme à la maison. Elle n'était normale, pas comme les autres pour avoir une telle envie. C'était aussi un peu pour ne pas paraître bizarre qu'elle était partie sans dire un mot à personne. Normalement, ça aurait dû lui garantir de ne pas être déranger mais mauvais calcul. Un bruit l'avait rendue alerte et prête à s'en aller à toutes jambes. "Ce n'est que moi ! Je viens en paix, promis !"  Il ne risquait rien de toute façon, néanmoins elle apprécia le geste et se radoucit. Du peu qu'elle en savait sur lui, Jake était sympa, un peu relou sur les bords mais un chouette type quand même. Peut-être qu'il l'était naturellement, peut-être que le crash commençait déjà à le changer, ça n'avait pas d'importance. « Je vais ranger mes poings, alors. » répondit-elle amusée. Il n'y avait jamais été questions de points, cependant elle imaginait que ce n'était pas une mauvaise idée de faire croire qu'elle était capable de se défendre. Elle l'avait vue dans beaucoup de séries, dans les moments difficile les faibles tombaient les premiers et elle ne voulait pas faire partie des proies. Donc si elle pouvait faire miroiter cette fausse image d'elle pour le moment, ça l'arrangeait. "On a eu la même idée, on dirait ! Ça t'embête si je me joins à toi ?"  Comme quoi, elle aurait peut-être du proposer, pas faire une annonce générale mais essayer de savoir si ça intéressait quelqu'un. Au moins, elle voyait qu'elle n'était pas folle – ou pas la seule du groupe – à avoir des envies de bains chauds malgré la température affolante de l'île. « C'est dommage, on aurait pu faire le chemin ensemble. » Ce qui lui aurait évité de se perdre. « Je n'ai pas posé de panneau occupé dont j'imagine que oui, tu peux. » Peut-être qu'un peu plus tard, ça ne pourrait pas être une mauvaise idée. Des panneaux à mettre sur les branches des arbres pour signaler ou non la présence de quelqu'un. Juste une question de confort supplémentaire, au cas où leur séjour s'éterniserait. « Je pensais que je serais la seule à vouloir prendre un bain chaud alors qu'il fait déjà bien chaud. Mais en même temps, je ne me vois pas me détendre ailleurs, devant tout le monde. » Puis dans le lagon, il y avait les poissons et ce n'était sans doute pas agréable de donner des coups de pieds à son futur plat.
Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Jake Evans
hypermnésie
Messages : 575 L'objet qui ne me quitte jamais : mon alliance Je suis nostalgique de : mon mari


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Ma vie au soleil. ▬ Evangeline & Jake.   Ven 21 Avr - 4:35

Ma vie au soleilJake x EvangelineJake esquissa un sourire amusée aux paroles de la jeune femme. Assurément, il ne la voyait pas du tout se mettre à frapper quelqu'un avec ses poings. Mais il ne fallait pas se fier aux apparences non plus. Nul doute qu'elle saurait se défendre si la situation l'exigeait vraiment. Enfin...le jeune homme n'était pas un expert en la matière non plus. Il avait pris quelques cours de self-defense par le passé et il avait toujours été quelqu'un d'assez sportif, mais de là à savoir se battre contre une horde de méchants qui voulaient sa peau ? C'était une autre histoire ! Enfin...pour l'heure, il n'avait pas encore rencontré une telle horde et il espérait bien ne jamais faire d'expérience du genre, malgré tout ce qu'on disait au sujet de ces fameux natifs qui peuplaient un coin de l'île. Quoiqu'il en soit, il était là pour se détendre et non pour penser à ces choses-là. Il avait besoin de se changer les idées, même si l'idée de laisser Alec tout seul au camp ne l'enchantait pas vraiment. Non, il ne savait absolument pas ce qu'il voulait au fond. Bon, au moins, Evangeline ne l'avait pas chassé et avait accepté sa compagnie. Il s'avança donc vers elle et s'arrêta à sa hauteur, toujours un petit sourire aux lèvres. Et ce n'était même pas un sourire forcé, cette fois. Il était vraiment content de pouvoir passer un petit moment avec la jeune femme. Et puis, il la trouvait drôle et d'une agréable compagnie. "C'est vrai, on aurait pu. Mais je ne savais pas que tu avais l'intention de venir te baigner ici...J'y penserai la prochaine fois !" Il laissa échapper un petit rire lorsqu'elle mentionna un panneau "occupé". "Ce ne serait pas une mauvaise idée d'en mettre un, en fait ! Ça éviterait les mauvaises surprises ! Enfin...si les gens respectent le truc !"

Il concevait parfaitement que certaines personnes pouvaient vouloir s'isoler et se baigner tranquillement, alors pourquoi pas ? C'était une idée à creuser ! Et puis, elle ne serait pas très difficile à réaliser. Jake finit par mettre les pieds dans l'eau chaude, puis s'avança un peu. C'était agréable. "Je ne te le fais pas dire ! Je pensais être le seul fou à faire ça ! Comme quoi...on était fait pour s'entendre, je crois !" Il lui adressa un petit clin d’œil amical, puis plongea dans l'eau jusqu'au cou en poussant un petit soupir de bien-être. Il faisait chaud dehors, et alors ? Il posa sa tête contre le bord et ferma les yeux un instant, essayant de ne penser à rien. Inutile de dire que ce fut un échec cuisant. Dès qu'il fermait les yeux, il voyait Alec et son cœur se serrait. Est-ce qu'il retrouverait un jour celui dont il était tombé amoureux ? Il l'espérait plus que tout. Afin de se changer les idées, il posa à nouveau son regard sur Evangeline et lui fit un petit sourire taquin. "T'as rien perdu, aujourd'hui ?" Ce n'était pas méchant du tout, il aimait juste l'embêter à ce sujet de temps en temps. D'ailleurs, il se demandait comment elle avait fait jusque-là avec un sens de l'organisation quasiment inexistant. Enfin...au moins, elle n'avait pas à se soucier de la perte de ses clés ou d'autres choses très importantes ici. "Tu crois qu'on partira d'ici un jour...?" Il voulait toujours y croire, il ne voulait pas perdre entièrement espoir, mais il fallait aussi être réaliste. Chaque jour qui passait les éloignait de plus en plus de leur ancienne vie. Et puis...les secours auraient déjà dû arriver maintenant, non ? Le jeune homme poussa un petit soupir. Il n'imaginait tellement pas passer le reste de sa vie ici, sur cette île.

©YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
TΣRRΛ
avatar
Evangeline Brown
chronokinésie
Messages : 205 L'objet qui ne me quitte jamais : un médaillon avec la photo de mon père et moi quand j'étais petite. Je suis nostalgique de : de mes projets, de mon petit job et de mon père


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Ma vie au soleil. ▬ Evangeline & Jake.   Ven 28 Avr - 16:36

Derrière son écran de télévision, survivre sur une île paumée en plein océan avait l'air bien plus facile. En même temps, qui disait télé-réalité, disait trucage quasi à tous les coups. Et pourtant, en sachant que le projet était enjolivé par les médias, Evangeline s'était quelques fois surprise à s'imaginer à la place des candidats aux cerveaux passés à la machine à laver. Parce que mine de rien, ça donnait envie de voir de total inconnus profiter tranquillement de coins agréables et des chouettes ressources d'une île, sans avoir à débourser le moindre centime. Parce que qui ne rêvait pas de passer de telles vacances ? Enfin, c'était l'opinion de la jeune femme avant de faire partie des survivants d'un crash d'avion. Maintenant, elle avait tout ça, une île magnifique et des endroits fantastiques mais finalement ce n'était pas aussi génial qu'elle l'avait imaginer. Certes, elle appréciait baigner ses pieds dans l'eau très chaude des geysers mais il y avait aussi un arrière goût d'amertume qui gâchait un peu le plaisir. Ce n'était pas comme à la télévision, ils – en tout cas elle ne le considérait pas comme ça – n'étaient pas chanceux. Ils ne connaissaient pas la date de leur retour. C'était un mystère. Et comme il n'y avait pas de jour connu, Evangeline avait cessé de faire le décompte. A quoi bon ? La réalité était plus dur que la télé-réalité, elle n'était pas assez idiote pour l'ignorer mais ça ne l'avait pas empêcher de tomber de haut. Elle ne saurait se faire à cette vie. Et Jake ? Est-ce qu'il s'habituerait ? Et les débrouillards ? Ça semblait facile à les voir... "C'est vrai, on aurait pu. Mais je ne savais pas que tu avais l'intention de venir te baigner ici...J'y penserai la prochaine fois !" La prochaine fois ? Comment était-elle censée l'interpréter ? Il s'était résout à la possibilité de ne jamais partir de l'île ? Ou alors il n'avait pas fait attention à ses mots ? Le cœur de la jeune femme se serra. "Ce ne serait pas une mauvaise idée d'en mettre un, en fait ! Ça éviterait les mauvaises surprises ! Enfin...si les gens respectent le truc !" Il faudrait instaurer des règles de vie. Des règles de la communauté. Et donc s'habituer. Entre se faire à l'idée de rester et s'habituer à cette vie, il y avait un fossé que la brune avait du mal à franchir. Le voulait-elle vraiment pour le moment ? « Alors j'en parlerais, à l'occasion. » Et à qui ? Est-ce qu'il fallait définir un leader pour ne pas partir dans tous les sens ? Pour l'instant, elle n'en voyait pas un en particulier et se fiait aux personnes qui lui inspirait confiance.

Le danger écarté, Evangeline plongea de nouveau ses pieds dans l'eau, écartant le camp des rescapés temporairement de sa tête. Elle était venue pour ça à la base, pour se changer les idées mais leurs problèmes revenaient constamment au galop et c'était fatiguant. Si seulement, rien qu'une heure, elle pouvait oublier tout ça...  "Je ne te le fais pas dire ! Je pensais être le seul fou à faire ça ! Comme quoi...on était fait pour s'entendre, je crois !" Heureusement que le manque d'organisation n'était pas leur seule raison de converser, alors. Avec autant de personnalités et d'horizons différentes, il fallait bien trouver son bonheur. "T'as rien perdu, aujourd'hui ?" Non, pas aux dernières nouvelles. Normalement, rien. En ayant pas toucher à ses affaires aujourd'hui, juste au réveil, rien ne devrait avoir disparu. Il lui mettait quand même le doute. D'habitude, même dans un bordel, elle retrouvait toujours ses affaires mais ça, c'était chez elle. Ou il y avait des rangements, des tiroirs, des placards et des tables. Elle se retrouvait toujours, là non. Impossible de retracer ses faits et gestes, parce que cet environnement ne lui était pas bien connu encore. « Je ne crois pas. J'ai pas traîné trop de mes affaires. Je suis allée chercher du bois et ensuite j'ai aidé à monter une sorte de table. Si quelque chose a disparu, ce n'est pas de ma faute. » Et elle sincèrement que non, les survivants n'avaient pas besoin d'un voleur parmi eux. Ils devaient se serrer les coudes, pas se faire des coups foireux. "Tu crois qu'on partira d'ici un jour...?" Cette question était sur à peu près toutes les lèvres, pourtant Evangeline ne l'avait pas vu venir. Peut-être parce qu'elle n'en voulait pas. Son cœur se serra davantage tandis que son regard se braqua sur ses pieds. Elle ne pouvait pas lui répondre en face, peu importe ce que Jake en pensait. « Il ne faut jamais dire jamais, donc on ne devrait pas perdre espoir. Après, je me dis qu'on est quand même mal barré. Si on devait nous sauver, c'était plus tôt à mon sens. Ça commence à faire long, je trouve. Et si on commence à s'organiser, c'est qu'on envisage tous plus ou moins que notre séjour dure un certain temps. Je ne dis pas que les secours ne viendront jamais mais je ne pense pas qu'ils arriveront bientôt. En plus, on a pas grand chose pour signaler notre présence, ça n'aide pas. » Difficile de ne pas paraître négative... Et encore, elle n'avait pas exposé tous ses arguments. Peut-être qu'il ne valait mieux pas. Peut-être que derrière le sourire du jeune homme se cachait un fort désir de rentrer. Elle ne voudrait pas l'accabler davantage.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Jake Evans
hypermnésie
Messages : 575 L'objet qui ne me quitte jamais : mon alliance Je suis nostalgique de : mon mari


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Ma vie au soleil. ▬ Evangeline & Jake.   Jeu 4 Mai - 1:36

Ma vie au soleilJake x EvangelineJake aimait bien taquiner Evangeline quand elle perdait ses affaires, du coup, il n'avait pas pu s'empêcher de lui poser la question. La jeune femme resta sérieuse et lui expliqua en détail ce qu'elle avait fait aujourd'hui et ça fit sourire Jake. C'était presque comme si elle lui faisait son rapport ou un truc du genre. "Je vois. C'est bien, déjà !" Il lui adressa un petit sourire pour l'encourager avant de changer radicalement de sujet en lui demandant s'il elle pensait qu'ils partiraient un jour de cette île. Tout le monde devait se poser la question, de toute façon. Et Jake n'avait pas souvent l'occasion de discuter de ces choses-là avec quelqu'un d'autre, trop occupé avec Alec la plupart du temps. Mais il devait aussi le laisser respirer par moments, aussi difficile que ce soit de le laisser. Il écouta Evangeline sans l'interrompre, hochant simplement la tête à ses paroles. Il était d'accord avec elle et sans doute que la plupart des rescapés pensaient la même chose aussi. "Oui...Je ne comprends pas pourquoi personne n'est encore venu. On est tombé où au juste ? Si ça se trouve, on est sur une île que personne connait, un endroit totalement inconnu." Il poussa un petit soupir. Après tout, c'était un peu la seule explication, ou du moins la seule explication à laquelle il pouvait penser. Il était persuadé que dès le crash, on avait commencé à les chercher. A présent, ça faisait un moment déjà...alors il devait y avoir un problème.

"Mais tu as raison. Il ne faut jamais dire jamais. Je garde espoir, mais j'essaie aussi de me faire à l'idée de peut-être passer le restant de mes jours ici." Il devait se préparer à cette éventualité, histoire de ne pas espérer en vain et d'être trop déçu si personne ne venait jamais. De toute façon, sa priorité absolue était Alec. Il voulait être là pour lui et l'aider à retrouver la mémoire. "Comment une chose pareille a pu arriver...?" Il avait marmonné ces mots plus pour lui-même que pour Evangeline. Mince. Il devait se reprendre, ne pas commencer à déprimer sinon ça n'irait pas. Il devait être fort. Pour lui-même et, encore une fois, pour Alec. "En tout cas, si jamais tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite surtout pas à venir me voir !" Il avait sans doute déjà répété cette phrase plusieurs fois, mais il aimait la redire. Il aimait se sentir utile aussi et il aimait aider les autres, tout simplement. "Si c'est pas trop indiscret...tu peux me parler un peu de ta vie d'avant ? Je suis curieux !" Il avait certes sympathisé avec la jeune femme, mais il ignorait encore pas mal de choses à son sujet. Et puis, c'était un sujet de conversation comme un autre. Il ne voulait plus parler de l'île et de ces secours qui n'arrivaient pas. "Si tu préfères ne pas en parler, je comprendrai, ne t'en fais pas.' Il avait quand même préféré ajouter ça, histoire qu'elle ne se sente pas obligée ou un truc du genre. En attendant, il ferma les yeux pour profiter de l'eau. Se détendre comme ça faisait quand même un bien fou.

©YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
TΣRRΛ
avatar
Evangeline Brown
chronokinésie
Messages : 205 L'objet qui ne me quitte jamais : un médaillon avec la photo de mon père et moi quand j'étais petite. Je suis nostalgique de : de mes projets, de mon petit job et de mon père


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Ma vie au soleil. ▬ Evangeline & Jake.   Sam 6 Mai - 16:33

Ceux qui pensaient que se baigner dans une eau si chaude, presque brûlante, était une folie pure avec les fortes température de l'île passaient bêtement à côté d'une expérience géniale. C'est vrai que sur le coup l'idée ne semblait pas brillante mais une fois à l'intérieur, les geysers étaient une belle découverte. Un genre de sauna grandeur nature, quelque chose qui chez eux seraient complètement hors de prix. Evangeline ne connaissait pas de meilleurs moyens de se relaxer, pas sur cette île paumée en tout cas et se félicitait d'être revenue sur les lieux. C'est sans doute la meilleure idée qu'elle ait eu depuis le crash de l'avion. Elle se sentait assez bien là tout de suite, malgré les multiples doutes qui ne la quittaient plus et les sujets de discussion parfois épineux de Jake. Ah les questions, tout un art. Existentielles et dérangeantes. Si elles taraudaient aussi l'esprit de la jeune femme, contrairement à son camarade de galère, elle ne souhaitait pas spécialement en parler. C'était se faire du mal pour rien, non ? Enfin, c'est ce qu'elle pensait intérieurement mais ça ne l'empêchait pas ses pensées de revenir régulièrement dessus alors que ce soit dans sa tête ou a voix haute, ça ne changeait rien et elle avait décidé de répondre honnêtement. Après tout, elle n'allait pas se mettre soudainement à l'ignorer sous prétexte qu'ils ne voyaient pas ce moment de détente de la même façon. Tant qu'à être coincés tous ensemble pour un bon bout de temps, autant ne pas cultiver les mauvaises manières et mauvaises relations car tôt ou tard ça lui retomberait sur la figure et même si elle ne partageait pas toujours les même valeurs et opinions de ses camarades, elle ne tenait pas à être mise en marge du groupe. Jamais elle ne survivrai seule. Et puis il était quand même cool Jake, juste perdu comme tout le monde, d'où toutes ces questions. "Je vois. C'est bien, déjà !" Pour la plupart ça ne paraîtrait pas grand chose mais Evangeline, elle, en était très fière. Régler ces problèmes d'organisation serait une bonne chose pour les prochains jours car elle ne voulait surtout pas perdre certes de ses affaires auxquelles elle tenait. Car ici, ce n'était pas comme à la maison, elle n'était pas sûre de remettre la main sur les choses une fois perdues. Qui aurait cru qu'elle apprendrait des choses utiles suite au crash ? Enfin utile sur l'île mais pas que. Quand elle rentrerait aussi. Un de ces quatre sûrement mais personne ne savait quand. Si l'espoir était encore permis, il s'agissait surtout de ne pas flamber le moral des troupes trop vite. "Oui...Je ne comprends pas pourquoi personne n'est encore venu. On est tombé où au juste ? Si ça se trouve, on est sur une île que personne connait, un endroit totalement inconnu." La jeune femme hocha la tête, signe qu'elle croyait en cette éventualité. Quelques années en arrière, elle aurait prétendu le contraire, que la Terre n'avait plus de secret, que tout était encore connu mais elle avait fini par ouvrir les yeux. Il restait pleins de choses à découvrir, dans différentes domaines et peut-être que cette île en faisait partie, malheureusement pour eux. « C'est pas impossible. » Il avait fallût que leur avion se plante en beauté, pas sur une île connue, non, sinon ça aurait été leur faire un trop beau cadeau. Après tout ce qu'elle avait déjà vécu, Evangeline trouvait le destin culotté de leur imposer cette épreuve. C'était un peu beaucoup pour elle. Dans une vie antérieur elle avait dû être une sacré connasse pour mériter tout ça.

"Mais tu as raison. Il ne faut jamais dire jamais. Je garde espoir, mais j'essaie aussi de me faire à l'idée de peut-être passer le restant de mes jours ici."
Ouais, il était dans la même position qu'elle en gros, à l'exception qu'Evangeline ne pensait pas réellement passer le restant de ses jours ici et y finir ses jours. Il y avait des limites à ce qu'elle accepter de concevoir pour l'instant. "Comment une chose pareille a pu arriver...?"  La question de Jake la fit lever les yeux vers lui mais elle les détourna presque aussitôt sur lui. Il n'y avait rien à répondre à ça. Elle n'allait pas s'avancer dans une explication au hasard pour lui faire plaisir ou pour donner l'impression qu'ils avançaient. Il avait posé sa question en connaissance de cause, il savait qu'elle ne pourrait pas lui répondre. Qui le pourrait ?  "En tout cas, si jamais tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite surtout pas à venir me voir !" Les seules choses dont elle avait besoin ne se trouvait pas sur le camp, pour le reste, elle trouvait son compte avec les activités du camp même si ce n'était pas encore trop ça au niveau de l'organisation. « Oui, merci ! » C'était pas non plus tomber dans l'oreille d'une sourde, si jamais il y avait une quelconque urgence elle savait au moins vers qui elle pouvait se tourner sans prendre le risque de faire face à un mur. "Si c'est pas trop indiscret...tu peux me parler un peu de ta vie d'avant ? Je suis curieux !" Ça serait indiscret si elle entrait dans des détails spécifiques de sa vie, hors ça ne faisait pas parti de ses intentions. Elle voulait bien faire simple, il fallait bien apprendre à se connaître un minimum entre camarades d'infortune. On ne lui demandait pas de faire son auto-biographie. Ce n'était pas un exercice très compliqué et pourtant, elle avait du mal à se lancer. Par où commencer ? Mine de rien, c'était une étape supplémentaire dans l'acceptation de leur condition et aussi la première fois qu'elle parlerait vraiment d'elle. Peut-être qu'ensuite, ça serait un peu moins dur à chaque fois. Qu'elle pourrait plus facilement échanger. "Si tu préfères ne pas en parler, je comprendrai, ne t'en fais pas.' Elle laissa s'installer le silence pendant quelques minutes, laissa aussi jouer ses doigts dans ses cheveux pour se réguler et ferma les yeux un bref instant. « Je vis – ou vivais à Sidney depuis trois ans, avec une cousine et deux autres colocataires. A quatre sous le même toit, dans un petit appartement, t'imagines le bordel. Je faisais des petits spectacles de danse le soir, pour payer mon loyer mais c'était en attendant de faire autre chose. Ma cousine et moi voulions percer dans la chanson, devenir célèbres. Enfin, la célébrité c'est surtout le but de ma cousine. » Paillettes, gloire et argent... « Et là, si j'étais dans cet avion c'est que je rentrais d'une petite visite à mon père malade et que j'ai avancé mon retour pour des raisons personnelles. » Ou comment être doublement dégoûtée. En quelques jours, la jeune femme avait non seulement perdu son cher papa et s'était en plus de ça crashée sur une île en plein milieu d'elle ne savait pas où exactement. « Et qui se cache derrière le Jake en face de moi ? » Elle se trompait peut-être à son sujet mais elle l'imaginait avec une vie bien rangée dans le style : bon métier, belle vie de famille et des bonnes relations avec tout le monde. Un mec bien et que tout le monde apprécie. Un mec qui méritait encore moins qu'elle d'être piéger sur cette île.
Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Jake Evans
hypermnésie
Messages : 575 L'objet qui ne me quitte jamais : mon alliance Je suis nostalgique de : mon mari


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Ma vie au soleil. ▬ Evangeline & Jake.   Lun 29 Mai - 3:02

Ma vie au soleilJake x EvangelineParler du passé n'était jamais facile, surtout dans de telles conditions...des conditions incertaines et difficiles. Certes, ils auraient pu tomber sur un endroit pire que celui-ci, mais malgré le côté paradisiaque de l'île, ils n'en restaient pas moins des rescapés, loin de toute civilisation et peut-être condamnés à passer le restant de leurs jours ici. Ce n'était clairement pas une perspective réjouissante, mais ce n'était pas ce qui allait abattre Jake. Il se devait de rester fort non seulement pour lui-même, mais surtout pour Alec pour qui la situation devait être encore plus difficile. Il voyait à quel point il souffrait de sa perte de mémoire et il se sentait tellement impuissant. Il faisait son possible pour lui venir en aide, pour l'assister, pour essayer de raviver quelques souvenirs, mais rien n'y faisait. Et ça, c'était vraiment dur, même si le jeune homme tentait de faire comme si de rien n'était, refoulant toute sa peine au fond de lui. Il l'avait assez montrée au réveil d'Alec et il savait que ce dernier se sentait coupable en le voyant malheureux. Alors, il faisait son possible pour ne plus rien montrer. Ce n'était pas si difficile au fond, du moment qu'il était occupé ailleurs et qu'il n'avait pas trop le temps de réfléchir et de repenser à sa vie d'avant. Et pourtant, à cet instant précis, il y repensa et par sa propre faute. Il venait en effet de demander à Evangeline à quoi ressemblait sa vie avant le crash. Forcément, la question lui serait retournée et peut-être qu'au fond, il avait envie et besoin d'en parler un peu.

Mais pour l'heure, il écouta son interlocutrice, vraiment intéressé par ses paroles. C'était toujours passionnant d'en apprendre plus sur la vie des autres. Du moins, aux yeux de Jake. Il esquissa un petit sourire lorsqu'elle mentionna la danse et le fait de vouloir percer dans la chanson. "Aurais-je une artiste en face de moi ?" Du coup, ça lui donna soudain une petite idée pour égayer un peu le quotidien de tout le monde au camp. "Et si tu nous offrais un petit spectacle un de ces quatre ? Ça changerait sûrement les idées à tout le monde !" Il sourit de plus belle, mais ce sourire disparut bien vite lorsqu'il apprit pour le père de la jeune femme. Il n'avait pas perdu de parent et aux dernières nouvelles, tous deux étaient en bonne santé...mais il avait perdu son mari. En quelque sorte. "Je suis désolé...pour ton père." Et voilà comment plomber l'ambiance en quelques secondes. Il se tut l'espace d'un instant et ferma les yeux, profitant de l'eau et surtout, se préparant déjà à répondre à la question qui ne tarderait pas à être posée. Il rouvrit les yeux et regarda un instant Evangeline. C'était normal qu'elle lui retourne la question. Il finit par esquisser un petit sourire avant de prendre la parole. "Eh bien, Jake était instituteur à New York." Il ne put s'empêcher de rire doucement après avoir parlé de lui-même à la troisième personne. Néanmoins, ça faisait bizarre de parler au passé...C'était presque comme s'il s'était résolu à laisser son ancienne vie derrière lui pour de bon. Pourtant, il gardait quand même un petit espoir au fond de lui. "J'adore ce métier. J'ai toujours aimé les enfants, cette voie m'est donc venue naturellement. J'ai un jeune frère, mais...à vrai dire, j'ignore s'il est encore en vie. Il a fugué il y a trois ans et on n'a plus jamais eu de nouvelles..." Il poussa un petit soupir en repensant à Charlie. Il espérait vraiment qu'il soit toujours en vie, quelque part...et ne se doutait pas une seule seconde que son frère était ici, sur cette île. De l'autre côté.

"Et puis...Alec et moi, on s'est récemment mariés...On était en route pour notre lune de miel. La suite, tu la connais...il a perdu la mémoire dans le crash..." Bon sang, ça faisait mal d'y penser, mais il éprouvait aussi le besoin d'en parler un peu. "Quatre ans de vie commune envolés..." Il fixa un instant la surface de l'eau. Il ne voulait pas craquer. Il ne devait pas craquer. Il était décidément beaucoup trop sensible quand ça touchait à Alec. Mais en même temps, pouvait-on vraiment lui en vouloir ? "Je n'ai pas perdu espoir qu'un jour, il retrouvera la mémoire..." Un petit sourire triste se dessina sur ses lèvres, alors qu'il releva les yeux vers Evangeline. "Mais je ne suis pas venu pour me plaindre ou pour déprimer !" Comparé à d'autres rescapés, il pouvait s'estimer heureux d'être toujours en vie, en bonne santé et d'avoir la personne qu'il aimait le plus au monde à ses côtés, même si cette dernière ne se souvenait de rien. Il poussa un petit soupir, puis décida de sortir de l'eau car ça commençait tout de même à chauffer un peu trop et il n'avait pas franchement envie de tourner de l’œil. "Et toi ? Les amours ?"

©YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
TΣRRΛ
avatar
Evangeline Brown
chronokinésie
Messages : 205 L'objet qui ne me quitte jamais : un médaillon avec la photo de mon père et moi quand j'étais petite. Je suis nostalgique de : de mes projets, de mon petit job et de mon père


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Ma vie au soleil. ▬ Evangeline & Jake.   Mar 30 Mai - 13:38

Parler de soi n'était finalement pas si compliqué, le tout était surtout de se lancer. Quant à savoir si ça lui faisait du bien ou non de se livrer un peu, Evangeline ne le savait pas encore. Depuis le crash de l'avion, elle avait le plus grand mal à mettre de l'ordre dans ses émotions alors c'était difficile à dire. Malgré tout, elle sentait que cet intérêt lui faisait plaisir. Il souhaitait voir au-delà de la personne empotée qui galère à trouver sa place au sein du camp, au-delà de la trouillarde qui panique au moindre petit bruit suspect. Est-ce que ça voulait dire qu'il croyait en elle ? Elle voulait y croire, c'était réconfortant et en même temps stressant. Et si soudain sa confiance s'ébranlait ? Elle craignait de le décevoir avec ses frivoles ambitions. " Aurais-je une artiste en face de moi ?"  Ce n'était pas la réaction qu'elle attendait mais pas la pire non plus. « On peut dire ça comme ça. » Entre vouloir et être, il y avait tout un chemin qu'elle n'avait pas totalement parcouru. La jeune femme était comme maudite, il y avait toujours un truc qui l'empêchait d'aller jusqu'au bout de ses démarches. Le crash l'avait privé d'un important entretien qui aurait pu lancer sa carrière dans la chanson comme sa fracture à la cheville avait détruit tous ses espoirs dans la danse. Est-ce que c'était une suite de signes pour lui faire changer de chemins ? "Et si tu nous offrais un petit spectacle un de ces quatre ? Ça changerait sûrement les idées à tout le monde !" La proposition était surprenante et il la prenait de court. « J'y réfléchirai... » Difficile de refuser face à son sourire mais en même temps, elle n'avait pas trop la tête à ça. C'était encore trop tôt, elle était encore en deuil. "Je suis désolé...pour ton père." Elle aussi. C'était un homme bien, celui qui comptait le plus à ses yeux. Son absence créait un vide et ça n'allait qu'empirer par la suite. Elle murmura un petit « merci » à peine audible, qu'était-elle censée dire d'autre ? Elle avait toujours trouvé ce genre d'échange délicat, qui met tout le monde mal à l'aise et qui casse l'ambiance, aussi souhaitait-elle passer à autre chose le plus vite possible. Elle aimait son père, pensait souvent à lui mais seule. Elle n'allait pas imposer un lourd silence de recueillement à Jake sous peine qu'il ne pouvait pas deviner pour son père. Et puis maintenant elle se devait de lui retourner la question, Evangeline était aussi curieuse de mieux le connaître.

"Eh bien, Jake était instituteur à New York.
" A la troisième personne ? Original. Elle se mit à sourire à son tour, mi-amusée et mi-inquiète. Parler au passé, c'était tourner la page de ce qu'ils étaient. "J'adore ce métier. J'ai toujours aimé les enfants, cette voie m'est donc venue naturellement. J'ai un jeune frère, mais...à vrai dire, j'ignore s'il est encore en vie. Il a fugué il y a trois ans et on n'a plus jamais eu de nouvelles..." Visiblement, sa vie à lui aussi était parsemé d'obstacles et pas n'importe lesquels non plus. « Je ne suis pas sûre de ce que j'affirme mais je pense que si il était mort, tu le saurais. Ces informations là sont généralement bien retransmises. » Si il n'a pas été retrouvé, c'est qu'il a plus de chance d'être en vie que l'inverse. Elle ne voulait pas lui donner de faux espoir, juste donner un raisonnement assez positif mais peut-être aurait-elle du se taire. Elle espérait en tout cas que Jake puisse le revoir un jour, ils n'avaient sûrement pas eu l'occasion de se dire au revoir et c'était vraiment triste de ne pas revoir une personne sans avoir eu le temps de lui faire ses adieux. La jeune femme croisait les doigts pour eux. "Et puis...Alec et moi, on s'est récemment mariés...On était en route pour notre lune de miel. La suite, tu la connais...il a perdu la mémoire dans le crash..." L'île avait volé leur bonheur et potentiellement gâché leur vie, au moins une partie et ça n'était sans doute pas terminé. Là aussi, Evangeline croisait les doigts pour le jeune homme et son mari. C'était déjà tellement injuste de s'écraser sur une île perdue, il avait en plus fallût que l'un d'entre eux perde la mémoire. "Quatre ans de vie commune envolés..." Quatre belles années endormies dans son esprit... Il n'y avait qu'à espérer que ce ne soit que temporaire. "Je n'ai pas perdu espoir qu'un jour, il retrouvera la mémoire..." Jake avait raison, c'était la bonne attitude à avoir, autant pour l'un que pour l'autre. Ne disait-on pas que l'optimisme attirait la réussite ? « Espérons ensemble, on sera plus forts. » proposa t-elle en lui offrant un sourire. "Mais je ne suis pas venu pour me plaindre ou pour déprimer !" Certes mais si il en avait parlé, c'est que quelque part il en avait eu besoin, non ? Un peu comme elle. C'était des choses dont ils avaient tous les deux conscience mais pas forcément envie de parler. Ils se comprenaient. "Et toi ? Les amours ?" Par contre leur entente mutuelle s'arrêtait là. « C'est compliqué... » Oui et non. La situation oui mais pas ses sentiments. « Je ne l'aime pas, je ne sais pas ce que je fais avec lui. » Il lui faisait peur. Au départ, il avait l'air d'un mec sympa et un tremplin pour sa carrière mais l'illusion était vite tombé. C'est un homme dangereux. « Je suis prise au piège en fait. »C'était plus ou moins la seule ombre au tableau. La jeune femme voulait retrouver sa vie mais pas cet homme, malheureusement les deux marchaient ensemble. A moins qu'il ne la croit morte et qu'il ne lui ait déjà trouvé une remplaçante mais comment agira t-il une fois secourue ? Elle ne pouvait pas le laisser, rien que d'imaginer les représailles lui donner envie de se cacher toute la vie sur cette île.
Revenir en haut Aller en bas
IGΠIS
avatar
Jake Evans
hypermnésie
Messages : 575 L'objet qui ne me quitte jamais : mon alliance Je suis nostalgique de : mon mari


Carnet de bord
Feuille de route des Rps :
Relations du personnage :
Activité : je suis bien disponible ✔
Message (#) Sujet: Re: Ma vie au soleil. ▬ Evangeline & Jake.   Jeu 29 Juin - 3:48

Ma vie au soleilJake x EvangelineEn fait, ça faisait du bien à Jake de se confier un peu. Depuis le crash, il n'avait pas vraiment eu l'occasion de parler sérieusement à quelqu'un. Il avait de toute façon été bien trop occupé à s'inquiéter pour Alec et à veiller qu'il ne manque de rien. Chaque matin, il se réveillait en espérant avoir une bonne nouvelle, en espérant que son mari lui dirait qu'il se souvenait de quelque chose, même d'un petit truc insignifiant. Mais chaque jour, c'était la même chose. La même petite déception que le jeune homme tentait néanmoins de masquer. Il ne voulait pas accabler Alec davantage car il savait très bien que ce dernier culpabilisait de ne pas se rappeler de son propre mari. Mais on ne pouvait rien y faire et ce n'était certainement pas de sa faute. Ce n'était de la faute de personne, sauf peut-être celle de la personne responsable du crash. S'il y avait un responsable. Car les circonstances demeuraient un réel mystère et peut-être n'en sauraient-ils jamais plus. De toute façon, chercher un coupable était inutile car ça ne changerait rien à leur situation. Ils devaient se serrer les coudes et s'entraider, pas pointer des gens du doigts. Jake adressa un petit sourire à Evangeline lorsqu'elle lui dit qu'ils allaient espérer à deux, histoire d'être plus forts. C'était adorable. Elle était adorable, tout simplement. "Merci. C'est vraiment gentil. C'est obligé de marcher, maintenant !"

Ne voulant plus parler de lui pour le moment et voulant s'intéresser un peu à son interlocutrice, Jake l'avait donc interrogée sur sa vie sentimentale. Compliqué, hein ? Il pouvait comprendre ça. L'amour n'était pas toujours facile, même si dans le cas du jeune homme, ça l'avait été. Jusqu'au crash. Leur relation avait été un véritable conte de fées, parfaite en tous points. Il reporta son attention sur la jeune femme et la regarda d'un petit air surpris. Elle était prise au piège ? "Comment ça ? Quelqu'un te veut du mal ?" Bien sûr, il envisageait le pire. Et si quelqu'un voulait nuire à Evangeline, Jake serait à ses côtés pour la soutenir, c'était évident. Il ne laisserait personne faire du mal aux gens qu'il appréciait. Car ils avaient beau ne pas se connaître depuis très longtemps, il appréciait déjà beaucoup la brune et avait envie d'en savoir plus sur elle. Ils s'entendaient déjà plutôt bien, alors ça ne pouvait qu'être encore mieux, non ? Il finit par pousser un petit soupir et leva un instant la tête pour regarder le ciel magnifiquement bleu. C'était vraiment le paradis sur terre. Dommage qu'ils soient littéralement tombés ici en de pareilles circonstances. Il resta ainsi quelques instants, puis se tourna à nouveau vers Evangeline. "En tout cas, tu pourras toujours compter sur moi. J'espère que tu le sais." Il lui fit un petit clin d’œil complice avant de se lever. Il s'inquiétait à nouveau pour Alec et voulait voir où il en était. Il était incorrigible sur ce point. Il savait très bien qu'il devait lui laisser un peu de liberté et qu'il ne devait pas le coller en permanence, mais c'était plus fort que lui.

©YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
 
Ma vie au soleil. ▬ Evangeline & Jake.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: